Google+, fermeture en vue ?

Google +

Malgré les nombreux efforts de Google, le réseau social Google+ n'a jamais vraiment trouvé son public. Et il vient d'ailleurs d'être publiquement désavoué par son instigateur, qui a décidé de quitter Google.

Mauvaise nouvelle pour Google : Vic Gundotra, l’un de ses employés phare crédité de la création du réseau social Google+, vient en effet d’annoncer son départ de la société.

L’annonce, réalisée sur Google+, fait part d’une volonté de changement, de repartir vers de nouveaux projets. Désormais, Google+ sera géré par David Besbris, le vice-président de la branche ingénierie de Google. La logique aurait voulu que ce soit Bradley Horowitz, le bras-droit de Gundotra qui récupère la place. Il n’en sera finalement rien.

Pour en revenir sur Gundotra, il aura rejoint Google après avoir passé près de 8 ans chez Microsoft. C’est à lui que l’on doit la notion de « cercles » sur Google+. Malheureusement, celui qui fut nommé « The Vic-tator » par certains de ses subalternes, n’aura jamais réussi à atteindre son objectif : faire de Google+ un concurrent sérieux à Twitter et Facebook.

Faut-il en déduire que les carottes sont cuites pour le réseau social, à partir du moment où même son créateur avoue ne plus y croire ?

En octobre dernier, Gundotra indiquait que Google+ disposait de 540 millions d’utilisateurs actifs mensuels.

Tags :Via :theverge
Dernières Questions sur Gizmodo Help
      1. Forcé oui, mais je pense que facebook n’est pas mieux dans son genre. Obligé de créer un compte pour jouer aux jeux concours d’untel, etc… Puis plein de personne a plein de comptes différents pour tricher aux jeux…
        Bref Google sent peut-être déjà le vent tourner en voyant facebook perdre des clients.
        Beaucoup prédisent que d’ici 5 ans ce sera fini.

        1. Cela fais déjà 3 ans que j’entend « dans 5 ans ça sera fini », dans 10 ans on entendra toujours « dans 5 ans ça sera fini »…

        2. Cela fait déjà 3 ans que j’entends « dans 5 ans ça sera fini », dans 10 ans on entendra toujours « dans 5 ans ça sera fini »…

        3. Il y a 3 ans, on le disait déjà car Facebook commencer à perdre des clients aux US et en Europe et ne voulait pas se lancer sur le marcher asiatique.
          Au final, ils se sont lancés sur le marcher asiatique donc ça compense la perte.
          Il y a environ 2 ans ils ont passé la barre du milliard d’utilisateurs et là ils n’en ont que 1.3 milliard, donc on constate un fort ralentissement. De plus les gens postent beaucoup moins sur leur mur, ils passent plus de temps à utiliser la messagerie.
          Bref donc la dynamique du site originel n’est plus là à mon goût.

    1. Entièrement d’accord ! Je serais d’autant plus attristé de voir la fin de ce réseau que je trouve qu’il me satisfait bien plus que Facebook et twitter.

  1. Bon débarras. Ce sera un juste retour de bâton après avoir tenté de nous imposer ce « réseau social » dont personne ne veut. Vous voulez commenter une application sur le Google Play Store ? Il vous faut désormais utiliser votre compte Google +. Vous voulez commenter une vidéo YouTube ? Faites le avec votre compte Google +.

    On n’en veut pas de Google + ! C’est clair ?

    1. Cette « vente forcée » m’a prodigieusement énervée, moi aussi. Ajouté aux écrans de réglage de ce qui est visible complètement imbitables.
      A partir de là, il peut lui arriver n’importe quoi. Je m’en fous.
      (j’ajoute que l’entente Apple/Google de non débauche des salariés, qui a donné lieu à un « accord » à l’américaine avec la class action qui le dénonçait en tant que moyen utilisé pour empêcher les salaires des ingénieurs de monter, m’a lui aussi bien fait réfléchir sur Google récemment)

    2. Tu s’inscrit sur g+ tu commente tu te desisncrit.
      C’est ce que je fais.

      Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  2. « Pour en revenir sur Gundotra, il aura rejoint Google après avoir passé près de 8 ans chez Microsoft. »

    Oh Giz, verifiez au moins ce que vous dites avant de sortir des conneries…

    Vic G. a passé ~15ans chez M$ puis 7 ans chez Google… Merci de corriger :)

  3. en même temps, recruter un mec qui vient de microsoft… on voit où ça mène ! :)

    g+, c’est le m…. et en plus, ils nous obligent à nous inscrire ! 540 millions, ça veut rien dire puisqu’il nous force à ouvre un compte G+… il ne se passe rien sur ce réseau, quoiqu’on en dise !

    et pourtant, j’adore les applis Google (gMail, gCalendar, gDrive, gReader snif, picasa, etc) mais là, c’est le bide total

  4. Pour avoir assister en direct au lancement y compris sur les murs de Vic Gundotra et Bradley Horowicz, ça m’attriste pas car Google+ c’est vraiment un réseau pour crevards et losers avec 20% d’utilisateurs actifs seulement et malgré le forçage inacceptable du réseau sur le reste des utilisateurs Google.

    Ceci-dit ce qu’on attends tous je crois, c’est surtout une alternative valable à tous ces géants comme Facebook et Google, qui aliènent l’utilisateurs, leur volent les données personnes pour les vendre aux corporations et aux NSA, et qui participe de la manipulation de l’actualité.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  5. Google+ est bien plus pratique que facebook et on contrôle bien mieux les paramètres.
    Le problème est que les gens ne savent pas que l’on peut gérer plusieurs réseaux sociaux…
    « Je suis déjà sur facebook, pourquoi aller ailleurs??? »
    Un peu d’ouverture ne fait pas de mal…

  6. Google+ ne vaut pas mieux que Les autres sur ce coup ! Savez-vous que si vous avez un compte Google apps gratuit ils considèrent que Google+ est une fonctionnalité « premium » et donc qu’il faut passer aux Google apps payantes pour en « bénéficier » ? Changez de politique Google ou ce sera toujours le boycott pour ma part !

  7. Incroyable que l’ensemble des médias, même « geek », évoquent l’idée d’une fermeture de Google+ à cause du départ d’une seule personne. 1200 personnes travaillent sur Google+. Ce n’est pas parce que le patron part qu’ils vont fermer un service sur lequel Google fonde beaucoup d’espoir.
    Facebook ne durera que le temps de devenir ringard, et ça va vite sur internet. Dans 10 ans, soit Facebook sera très différent, soit le site sera mort. Pas Google. Ni Google+.

  8. Mais c’est quoi ce genre de (dés-)information ! D’où sort cette info ? Y’a une source qui dit que le départ est lié à un désintérêt du produit ? Rien dans l’article de The Verge que vous mettez en source si ce n’est une de leur propre spéculation… bref, du grand non journalisme, merci encore, vous baissez la barre un peu plus !

  9. Vous avez oublié de préciser que la démission de l’intéressé était motivée par un décès dans sa famille et en aucun cas par un constat d’échec de G+, je trouve la conclusion annonçant la fin de google + un peu hâtive.

  10. Pour moi c’est une erreur de comparer G+ à Facebook .

    Facebook sert principalement à raconter sa vie , G+ est plutôt orienté centre d’intérêts , de ce fait il y aura toujours moins de monde sur G+ que sur Facebook , mais c est un contenu plus qualitatif qui incite les gens a utiliser les services de Google.

    Dans mon cas je fais pas mal de photo , et on beaucoup a avoir swtiché vers G+ du fait que les images peuvent etre uploadés dans leur résolutions d’origine , et surtout avec les Exifs !!
    Du coup ca incite a utiliser Picasa pour la gestion et gmail pour les envois aux membres de ses cercles, voir G Drive pour augmenter l’espace de stockage.

    On trouve beaucoup de communautés dans l’astronomie , la photographie , les sciences , le numérique etc , évidemment que ça représentera toujours moins de monde qu’un réseau social conçu pour te glisser de la pub entre les photo de la séance d’épilation de la cousine , mais est ce que le but c’est de faire du volume a tout prix ? ou de la qualité ? et si le second paye moins que le premier a court terme , a long terme ça pourrait bien s’avérer être l’inverse ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Publicité