Et voilà pourquoi au Japon, les trains ne sont jamais en retard

train Japon

C'est bien connu : au Japon, les trains, sauf déconvenues exceptionnelles, ne sont jamais en retard. Si vous cherchiez l'explication, la voici !

Au Japon, l’arrivée des trains en gare se mesure à la centiseconde près. On exagère à peine : au pays du soleil levant, rares sont les usagers des grandes lignes ferroviaires à déjà avoir été confrontés à un retard impromptu. Les mauvaises langues diront que ce n’est pas demain la veille que ça arrivera en France.

Peut-être. Mais à leur avantage, les conducteurs de train Japonais disposent d’une sorte de co-pilote qui va justement les aider à éviter tout retard. D’une manière plus générale, l’esprit d’équipe qui semble animer le personnel de la compagnie en charge d’assurer les trajets aux voyageurs impressionne.

Si vous désirez en savoir plus sur le sujet, jetez un oeil à la vidéo qui suit, diffusée par Discovery Channel Asia :

Tags :Via :kotaku
  1. En France, rares sont les usagers des grandes lignes ferroviaires à déjà avoir été confrontés à une arrivée ponctuelle impromptue.

    1. Y’en a qui n’ont pas de chance ! Moi, depuis une trentaine d’années, j’au dû prendre le TGV plus de 1000 fois. Un gros retard sur Valence-Paris (presque 2 h, suite à changement de TGV à Lyon) il y a 3-4 ans. Et c’est peut-être tout, je ne me souviens pas d’autre retard significatif. Je suis extrêmement satisfait du TGV: rapide et ponctuel, pas comme les avions, j’ai encore dû coucher à Bruxelles il y a peu suite à retard de mon vol Lyon-Bruxelles qui m’a fait louper ma correspondance.
      A propos de ponctualité des trains, j’étais la semaine dernière en Allemagne, du côté de Francfort. Les deux trains que j’y ai pris ont été en retard, pas énormément, mais quand même un quart d’heure sur des trajets d’une heure ce n’est pas négligeable. De ce côté de la frontière par contre, TGV Nickel, le Francfort-Paris n’a pas été très ponctuel c’est vrai, on est arrivé 3 mn en avance Gare de l’Est !

      1. Les TGV restent un monde à part. D’ailleurs lors de mouvements de gréve nationaux, souvent les taux de fonctionnement des TGV restent assez élevés.
        Par contre pour les usagers des TER, c’est une autre histoire…

      2. Mon cher Joel on ne doit pas vivre dans le même pays……je prends le TGV et l’avion chaque semaine et en 10 ans j’ai aussi bien du prendre 1000 fois le TGV….. il est enretard dans plus d’un tiers des cas….. les trois dernière fois que je l’ai pris…donc cette semaine…7h de retard….40 minutes de retards…et ce matin 20 minutes de retard…Oui nous devons vivre dans des pays différents… André

  2. La pub video integrée à l’article montrant un chiotte sur lequel on tire la chasse est de tellement bon aloi, c’en est juste excetionnel :)

  3. En même la vidéo et donc l’article parle de metro, pas de train grande ligne ;) En France nous ne somme pas si mal compte tenue du fait que l’on fait ce qu’on peut avec ce qu’on a… (désoler pour les éventuelles fautes, je sais que c’est la spécialité ici)

  4. C’est d’ailleurs cette obsession de la ponctualité qui a causé en partie l’une des plus grandes catastrophe ferroviaire de l’histoire du Japon…

  5. J’aime bien l’article…
     » Au japon, les trains sont jamais en retard… si vous voulez savoir pourquoi, regardez la vidéo, moi j’ai la flemme d’expliquer « 

  6. Comme déjà dit, c’est le métro et pas le train… Chez nous non plus il n’y a pas de retard sauf cas de suicide…
    Puis pour le train, la major parti sont dus au fait que certains vole le cuivre ce qui perturbe donc tout un réseau…

    1. Sauf qu’au Japon il n’y a aucune différence entre train et métro, tout simplement parce qu’en réalité les métros sont des trains circulant sur de grandes voies ferroviaires qui ne font que traverser les grandes villes en leur servant de « metro » au passage.
      Par exemple, le « métro » de Tokyo n’est en réalité constitué que de grandes lignes ferroviaires partant des fois de loin et ne faisant que passer par Tokyo en plongeant sous terre pour la traverser et lui servir de « métro ». Une fois Tokyo traversée, les lignes resurgissent à la surface et continuent leur trajectoire. Ces lignes font plus d’une centaine de kilomètres et desservent plusieurs préfectures (départements). Elles sont aussi gérées par plusieurs compagnies privées à la fois, les voies étant découpées en plusieurs sections de gérance. C’est un concept qui n’a rien à voir avec ce que les français connaissent. Ainsi vous comprendrez pourquoi cet article parle des trains, car au Japon le métro est un train et l’exploitation n’y diffère en aucun point.
      En France les trains sont à l’heure ? Tiens donc… soit vous n’avez jamais pris le train, soit vous être chanceux, soit c’est moi qui suit mal chanceux, car TOUS les trains que j’ai pris en France étaient en retard (et sans aucune histoire de suicide ou de vol de câble), et selon les mécontentements généraux, cela semble être aussi le cas pour la plupart des Français… Et puis il y a une différence du concept de ponctualité entre le Japon et la France : En France être à l’heure se joue sur une marge de quelques minutes, alors qu’au Japon, cela se joue sur quelques secondes.
      Le shinkansen (train à grande vitesse japonais) n’enregistre en moyenne que 10 secondes de retard sur une année entière… Quid du TGV français ??

  7. Au japon, les trains et metro (la difference est parfois difficile a percevoir) sont presque tous a l heure car:
    -la maintenance des rames et des lignes est de de qualite et reguliere. Pas de rames en panne, pas de catenaire qui tombe, pas de rail qui part en sucette.
    -Pas d effet entonnoir, comme entre chatelet et gare du nord. Pas d attente interminable bloque entre 2 stations
    -Des usagers (naturellement) respectueux et (naturellement) organises. Personne ne s amusera a tirer le signal d alarme ou bloquer les portes en attendant des retardataires.
    -Des trains propres, pas tagues et sans sieges creves.Un maximum de trains est donc disponible pour le service.
    -Du personnel en consequence a toute heure, devoue, bien forme et tres aimable.
    Bien entendu, tout cela se paye au prix fort, le prix des tickets etant relativement eleve. Mais contrairement a Paris ou je paye en me pincant le nez (je fraude en fait), je donne ici mon argent avec plaisir et sais que j en aurai pour mon fric. D autant plus remarquable qu il n y a pas de subvention d etat, excepte pour JR qui n offre pas de plus value dans le service (mais tellement superieur a la sncf…)

    1. naniwa0284 : Pas très logique comme raisonnement, moins de gens payeront le métro, moins la RATP investira dans la rénovation. Pour avoir travaillé au services techniques de la RATP, j’ai pu voir que toutes les nuits des dizaines d’équipes travaillent pour remettre en état des voies plus vieilles que nous. Mais c’est très long et en tant qu’usager on ne s’en rend pas forcément compte.
      Bien sûr si les gens étaient plus respectueux et plus propres, le métro serait déjà beaucoup plus supportable, mais là c’est juste une question d’éducation.
      Mais raisonner en se disant « c’est déjà sale, alors je m’en fous je salis aussi » c’est dommage, c’est pas comme ça que le métro deviendra propre, de même pour la fraude.
      Quant à mettre du personnel sur les quais aux heures de pointe, c’est tout simplement impossible en France, sauf si on veut multiplier les agressions d’agents.

      1. Le truc est que quand t as paye pendant 20 ans sans broncher et que t en a assez d etre pris pour un pigeon, ben tu t adaptes. Je ne doute pas du savoir faire des technicien de la ratp, mais le volonte politique de changer les choses etant absente, tout n ira que dans le sens de la degradation. Pour ce qui est du personnel, l automatisation des gares et stations est une realite en France, surtout en banlieue ou y a pas un chat apres 20h. Qui s occupent des vieux, des handicapes, des touristes qui ont besoin de renseignement, des gens qui voudraient etre rassures pas la simple presence de personnel en uniforme? ben y a pas. Et c est pas le stif qui bougera son derriere…

        1. Je comprends ton point de vue, et du coté des agents (que ce soit ratp ou sncf) on se dit exactement la même chose par rapport aux subventions et au personnel recruté pour l’accueil. Mais si la direction écoutait ses employés ça se saurait.
          Bref le problème sera réglé quand se sera privatisé et que le chemin de fer français disparaitra en même temps que le service public !

          Tcho

  8. ***

    Merci à Aki pour ces explications… en effet ce qui est fou ce que se sont les français qui ont vendu les trains au Japon, sauf qu’en faite nous on emploie pas les personnes compétentes pour manipuler ce matériels… est il nécessaire de savoir pourquoi le train est à l’heure? L’important est qu’il y soit… Je ne suis pas du tout un pro-Jap, mais en terme de transport, les « institutions » françaises devraient se bouger le *** et aller voir ce qu’il se passe de l’autre côté du globe et surtout en tirer des leçons….

    Cordialement

    1. Euh… la France n’a jamais vendu un seul train au Japon, tous les trains sont japonais et sortent tout droit des usines de Hitachi, Kawasaki, Mitsubishi, et Toshiba

    2. Avant de critiquer comparer , cela veut dire expérimenter beaucoup critique sans savoir. Qui prend le train déjà! La moitié aurais du ce taire, ensuite pourquoi y-t-il des retard? Suicides, vol de câbles , incident sur engin moteur. Si vous ne préférez pas arriver entier… Il faut le dire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Publicité