L’espionnage nuit gravement aux centres de données !

Centres de données

Voilà une nouvelle aussi embarrassante qu'amusante. Tout dépend du point de vue. Voyez-vous, le nouveau centre de données de la NSA situé dans l'Utah a subi 10 effondrements au cours des 13 derniers mois... en raison de surtensions.

Ce centre n’est pas quelconque, il dépense 1 million de dollars par mois pour l’alimentation et utilise pas moins de 65 mégawatts, soit suffisamment pour alimenter une ville de 20 000 personnes. Tout cela au nom de l’espionnage !

En effet, la NSA utilise autant de puissance essentiellement pour ses programmes d’espionnage, une pratique décriée par le monde entier. Aussi, il est presque poétique de constater que ce zèle est en train de tuer ses centres de données.

Plus sérieusement, les surtensions ont tout de même détruit des centaines de milliers de dollars de machines. Le WSJ a eu accès à des documents détaillant les problèmes de ce centre de données et c’est pour le moins brutal.

Apparemment, un défaut du détecteur d’arc électrique, un appareil de protection, serait le responsable. Un éclair a jailli à l’intérieur d’une boîte de 60 centimètres, créant des explosions, la fonte des métaux et la destruction des circuits.

Vous supposez qu’il suffira de quelques broutilles pour résoudre le problème d’alimentation ? Les générateurs de secours n’ont pas réussi les tests, les systèmes de refroidissement n’ont pas été testés et le gouvernement et les entrepreneurs sont en désaccord sur « l’adéquation des systèmes de commande électriques ».

Heureusement, ils excellent dans le domaine de l’espionnage !

 

Tags :Sources :WSJ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Publicité