Un nouveau médicament pour guérir la maladie de Parkinson ?

Parkinson

Parkinson est une tragédie, comme bien d'autres maladies, cette dernière prive progressivement les patients de leurs capacités physiques et si certains médicaments peuvent aider à améliorer le quotidien, nul n'est capable d'en guérir totalement les symptômes. Sauf si...

Jusqu’ici, nous n’avions pas trouvé le moyen d’empêcher les cellules du cerveau de mourir. Seulement, les chercheurs au Royaume-Uni et la Norvège semblent avoir trouvé un médicament apte à faire fonctionner lesdites cellules normalement. Ce qui est surprenant, c’est bien qu’il a été utilisé depuis des années pour traiter les maladies du foie.

L’équipe de l’Institut de Sheffield a découvert que l’acide ursodésoxycholique (dites le 10 fois très vite) offre la possibilité de guérir les mitochondries défectueuses en leur fournissant l’énergie nécessaire et ainsi éviter qu’elles ne se dégradent et entraînent peu à peu la mort du cerveau.

‘Dans la maladie de Parkinson, les mitochondries peu stimulées sont associées à la mort des cellules nerveuses produisant la dopamine dans la région du cerveau appelée substantia nigra.

Elle joue un rôle majeur dans le contrôle de mouvement. La perte de ces cellules est une caractéristique de la maladie de Parkinson et la cause de symptômes importants, y compris la rigidité et les tremblements.’

L’UDCA, le médicament, est à l’origine utilisé pour traiter les calculs biliaires et certaines formes de cirrhose, il s’est révélé être le plus efficace des 2000 composés testés ! Il possède aujourd’hui le grand potentiel de préservation des fonctions des cellules du cerveau.

Mieux, l’UDCA est sur le marché depuis des années et a donc été par maintes fois testé et approuvé. En somme les chercheurs peuvent directement passer à la phase d’essais cliniques afin de déterminer l’innocuité du médicament et sa posologie optimale pour les patients souffrant de Parkinson.

Pour la première fois, la médecine peut enfin s’attaquer aux causes de la maladie, plutôt que de simplement traiter les symptômes à mesure qu’ils apparaissent.

Tags :Sources :ShefVia :Science Daily
  1. Quand ce site fait une vrai bonne nouvelle, personne ne commente…
    Les détracteurs reviennent en permanence…
    Finalement ils doivent y trouver leur compte.
    Bon article !

    1. Peut-être parce que pour saluer l’effort, personne n’a envie de signaler l’interprétation copieusement tronquée et simplifiée de l’article originel.
      Voilà, je l’ai fait, c’est malin !

      1. Bonsoir BRAIN AREA
        IL EST BIEN EVIDANT QUE VOUS NE SOUFREZ PAS DE LA MALADIE DE PARKINSON. CAR SI VOUS SAVIEZ CE QUE L ON PASSE VOUS NE PARLERIEZ PAS COMME CA!.
        je suis choque de lire des propos de ce genre.
        J’ai parkinson! pas pour moi mais pour les autres personnes atteinte de la maladie; J’ESPERE QUE VOUS AUREZ LE COURAGE DE PRESENTER DES EXUSES.
        BIONDI

  2. La meilleure façon de soigner les parkinsoniens, c’est de leur inoculer Alzheimer : comme ça ils oublient qu’ils ont la maladie de Parkinson. ;)

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
        1. ‘tain la culture du mec qui m’a mis moins 1… aie aie aie

          C’est une citation d’un humoriste français: Pierre Desproges !

  3. J ai pour habitude de venir critiquer les mauvais article de gizmodo mais la je vous félicite pour ces sujets vraiment intéressants

  4. vous les « croyez-moi respectueux »…ou malin..ou bête….
    venez donc faire une marche avec moi et vous comprendrez en lisant la souffrance physique et morale sur le visage et sur le corps que ce n’est pas du cinéma!!!
    si un médicament peut nous soulager allez !!
    handicap impalpable..
    belle vie pour vous …………….

  5. Perso, souffrant de cette maladie de merde (j’ai 40 ans) depuis 4 ans, j’ai déjà attaqué le traitement , pas le temps d’attendre …

    1. Bonjour
      Souffrant de cette maladie depuis 12 ans, je suis intéressé de profiter de votre expérience.
      Je suppose que vous utilisez le  » URSOLVAN posologie 5 à 10 mg /jour / kg • ?
      Avez vous continué votre traitement classique ou l’avez vous arrêté ou diminué progressivement ?
      Qu’avez vous constaté ?
      Mon médecin traitant me dit  » les essais ont été fait sur les animaux et pas encore sur l’ homme !!!
      A vous lire;. Merci d’avance

  6. voila ma femme sous depuis 8 ans ,elle est souffrante de la maladie de Parkinson et elle toujours su traitement anti-Parkinson mais ça na rien donner ,dernièrement , aj constaté sur une chaine téléviser que des chercheurs anglais ont arriver a trouver des traitement pour cette maladie , j aime bien avoirs des informations bien précises sur cette recherche et le coin ou il existe ……
    salutations

  7. Bonjour, nous sommes un groupe de lycéens et nous faisons des recherche sur la maladie de Parkinson et ses traitements. On suppose qu’on pourrais peut-être reprogrammer une partie du cerveau pour guérir la maladie. Nous faisons donc un sondage : Si vous étiez atteint de la maladie de Parkinson, accepteriez-vous de perdre un de vos sens (goût, vue … ) pour, peut-être, guérir la maladie ?
    Merci.

    1. Salut !
      Je suis nouvelle sur ce forum.
      Il me semble que les malades du Parkinson ont deja un sens qu il ont perdu depuis longtemps… l odorat.

  8. maladie de parkinson cest mourir lentement j ai utiliser sifrol18mg mais nest pas efficase le medcin m a dit que tu n as pas guerir mais on diminu le degre de tremblement

  9. Cela paraît absolument incroyable. Pourtant l’explication pharmacologique fournie semble logique. Pourquoi ne pas essayer puisque le produit en question est totalement inoffensif.

  10. bonjour.
    message a l attention de coucou ou d autres personnes qui ont debuté ce medicament :
    selon votre message vous avez deja commencé la prise de ursolvan.
    avez vous remarqué si cela a modifié et diminué la maladie.
    avez vous stopper votre traitement initial.
    merci d avance pour votre reponse.
    cdt

  11. Bonjour ,
    Oui j’ai commencé le traitement, je suis depuis 3 mois à 2x 250 mg de « delursan » (idem ursolvan) par jour pour commencer, je les prends en parallèle d’azilect+ 3×100 stalevo. Pour l’instant tout va bien, pas d’effets indésirables. Je pense qu’il ne peut pas y avoir d’effets positifs (les neurones détruits le sont définitivement !) mais un ralentissement de l’évolution de la maladie, en tout cas pour l’instant tout va bien (effet placebo peut être !!)

    1. bonjour
      je viens de lire votre post………..j’ai 54 ans et suis parkinsonien depuis 13 ans …….je prends Sifrol + Stalevo 100 + Modopar ………je commence à être sérieusement handicapé (freezing fréquent) Ma question est : continuez vous à prendre « delursan » et avez vous senti une amélioration ? Esr ce votre médecin qui vous le prescrit ou achetez vous ce produit sur le net , un médecin suit il cette thérapie ? merci pour votre réponse Jean Marc

  12. Bonjour,
    Coucou, après 3 mois vous ne sentez aucune différence, comme moins de douleurs musculaires ou une plus grande endurance ?
    Hakouna (38/2)

    1. Bonsoir Coucou,
      merci pour votre réponse.
      J’espère qu’un médicament sera trouvé prochainement permettant de stopper le processus au moins, et au mieux de régénérer quelques cellules. Plusieurs universités à travers la planète, cherche une solution, espérons qu’elles y arrivent ( et vite !) .

      Ma femme à 55 ans, et un neurologue en une seule visite lui à balancé à travers la figure qu’elle avait parkinson. Elle à mal très mal au bras depuis 4 mois ( genre grosse tendinite au niveau du biceps avec contracture du muscle) et à du mal à écrire de la main droite . Pas de tremblement, ni déséquilibre, ni mouvements incontrôlés , ni saut d’humeur. il lui à donné un traitement à prendre ( modopar) . il lui fait passer une irm cérébrale et tout est ok. Après cela on a décidé d’arrêter le traitement ( qu’elle prenait depuis 12 jours et où aucune amélioration n’était présente) , mais ma femme vient de retourner voir son médecin traitant aujourd’hui qui lui dit que le neurologue à certainement raison, et qu’il faut prendre le traitement ( modopar 62,5) ) . On ne sait pas qui à raison.
      J’aimerais qu’elle passe une irm cervicale ( mais le médecin refuse) , car l’homéopathe qu’elle voit de temps en temps, à des doutes aussi sur le diagnostic, d’autant qu’il dit qu’il est impossible de diagnostiquer cette maladie en une seule visite, qui plus est, sans connaitre son patient .
      Qu’en pensez-vous ?
      Si vraiment elle à cette maladie, le traitement est-il efficace ( modopar ) ? a t’on moins mal aux muscles , cela ralenti t’il la maladie ? pensez-vous qu’elle peut demander à son médecin de lui prescrire Ursolvan ?
      Je lis sur le net, qu’il faut faire de l’activité quotidienne pour ralentir le processus, qu’en pensez-vous ?
      Quelle est la différence entre modopar et aziltec ?

      merci beaucoup de me lire, et éventuellement de me répondre , si vous le pouvez.

      Cordialement

  13. Bonsoir, j’ai eu exactement les mêmes symptômes que votre femme (mais à 40 ans !) diagnostic fait par un proche (premier neuro n’a rien vu) confirmé par prof pitié salpetriere. IRM ne sert absolument à rien, il faut faire un DAT scan (que j’ai fait et qui à confirmer déficit hémisphère gauche à + de 50%). Suis sous dopa qui ne me fait pas grand effet et azilect (effet sois disant protecteur). Activité quotidienne souhaitée si (tant qu’) on en a la force…
    Salutations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Publicité