Un hôpital américain dispense des traitements contre l’addiction à Internet

meme

Un hôpital américain a décidé de s’intéresser à l’addiction à Internet, et proposera d’ici quelques jours un traitement sensé soigné ce qui pourra être vu comme un "mal".

L’aile « Behavioural Health Services » du Bradford Regional Medical Center (en Pennsylvanie) ouvrira donc la semaine prochaine. C’est là bas que sera traitée l’addiction à Internet, au travers d’un programme de 10 jours, durant lequel il ne sera évidemment pas question de passer une seule seconde sur la toile. Une première sur le sol américain (officiellement, tout du moins).

Durant ce stage, seront dispensés divers ateliers, dont on pourra déjà imaginer la teneur. Par contre, ce qu’il faut savoir, c’est que ce programme ne pourra pas être imposé aux patients, qui devront s’y rendre de leur propre gré. Et puis, aucune assurance ne le couvrira, et il faudra dépenser la bagatelle de 14 000$ pour espérer se faire soigner de son « addiction ». Pour autant, est-il possible de comparer l’addiction à Internet à une addiction plus classique, du genre de celles à l’alcool ou la drogue ?

Tags :Via :kotaku
  1.  » Durant ce stage, seront dispensés divers ateliers, dont on pourra déjà imaginer la teneur.  »

    Ah parce qu’en plus t’es médecin ? Oh là là, trop fort le Ben… Il sait tout sur tout ! Mais comment tu fais ? …Pfff, trop fort..

    Ils feront quoi alors pendant les ateliers ? Des activités sexuelles pour leur faire penser à autre chose que d’aller voir des sites pornos sur Internet ? Pas trop de macramé j’imagine, parce que ça, ça soigne pas trop l’addiction à Internet je pense.

    1. si ça se soigne très bien.
      et de manière définitive.
      La posologie est très simple : deux balles de 45 et le type ne se connectera plus jamais à internet.
      .
      elle est pas belle la vie ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Publicité