Il prend la banque à son propre jeu

Tinkoff Credit Systems

Si elles sont tout à fait légales, certaines pratiques des banques peuvent sembler à la limite du racket. Fatigué de cet état de fait, un Russe a décidé de jouer un mauvais tour à l'un de ces organismes bancaires. Aura-t-il gain de cause ? L'avenir nous le dira. Récit de ses aventures.

Dmitry Agarkov, un Russe de 42 ans excédé après avoir reçu une publicité pour une offre de crédit à la limite du vol pur et simple, s’est lancé le défi un peu fou de prendre cette banque – Tinkoff Credit Systems, pour ne pas la nommer – à son propre jeu. L’homme a ainsi scanné le document, modifié les termes du contrat par de nouveaux largement en sa faveur – un taux d’intérêt à 0%, un crédit illimité, aucun frais de dossier et de grosses indemnités en cas de modification ou de rupture dudit contrat. Et la banque l’a accepté sans mot dire.

Notre homme a ainsi pu jouir de sa carte de crédit fort avantageuse pendant deux ans avant que la banque ne l’annule et décide de lui réclamer 1 363$ de charges, intérêts et autres frais de paiements en retard. Le tribunal a, depuis, décidé que le contractant ne devait finalement rembourser que sa balance négative, soit 575$.

Agarkov pousse désormais le vice en attaquant la banque et en réclamant 727 000$ pour non-respect des termes du contrat. La banque, elle, hurle à la fraude. Le mot de la fin pour ses représentants, si fréquemment emprunté d’ordinaire par le souscripteur : « Nous n’avons pas lu [le contrat]. » Qui aura finalement gain de cause?

Tags :Sources :MSN
  1. Dmitry Agarkov… aurait on retrouvé le nouveau pseudo de Depardieu ?

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  2. Alors là, chapeau bas monsieur Russe!
    Vous avez eu les couilles de faire ce que je n’aurais jamais espéré, ces organismes qui sont toujours les premiers à nous chercher des poux ont été pris dans leur propre jeu.
    Bien fait, j’espère vraiment qu’il va gagner son procès et qu’on arrête de recevoir dans nos boîtes aux lettres des offres de prêt complétement indécentes quel seuls des gens désespérés peuvent valider pour s’octroyer un sursis.

    1. Certainement pas l’ami ! En effet , pour enfumer la banque il a été obligé de reproduire un document de cette même banque en le falsifiant ! En aucun cas il n’a fait son propre document ! C’est donc une falsification et un faux, qui portait les coordonnées de la banque , son logo, sa présentation graphique, ses termes légaux …
      C’est donc un abruti qui va finir en taule…

      Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
      1. l’abruti, c’est toi pauvre débile !!! lui au moins il a eu les couilles de tenter le coups et pour l’instant, ça a en parti fonctionné !!!
        quant à ce qu’il finissent en taule, je parierai pas là dessus !!!

        Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  3. C’est n’importe quoi ! Ce type n’est pas un héros mais un abruti qui a fait de faux documents et qui va se faire démonter par la banque et la justice ! C’est un Kamikaze !
    J’aurais applaudi si il avait réussi à enfumer la banque par un moyen fin, rusé et légal, grâce à une astuce de son invention …
    Tout le monde peut faire un faux document … mais ensuite t’as l’air bien con devant le juge !
    Cet article n’a aucun interêt…
    Je suis donc très étonné de tous les commentaires admiratifs ci-dessus…

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. Changer les termes d’un contrat n’a absolument rien d’illégal avant la signature des deux parties. Si le banquier signe un contrat sans même le lire, cela devient son problème!

    2. Il ne s’agit pas nécessairement d’un faux document : en effet, le contrat peut provenir d’une partie comme de l’autre. Rien n’interdit au client d’émettre le contrat et si la banque l’accepte et le signe, alors tant pis pour elle. Il n’y a faux que si le client a utilisé l’identité visuelle de la banque (noms, logos, papier en-tête, etc.), bref : s’il a fait passer son document pour un document émis par la banque. Mais le niveau de précision de la news ne nous permet pas d’en présumer, je pense…

      Mais pour une fois que le couillonné est le « fort », je n’irai pas pleurer pour eux, surtout que ça n’a aucun impact sur l’entreprise, à l’échelle d’un client…

    3. Pourquoi ce contrat serait-il considéré comme un faux ? À ce qu’on sache il n’a pas modifié les termes après signature des deux parties mais avant.
      En quoi le fait que ce soit une banque qui signe un contrat sans le lire serait-il différent du cas où c’est un client qui le fait ?
      Il n’a pas fait de fausse déclaration, il n’a rien falsifié, il a simplement rédigé un contrat avec des conditions qui l’arrangeait et sa banque l’a signé.

    4. As tu lu le même article que nous, le juge a donné raison au gars et non a la banque. De plus comme c’est expliquer dans l’article et dans les commentaire, la banque n’est pas la seul a avoir le droit de rédiger un contrat, il peut-être modifier par le client, et si la banque le signe c’est quelle approuve, ce qui aurai été illégal c’est de le faire signer sous la contrainte.
      Le banquier a juste été un peu naïf (trop pressé de pigeonner son client) pour lire le contrat fourni par le client.

      Bref tu peux applaudir, c’est rusé, fin et légal et ça à tenu devant un juge, seul peut-être les indemnité exigé risque d’être considérer comme clause abusive.

      1. Le juge n’a donné raison a personne puisque l’article se finit par une question pour savoir qui aura gain de cause. As-tu lu le même article que nous ?

        1. Et toi … tu sais lire ? As-tu lu le même article que nous ?

          Notre homme a ainsi pu jouir de sa carte de crédit fort avantageuse pendant deux ans avant que la banque ne l’annule et décide de lui réclamer 1 363$ de charges, intérêts et autres frais de paiements en retard OK … jusque là

          Le tribunal a, depuis, décidé que le contractant « ne devait finalement rembourser que sa balance négative, soit 575$. » … c’est bon tu es content ?

          Le juge n’a donné raison a personne puisque l’article se finit par une question pour savoir qui aura gain de cause. As-tu lu le même article que nous ? c’est bien … l’article se fini par un question … par rapport à quoi ? hein ? compréhension à la lecture … tu connais ?

          Agarkov pousse désormais le vice en attaquant la banque et en réclamant 727 000$ pour non-respect des termes du contrat. La banque, elle, hurle à la fraude. là question c’est pour ici …

      2. Non. La justice a demandé à l’homme de rembourser ce qu’il devait à la banque, sans se prononcer sur le contrat liant les deux parties. Elle ne pouvait de toute façon pas donner légalement raison à la banque, puisque le seul contrat entre les deux parties est soit frauduleux, soit à l’avantage du client.

        Si l’homme a simplement modifié le document de la banque ( ce qui semble le cas, puisque l’article indique qu’il a scanné le document) en réutilisant son identité visuelle, etc… il s’agit d’un faux manifeste, dans le but de tromper la banque.

  4. Astucieux et tout à fait légal de surcroix.

    Bon maintenant il va se manger quelques années de taule quand même … Les banques sont puissantes les amis ! Très puissantes.

  5. « Notre homme a ainsi pu jouir de sa carte de crédit fort avantageuse pendant deux ans avant que la banque ne l’annule et décide de lui réclamer 1 363$ de charges, intérêts et autres frais de paiements en retard. Le tribunal a, depuis, décidé que le contractant ne devait finalement rembourser que sa balance négative, soit 575$. »

    L’homme est déjà passé une première fois au tribunal, si le contrat était un faux, ça serait ressorti à ce procès il me semble….enfin je pense….enfin voila quoi!

  6. J.ai.paye.le.12avril.346,84euros.a.orangeet.je.suis.toujours.interdit.bancaire.je.ne.sais.coment.men.sortir.ma.banque.ne.fait.rien.ou.mes.pensions.son.vire.si.vous.avez.une.idee.svp.merci

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  7. @lisbonne si je ne me trompe pas c’est auprès d’orange que tu dois réclamer la levé d’interdit bancaire. Si tu as réglé tout de que tu leur dois il ne peuvent pas refuser, juste retarder la situation pour t’embeter ! Sache qu’après tu resteras fiché à la banque de france pour une année.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  8. nous devrions en faire autant avec certains de nos contrats bancaires avec les clauses abusives mises en très petits formats bravo a lui ils auraient dut lire le contrat signé

  9. Pour ceux qui se demandaient ce qui avait été fait sur le document, j’ai vu sur des sites anglophones qu’il avait simplement amendé à la main les articles qu’il voulait modifier. La court à désigné le contrat de Dimitry comme légal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Publicité