Il s’injecte un virus informatique !

Virus

VirusUn chercheur du Royaume-Uni, Mark Gasson, est devenu la première personne au monde à être infectée par un virus informatique. Techniquement parlant, l'homme porte un implant dans sa main qui est lui-même corrompu par un malware.

A première vue, on peut douter de l’intérêt de la chose et pourtant ce n’est pas qu’une fantaisie. La puce RFID est installée dans sa main gauche depuis 2009, elle est en tout point similaire à celles implantées sur des animaux.

Gasson est-il fou à lier ? Non, car il démontre que les implants médicaux sont de plus en plus sophistiqués et deviennent vulnérables aux virus informatiques. Ce qui signifie que ces technologies qui seront essentielles à la santé d’un être humain pourraient potentiellement mettre en danger la survie des porteurs si elles venaient à être corrompues. D’où l’intérêt de cette expérience surprenante.

Il déclare, ‘Bien qu’il soit excitant d’être la première personne à être infectée par un virus informatique, j’ai trouvé l’expérience surprenante car l’implant est intimement lié à moi, mais la situation est peut devenir hors de contrôle.’

Ce qui nous amuse le plus ? Sa puce lui permet d’accéder à son téléphone portable et d’ouvrir les bâtiments de l’université Reading’s School of Systems Engineering. Ce type ne perdra jamais son badge ! Veinard !

Tags :Sources :TechEblog
  1. waou, sa puce lui permet d’utiliser son portable et d’ouvrir les portes des batiments. Oh oui quel veinard ! et en plus c’est piratable et vulnerable aux virus… c’est clair ça donne tellement envie de s’implanter un mouchard sous la peau ! belle propagande, les gars.

    1. Tout à fait d’accord, la puce RFID sous la peau on va nous la vendre pour son coté pratique mais on va vite se rendre compte que une fois qu’on aura tout nos infos (banque, ID, secu, etc….) dedans et plus de papiers physiques on sera effaçable du monde en 1 clic.

  2. D’accord avec St Jon, se faire étiqueter électroniquement, c’est le flicage absolu. Bienvenue à notre ami Big Brother, fini l’anonymat. Je crois que lorsque la technologie ne remplace pas un bras ou quelque chose de nécessaire à la vie, elle ne doit pas s’introduire dans notre organisme.

  3. Article sans intérêt car il manque de sources et de conclusion. Je suis content de savoir que des études sont faites, mais si on ne parle pas des résultat, à quoi bon en parler.. Réécrivez un article quand vous aurez les résultats de cette expérience ce sera beaucoup plus intérêssant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Publicité