Un morceau de visage imprimé en 3D

Eric Moger

Eric MogerL'impression 3D est encore toute jeune, scientifiques et créateurs commencent tout juste à entrevoir les possibilités d'une telle technologie. En médecine, si ces imprimantes d'un nouveau genre créent aisément des prothèses, une équipe est parvenue à littéralement imprimer une partie du visage à l'un de ses patients.

Il y a quelques années, Eric Moger se fait opérer pour l’ablation d’une tumeur de la taille d’une balle de tennis. Malheureusement, l’homme se retrouvait depuis lors avec un véritable trou sur la partie gauche du visage, l’empêchant entre autre de se nourrir normalement.

Avec l’aide de différents scans de son visage, les docteurs, dont Dr. Andrew Dawood, à l’origine de l’imprimante 3D utilisée, sont parvenus à imprimer une prothèse faciale épousant à la perfection le visage manquant d’Eric. Grâce à elle, Eric a désormais pu retrouver une vie presque normale.

Une telle technologie permettrait de concevoir des prothèses extrêmement élaborées et sur mesure en un minimum de temps et pour un coût très bas. L’équipe à l’origine de ce petit miracle espère même pouvoir un jour imprimer directement en silicone

[gizmodo]

Tags :
    1. C’est quant même dur de se regarder dans le miroir et voir un reflet différent et pour cette raison, je trouve la prothèse plus pratique qu’un visage de cadavre greffé qui ne répond aux mouvement que partiellement , bon… Après ce n’est que mon avis perso et je ne suis pas à la place du patient.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Publicité