8 alternatives à Google Reader

Google Reader

Google ReaderOn le sait depuis quelques heures maintenant : le 1er juillet 2013 signera la fin de Google Reader. Alors, inutile de perdre du temps, et commençons dès maintenant à lui chercher un remplaçant !

Et bonne nouvelle : des remplaçants à Google Reader, ce n’est pas ça qui manque. Certes, la plupart de ces concurrents n’égalera pas le maître en la matière, mais on peut espérer que les éditeurs tiers se battront dans les mois à venir afin d’attirer dans leurs escarcelles les utilisateurs de Google Reader.

Pour le moment, nous vous avons sélectionné 8 alternatives. Et vos propositions sont évidemment les bienvenues dans les commentaires !

Quoiqu’il en soit, inutile de paniquer : Google Reader sera bel et bien remplacé in-fine par une alternative aussi efficace, voir plus. C’est une certitude !

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[gizmodo]

Tags :
  1. Une fois n’est pas coutume, les « journalistes » de Gizmodo France sont très bien renseignés.

    Feedly, Flipboard, Reeder, Caffeinated, Press, et Mobilerss sont tous basés sur l’api de Google Reader

    Mais bon, ce n’est ni la première ni la dernières fois que vos informations sont de cette qualité.

  2. J’étais Google Reader « ADDICT », ça me fait vraiment iéch que Google laisser tomber cet excellent service qui a un avantage *ENORME* c’est celui d’être utilisable sur n’importe quelle plateforme, à condition d’avoir un navigateur web sous la main. Perso au cours de la journée je peux suivre les flux sur mon téléphone (symbian O.S avec Opera), à la maison n’importe ou sur une tablette (android) et continuer sur un PC de bureau (windows) les doigts dans le nez.

    Je découvre que Google se fout des utilisateurs et de leurs habitudes, enseignement très intéressant.

    Conséquences:

    1) je vais récupérer toutes mes données sur le cloud de Google et laisser tomber ce service car un beau matin selon l’humeur de je ne sais qui il va s’arrêter.
    2) mon compte GMAIL va finir aux oubliettes (il restera actif pour le play google d’android, pas le choix) mais pourquoi faire confiance à une girouette.
    3) difficile de trouve un autre moteur de recherche, mais pas impossible, je vais quand même essayer de changer mes habitudes, faites comme moi…

    Finalement Google comme d’autres tombera de son pied d’estale, c’est rassurant pour les autres acteurs du marché, il y a de la place, il suffit de pousser un peu.

  3. Hop, passé sur NetVibes ! Il regroupe à la fois des clones de Google Reader et iGoogle !
    Deux outils que j’utilisais énormément !
    Si j’en crois Nicolas, NetVibes est basé sur l’API de GR… En espérant que l’API restera valable après la fermeture de Google Reader !

  4. c’est pas parce que c’est les même api qu’ils sont liés…

    Perso jamais eu besoin de Google Reader donc pas une grande perte

  5. @Nicolas : « Feedly, Flipboard, Reeder, Caffeinated, Press, et Mobilerss sont tous basés sur l’api de Google Reader »
    Vrai pour tous, sauf Feedly, si je me trompe pas ils ont leur propre sauvegarde de flux RSS. En tout cas, mes Reeder (Mac et iPhone) vont être bien tristes… Y a plus qu’à migrer chez Feedly ou Netvibes.
    Ha oui, et gros fail pour Gizmodo… :S

  6. Netvibes… ce pachyderme est non compatibles avec un téléphone portable comme le nokia E71, ce truc bouf toute la mémoire dès la première page.
    Ou comment faire une usine à gaz alors que Google Reader a prouvé qu’avec un minimum de ressource en affichage ou peut avoir un résultat efficace.
    En EDGE sur son téléphone il était possible de suivre les flux RSS, avec Netvibes il faut une connexion 4G+ et un terminal dernière génération ? N’importe quoi vraiment. Je suppose que si il font dans le webmail il faudra Windows 8, un processeur quadricoeur , refroidissement à l’azote liquide et 28 gigas de RAM.

  7. Une chose est sur, tout comme codx, fini les google services, bon ca ne va pas etre difficile, jutilisais que le reader et le moteur de recherche. Le reader jai pas encore trouvé d’alternative mais comme la fin n’est que pour le 1/07 j’pense que dici la quelquun aura peut etre lancé un remplacent. Et pour le moteur de recherche, jai opté pour duckduckgo quil est possible de mettre en francais. Faites une derniere recherche avant google pour duckduckgo, et abandonez le ;) ah oui et Fuck Google !

  8. La grande question auquel je n’arrive pas à trouver de réponse, c’est que si c’est autant utilisé que ça, pourquoi arrêter le service.

  9. Comme alternative sympa il y a Leed qui est excellent (projet.idleman.fr/leed), rsslounge (rsslounge.aditu.de/), lilina, tiny tiny rss, etc… quelque part c’est un mal pour un bien, la fermeture de google reader permettra a ces petits concurrents open source de faire leurs trous et aux utilisateurs de greader de reprendre leurs données en main.

  10. Une alternative française : onemoretab.com qui recense toute la presse en ligne française et permet une sélection de contenus par sources et rubriques: franchement classe!

  11. Arrête avec ta pub Louis. A la question pourquoi Google supprime ce service la réponse est malheureusement simple: pas moyen de se faire du fric avec, donc ça dégage. Google avance à visage découvert, tout doit être rentable.

    1. Rapport investissement/retour sur investissement ?
      J’ai testé les « concurrents » de G.Reader, je peux te dire que ça ne vole pas très haut. G.Reader était capable de s’adapter à n’importe quelle situation (affichage en version mobile, tablette, écran de bureau), à chaque fois c’est nickel et sans avoir à installer une seule appli. On est loin de ça avec les autres.

  12. J’utilise depuis un bon moment http://eldonreader.com et je suis plus que satisfait. l’interface est claire et sobre. Cette app vaut vraiment le coup. La ou j’ai des préocupations c’est au niveau des apps dans le cloud. Toutes ces alternatives ne peuvent nous refaire le même coup que google reader du jour au lendemaint :( triste!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Publicité