Honda va intégrer Siri dans certains de ses véhicules

Honda

HondaLe constructeur Honda s'acoquine avec Apple, et annonce qu'il intègrera la solution Siri dans certains de ses véhicules.

Honda vient d’officialiser un partenariat passé avec Apple, dans le but d’intégrer Siri à ses gammes Accord, Acura RDX et ILX. Le but étant d’offrir la possibilité au conducteur disposant d’un iPhone basé sous iOS 6 d’utiliser l’assistant vocal Siri depuis ces nouveaux véhicules.

Sécurisée, la fonction permettra d’utiliser Siri sans devoir passer par l’écran de l’iPhone. Siri sera consultable via les technologies Bluetooth et HandsFreeLink, et sera limité dans son utilisation : impossible par exemple de lancer un site web, puisque l’écran de votre iPhone devra rester éteint. Logique : Honda refuse que vos yeux quittent la route lorsque vous utiliserez l’assistant d’Apple.

Annoncé sur seulement 3 modèles précis pour le moment, on peut imaginer que cette intégration est vouée à s’étendre plus largement sur le moyen terme.

Pour rappel, Siri est déjà intégré au sein des Spark et Sonic de Chevrolet, et ne laisse pas indifférents les mastodontes que sont Mercedes-Benz et Chrysler.

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[autoblog]

Tags :
  1. Au fait, saviez-vous que la voiture ELECTRIQUE est une complète ABERRATION ? Eh bien c’est le cas.

    En effet, l’immense majorité de l’électricité dans le monde est produite à partir de la combustion d’éléments fossiles (pétrole, gaz, et surtout charbon). Or, toute conversion d’énergie d’une forme en une autre s’accompagne de pertes. Ainsi, la conversion de l’énergie thermique d’abord en électricité, puis en énergie mécanique conduit à des pertes bien plus importantes que la conversion directe d’énergie thermique en énergie mécanique dans un moteur classique. Donc, pour arriver au même résultat mécanique, on a besoin de plus de combustion d’éléments fossiles et, du coup, de production de CO2.
    A cela, il faut ajouter les pertes dues au transport de l’électricité (les pertes sur les lignes sont considérables), et celles dues au stockage de l’énergie dans les batteries (les réactions chimiques sont elles aussi facteurs de pertes).
    Puis, encore à cela, il faut ajouter la consommation d’énergie nécessaire à la fabrication des batteries, et la pollution qu’elles représentent en fin de vie.

    En clair, si on regarde les choses globalement, les véhicules électriques sont une énorme aberration pour la consommation d’énergie, la production de CO2, et pour la pollution. Un véhicule électrique, ça n’a absolument rien d’écolo ! Ça ne fait que déplacer le problème en l’amplifiant.

    (En France où on a 75% de l’électricité d’origine nucléaire on a certes un meilleur bilan sur la production de CO2, mais on a quand même les déchets nucléaires, c’est pas forcément mieux. Et avec nos centrales qui arrivent en fin de vie, on va bien rigoler si il y a tout un parc de véhicules à recharger…).

    1. Gros, le moteur électrique a une histoire bien plus ancienne que le moteur thermique, ce sont les grands groupes pétroliers qui ont fait disparaître l’électrique du parc auto…
      Le problème de l’électrique peut être corrigé avec les moteurs surunitaires, et des batteries adaptées (au nanotubes de carbone)… Mais bon ça réduirait drastiquement la manne financière (entretien des véhicules, plus de pompre à essence, etc) donc on n’est pas prêt d’en voir partout

    2. C’ÉTAIT UN COMMUNIQUÉ D’UN ACTIONNAIRE DE L’INDUSTRIE PÉTROLIÈRE.
      MERCI DE NOUS AVOIR LU.
      ET CONTINUEZ À ROULER EN VOITURE DIESEL, C’EST BON POUR LE FRIC.

      (Ferme là tu nous saoule, l’électrique c’est l’avenir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Publicité