Des tuyaux pour générer de l’électricité avec de l’eau chaude

Des tuyaux pour générer de l'électricité grâce à l'eau chaude

Des tuyaux pour générer de l'électricité grâce à l'eau chaudeSi l'électricité est une denrée quasi "naturelle" pour nous qui vivons dans un pays développé, l'augmentation constante de son prix incite à l'économiser autant que faire se peut. Tous les moyens sont donc bons pour réduire la facture. Profiter de l'eau chaude pour en générer permettrait de grosses économies.

Panasonic a mis au point des tuyaux capables de créer de l’électricité en tirant bénéfice de l’eau chaude qui y circule. Grâce à quatre tuyaux de dix centimètres chacun, en utilisant les différences de température entre l’eau chaude et l’eau froide (qui circule en parallèle), le système est capable de produire trois à quatre fois plus d’électricité que les précédentes tentatives.

Et ici, il ne semble pas question d’une quantité dérisoire puisque qu’avec une si petite installation, il est possible d’alimenter une télévision portable. Imaginez donc l’électricité générée si on installait ce genre de mécanisme dans un bâtiment collectif… Panasonic espère pouvoir commercialiser son invention d’ici 2018.

[gizmodo]

Tags :
  1. Merci pour cette news, à la fois intéressante et très optimiste.

    Je doute qu’elle obtienne autant de commentaires qu’une news à neuneu, sur une rumeur apple par exemple…

    1. oui mais il aurait été sympa de nous expliquer comment cet appareil produit de l’electricité à partir d’échanges thermiques, c’est pas grave j’ai aussi en favoris des sites scientifiques qui m’expliqueront surement ca!

  2. couplé a une pompe a chaleur eau /eau est on a notre generatrice autonome pour le particulier .
    coté evaporateur eau a 5/6 deg et coté condenseur d’ici 2018 au co2 nous aurons du 70 deg , le potentiel pour se creer une generatrice electrique .

  3. Super, on chauffe de l’eau avec de l’électricité, puis on refait de l’électricité à partir de l’eau chaude : un très bon moyen de dépenser de l’énergie pour rien.

    Dans ce cas, on s’amuse juste à dépenser plus d’électricité que si l’on avait rien fait, pour la même raison
    que le mouvement perpétuel n’existe pas, bref, conservation de l’énergie toussa …

    1. Bonjour

      @Veridian
      On peut simplement récupérer la chaleur des eaux usées par exemple.
      Quel gaspillage que de rejeter de l’eau chaude !!!
      C’est comme chauffer une pièce avec la fenêtre ouverte :-(
      On peut aussi installer ce système au niveau de la jonction de deux rivières.
      L’une est toujours plus chaude que l’autre.
      On peut aussi installer cela au niveau de la sortie des rivières souterraines qui se jettent dans la mer.
      On peut même placer ce système pour récupérer la chaleur d’une industrie pour chauffer de l’eau « gratuitement » que l’on va transformer en électricité.
      Si on cherche un peu on va trouver des usages.

      A+

      Olivier

      1. @olivier
        Tout à fait, je n’avais pas envisagé les récupération de chaleur après chauffage/utilisation de l’eau.

        On pourrait aussi envisager de greffer ce système sur des capteurs solaires thermiques : eau chaude et électricité solaire en même temps.

        Rénald

    2. Il suffit de récupérer l’eau chaude générée par le système de refroidissement d’un datacenter pour générer de l’électricité qui permettra à son tour d’alimenter ce même datacenter.

      On réduit donc ainsi la facteur énergétique du datacenter.

  4. l’utilisation d’un tel système pourrait se retrouver sur les évacuations de douches/lave vaisselle/lave linge dans les logements. ou alors sur les évacuations d’eau de l’industrie.
    mais alors sur quel phénomène est basé un tel système? effet pelletier?

  5. c’est plutôt intéressant, ça utilise l’effet peltier ? y a pas d’échange thermique entre le tuyau chaud et le tuyau froid ?

  6. Voilà un moyen de rendre gratuite l’électricité que l’on utilise pour aller dans une petite pièce sombre afin de soulager un besoin naturel aussi liquide que chaud…

  7. C’est surtout un moyen pour produire de l’électricité avec les eaux déjà chauffé pour notre utilisation perso, genre douche etc en sortie.

    Après je vois 90°C, faut voir avec moins de chaleurs, car bon dans une maison c’est pas la température de ma douche ou autre, par contre dans l’industrie avec un modèle plus gros ca doit être pas mal même si ca fait économiser 1% c’est déjà très bien.

  8. C’est l’effet Seebeck, une différence de température entre deux matériaux conducteur de nature différente produit une différence de potentiel.
    L’effet Peltier et Seebeck sont lié, pour l’effet Peltier une différence de potentiel entre deux matériaux conducteur de nature différente produit une différence de température.

    Il y a aussi l’effet Thomson qui décrit le lien entre un flux de chaleur et un courant électrique dans un matériau conducteur de même nature auquel on applique un gradient de température.

  9. Clairement, la récupération des eaux chaudes usagés à de l’avenir, que ce soit celle des centrales nucléaires qui sont utilisés pour alimenter les chauffages ou bien pour ce genre d’innovation (et non invention), qui n’est que l’amélioration (considérable) d’une invention déjà connu :)

    1. tu veux les plans aussi..?
      « Et ici, il ne semble pas question d’une quantité dérisoire puisque qu’avec une si petite installation, il est possible d’alimenter une télévision portable. »
      ah mais oui ! moi j’ai lu l’article..!

  10. Article intéressant.. Mais c’est tout, il n’y a aucune info technique, pas la moindre valeur chiffrée, on est même pas au niveau science et vie… Heureusement qu’on trouve toujours des commentaires pertinents pour éclairer l’article car ce n’est pas les rédacteurs qui nous illuminent…

  11. bonjour a tous
    je vient de lire se que vous disiez sur cette appareille serait il possible de le brancher sur une canalisation des tuyaux de radiateur??
    car je me dit si sa marche a la chaleur va produise beaucoup en hiver

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Publicité