Utiliser Facebook pour sexter !

poke

Voici Poke, une application lancée par Facebook permettant aux utilisateurs d'envoyer des messages qui vont s’autodétruire. Sosie de Snapchat, on ne peut que s’interroger sur son utilité. En effet, le but de ce clone serait alors d'envoyer des messages à caractère sexuel.

Poke est actuellement disponible via l’Apple Store et devrait rapidement être portée sous Android.

Notre application sert à envoyer des messages instantanés qui vont disparaître en 10 secondes ou moins suivant les réglages. Ceux-ci ne laissent donc aucune trace ou dossier embarrassant. Si l’on s’attarde sur Snapchat, ce phénomène est plébiscité par les adolescents et ils s’en servent pour, eh bien… pour sexter.

Via Poke, vous pouvez envoyer à un ami Facebook un message, une photo, une courte vidéo… Une petite mise en garde à cette histoire, un screenshot est si vite arrivé… Reste que leur essence éphémère offre une alternative qui pourrait en séduire plus d’un.

Si les plus jeunes vont s’en réjouir, les parents risquent quant à eux de ne pas apprécier cette application un peu trop libertaire. Facebook présente bien sur les choses différemment, ‘Envoyez des pokes à vos amis, pour tout dire ou ne rien dire’…

Il n’empêche que si l’on en croit les usages de Snapchat, on sait exactement ce que les utilisateurs vont dire. Alors, du grand Facebook ?

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

Tags :
  1. Enfin un bon moyen pour ces jeunes d’être protégé de tout espionnage de parents poules excentriques et prétentieux. Amusez-vous, mais restez prudent !

  2. messages qui vont s’auto détruire????
    Quand on connait la prédilection de Facebook à tout garder en mémoire sans jamais rien pouvoir effacer pour les utilisateurs. Les acteurs et actrices pornos professionnels n’ont plus qu’à aller se rhabiller.
    On va avoir du neuf à se mettre sous la dent dans le monde du porno n’est-ce pas?
    Jeunes chattes de mineures en chaleur toutes fraîches pour fournir à prix d’or du nouveau pour les circuits libertains.
    Et hop! la crainte que cela reste et puisse ressurgir un jour ou l’autre sur facebook, n’importe quand et en profil public comme celà vient justement de se passer il y a quelques temps, vient d’être levée dans l’esprits des jeunes qui ne pensent qu’à court terme…
    Du suicide en masse en perspective et des vies foutues pour des jeunes adolescentes.
    C’est du propre!!! Merci qui!? Zuckerberg bien sûr!!!

  3. un message numerique ne peut s’effacer. il ne peut disparaitre qu’au moment ou un autre message se reecrit par dessus (plusieurs fois en pratique). Ce qui suppose que la capacite maximale de stockage est atteinte sur un support donne ou que la reecriture est provoquee. On en est tres loin sut l’Internet. Tres tres loin. Seule l’adresse de ce type de message sera effacee, pas son contenu. Humiliations zet chantages en perspective…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Publicité