HP tacle violemment la Surface de Microsoft

HP Touchpad

HP TouchpadHP ne garde pas sa langue dans sa poche lorsqu'on l'interroge à propos de la tablette Surface de Microsoft. Et visiblement, le constructeur ne la porte pas dans son coeur !

A croire que le constructeur HP n’a pas été séduit par la formule avancée par la Surface de Microsoft. Sinon, comment expliquer que Todd Bradley, le vice-président exécutif de la branche Printing and Personal Systems (qui gère donc la partie PC) de la firme, lui ait taillé un costard en règles ? :

« J’aurais du mal à qualifier la Surface de compétitrice. [...] Premièrement, elle accuse d’une distribution très limitée. Elle semble être lente et compliquée à l’utilisation. Je ne pense pas qu’elle soit compétitive. Elle est chère. De manière holistique, la presse a fait une grosse affaire de la Surface, et les gens ont décidé d’y croire. »

Tancé sur le fait que HP n’était pas l’acteur le mieux placé pour parler tablettes tactiles, Bradley a répondu qu’il s’exprimait en tant que « quelqu’un qui comprenait le marché consumer ». Avant de faire remarquer que la décision de fermer la branche webOS avait entraîné un retard dans le lancement de leurs propres tablettes. Hum.

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[neowin]

Tags :
  1. ben, tu as appris un nouveau mot aujourd’hui? tu nous ponds « tancer » dans deux de tes articles, à peu de temps d’intervalle. je suis impressionné, « tancer » des choses…

  2. Je suis obligé de lui donner raison, n’en déplaise aux fans ou haters de tout bord.

    Je passe sur iOS et son côté fermé. C’est vrai. Les exemples de la suprématie d’Apple sur les utilisateurs comme sur les développeurs n’est plus à prouver. Sur un iBidule, c’est un peu comme louer un loft d’architecte. C’est beau mais tu n’as rien le droit de changer.

    Sur Android, personne ne peut nier le phénomène de fragmentation et surtout le problème des surcouches qui donne pleins pouvoirs aux constructeurs. Non seulement Touchwizz et consorts s’ont pas forcément bien développés, mais ils sont en plus la cause de failles de sécurité et de lourdeurs. Quant aux MAJ, c’est à la discrétion du constructeur. Le root ? Super, combien d’utilisateurs concerne-t-il ? Flasher ? Même question. Android, c’est D&co : tu as une maison, 4 murs blancs (ou dégueulassés par Samsung) et le droit de presque tout faire. Le pire comme le meilleur. Et Dieu sait si les travaux sont durs (et potentiellement risqués) quand tu n’y connais rien !

    Windows Phone 8 représente en effet un bon compromis entre un environnement maîtrisé et une personnalisation plus poussée de l’interface. Je ne parle pas de personnalisation « kikoolol » où tu peux mettre ton chat ou ta copine en fond défilant, mais bien d’une personnalisation pertinente, hiérarchisée de l’information présentée sur le terminal. Pour ma part je trouve ça mieux. C’est comme un appart meublé que tu achètes en location. C’est joli, tu peux agencer un peu… et tu risques pas de foutre la merde dedans.
    Quant au reste, MS a écouté ses utilisateurs, supprimé Zune, ajouté un support SD très attendu, permis aux développeurs d’utiliser plusieurs langages de développement. Le système est peut être aussi fermé qu’iOS, mais j’ai moins l’impression de me sentir à l’étroit.

    J’ai eu les trois systèmes. iOS m’a dégoûté car son fonctionnement ne permettait pas assez de personnalisation (hors Jailbreak). Android m’a beaucoup plu pour ses possibilités, mais il faut soit passer par un Nexus pour l’expérience « pur Google », soit flasher (et la qualité reste aléatoire). Je ne parle même pas des bouses comme Touchwizz, lourdes et inutiles, qui n’ont plus grand chose à voir avec Android AOSP.
    Donc, oui, je pense que WP8 est un bon compromis, a la fois pour les débutants comme pour les geeks qui ne veulent pas passer leur temps à bidouiller.

    Après, ça oblige à être ouvert d’esprit et se dire que MS a sacrement évolué depuis deux trois ans. Non seulement ses systèmes sont plus sûrs qu’avant (y a toujours des failles, mais corrigées rapidement… A ce titre, Windows est passé derrière OSX récemment), mais aussi plus agréables et pensés « utilisateurs ». MS a fait des efforts importants pour rendre ses systèmes plus sûrs. On n’a plus les mêmes histoires de malware ou de gros virus comme il y a 5-6 ans. Ils sont réactifs. Ils ont compris.

    Et je ne suis pas un fanboy, je change de « religion » en fonction de mes besoins…

    1. Intervention très pertinente! pour ma part un Nexus m’offre toute la latitude je je m’attend d’avoir d’un OS mobile :)

    2. Si tu cherches un telephone parfait tu n’en trouveras pas. A vrai dire, si tu cherches quelques chose de parfait tu n’en trouveras pas. Il y aura forcement un point négatif, d’autant plus s’il faut satisfaire plus de 2 milliards de clients.

      Pour moi Microsoft est mort depuis longtemps. Ils se sont reposés sur leurs lauriers durant des années et maintenant que la concurrence est là ils ont du mal à reprendre du poil de la bête.
      La tablette surface vendu près de 500€ est livrée avec un microsoft 8 starter assez limité… Wouaw super ! On sent la logique du client pigeon à des kms. Leur seul atout est Nokia. Je trouve d’ailleurs dommage qu’on ne puisse pas avoir de Nokia sous android (mais rien n’est parfait hein)

      Google innove beaucoup plus vite et l’histoire de fragmentation je pense qu’a moins que tu ne sois un développeur cela n’est pas un problème. Tu as une large gamme de telephone du plus bas prix, au plus haut de gamme, pour tous les goûts qui chaque année évoluent à une vitesse incroyable, tant niveau logiciel que materiel.

      Par contre je suis du même avis que toi concernant Apple. Cela te fait un bon point ;)

  3. Moi j’aime bien Zep qui s’improvise expert en OS mobile et qui part dans un monologue qui n’a rien avoir avec l’actu.
    En plus il ressort tout les clichés et stéréotypes qu’on trouve sur la plupart des sites… aucun avis perso… juste du copier/coller de ce qu’on dit.

    Par exemple en ce qui concerne les surcouches et des mises à jour par les constructeurs : les surcouches c’est ce qui permet aux constructeurs de se différencier les uns des autres… Si tout les tél android avaient la même interface, ca n’aurait pas beaucoup d’intérêt de faire un os ouvert et d’avoir plein de constructeurs.
    Les mises à jour c’est un problème mais c’est la même chose avec iOS et WP… là aussi ce sont les constructeurs qui décident… l’avantage d’android c’est que si un constructeurs délaisse les mises à jour, l’utilisateur peut se rabattre sur une rom alternative. Les non-geeks se fichent un peu des mises à jour par contre.

    Le VRAI problème, vient des opérateurs qui décident ou non de distribuer les mises à jour à leurs clients. Un peu comme si un fournisseur d’accès internet décidait ou non de distribuer les mises à jour de windows à ses clients… mais ca Zep n’en dit rien.

    Quand à la fragmentation, c’est un faux problème… certes c’est embêtant mais moi je développer des applications. J’ai fais le choix de supporter Android 2.2+ et 4.x (donc rien avant 2.1 et pas les v3.x)… ca me permet de toucher plus de 85% des millions d’utilisateurs, c’est pas mal je trouve. Ceux qui ont des smartphones sous un vieil android sont généralement peu intéressé par les applications (par ex: ma femme n’a jamais rien installé sur son smartphone, les fonctions de base lui suffisent). Ce n’est pas le cas de tout le monde, mais ca reste relativement peu de personnes.
    Sur PC/Mac vous croyez qu’il n’y a pas de fragmentation ? Et sur internent vous voyez beaucoup de sites qui supportent tous les browsers sur toutes les plateformes ? C’est pas la fin du monde !

  4. Ben, le pire troll du net francais? Quel niveau … Tancer veut dire gronder en francais j espere que vous « ecrivez » ces torchons gratuitement par respect pour ceux qui travaillent … On dirait un ado de
    14 ans stresse de son pucelage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Publicité