Ruinée par Facebook, elle porte plainte !

shutterstock_93586288 - ruinée par Facebook

shutterstock_93586288 - ruinée par FacebookInutile d'être un génie pour savoir qu'on ne joue pas impunément avec la bourse. Pourtant, il semblerait que cette réalité ne soit pas arrivée aux oreilles de tous et notamment de cette femme qui est désormais ruinée à cause de Facebook.

Lors de l’introduction en bourse de Facebook, de nombreuses personnes, sans doute un peu naïves, se sont précipitées sur les actions FB. En effet, leur logique était la suivante, tout le monde utilise Facebook, par conséquent, investir sur le réseau est une valeur sure.

Dans l’univers de la bourse, il n’y a aucune valeur sure ou quoi que ce soit qui s’en approche. Quelqu’un de bien intentionné aurait certainement dû le préciser à Uma Swaminathan, une enseignante à la retraite. Cette femme a perdu les économies de toute une vie et tente désespérément de récupérer son argent.

Elle avait passé l’ordre à son courtier d’acheter 6200 actions, seulement elle a changé d’avis dès que les négociations ont commencé à tourner court. On se souvient du chaos ayant régné sur cette IPO, il a donc été impossible d’annuler à temps d’où les conséquences dramatiques qui animent désormais la vie de cette américaine.

Ce qui est fait est fait et pourtant, Swaminathan réclame 1,9 millions de dollars de dommages et intérêts. On a juste envie de lui souhaiter bonne chance …

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[gizmodo]

Tags :
  1. Je plains cette femme : perdre ses économies par bêtise, et espérer les récupérer par magie… S’il faut prendre des risques pour gagner de l’argent, il faut savoir n’en prendre aucun si on ne souhaite pas en perdre (Nico, 12 novembre 2012).

  2. Hahaha elle réclame plus que le prix des actions … ben bien sûr, si tous les actionnaires se mettent à faire pareil, les avocats ont de bonnes années devant eux ;)

  3. J’ai acheté un Tacotac et un Morpion hier et j’ai perdu, je vais demander un remboursement.

    C’est contre son courtier qui l’a laissé placer toutes ses économies qu’elle devrait porter plainte. Le devoir de conseil ça doit bien exister aussi aux USA.

  4. Tant qu’elle n’a rien vendu, elle n’a rien perdu.
    si elle a effectivement vendu, elle est juste stupide (une nouvelle fois, la première ayant été d’acheter des actions Facebook), et elle n’aura rien au tribunal.

    faudrait pas déconner non plus. XD

  5. Cette dame à raison, au vu du scandale qu’a provoquer l’arrivé de FB en bourse, elle a beaucoup plus de chance de retrouver son argent précédemment investie.
    Il y a eu de grand soucis sur l’introduction en bourse de FB et ceux qui ont acheter une énorme quantité on déposé recours et si ça passe FB sera surement obligé de racheter les actions à ça valeur d’origine ^^
    Se serai un juste retour, je comprend pas qu’un site comme FB puisse atterrir à la bourse.

  6. Cette femme est donc totalement stupide :
    1 -Elle achète des actions FB dont tout le monde savait qu’elles se casseraient la gueule.
    2 -Elle pense qu’en faisant un procès elle va récupérer sa mise, ce qui est totalement illusoire, les perdants de la bulle des nouvelles technologies il y a 10 ans le savent bien.

  7. Ah oui au fait, la bourse c’est de la merde, pour ceux qui savait pas. :)

    Non mais sérieusement… La bourse fait perdre soit les actionnaires, soit les employés… quand c’est pas les deux. Et le choix du « vainqueur » (à quel prix?) se fait et se fera toujours cooompletement au hasard, qu’on le veuille ou non…

  8. ah ben si ca mache j achete des actions de tout et n importe quoi!
    je suis desolé pour elle mais…. il n y a qu elle de fautive!!! (et son conseiller est un sacré connard)

  9. A 45$ l’action pendant le PIC, aujourd’hui elle ne vaut plus que 19$. Ce qui signifie que la dame a perdu 6200 * (42 – 19) = 142 000$ . Certes c’est une somme rondelette, mais on est quand même loin de 2 Millions qu’elle réclame. Ce n’et même pas la somme qu’elle a misée.

  10. D’une part elle n’as pas pu perdre toute ses économies comme expliqué auparavant. D’autre part, c’est bel et bien l’introduction en bourse qui a été foireuse et « il a été impossible d’annuler » ce qui n’est pas de son ressors. Elle est donc en droit de porter plainte et de demander des réparations, rien ne me choque ici.
    Si tu veux acheter une maison, tu montre de l’intérêt pour la maison tu n’as pas encore signé, et on te dit désolé la vente a merdé maintenant donnez les sous, ça te choque pas non plus ?

    1. Pas de période de rétractation pour les actions, la bourse est un monde où les valeurs évoluent beaucoup trop vite (et imagine un peu le merdier si dès qu’une action descend de 3 centimes tous les acheteurs se rebiffent !).

      C’est comme si tu demandais une période de réflexion sur les paris… faut pousser un peu la réflexion dans le sens logique, je vous jure c’est pas compliqué à faire et ça devient automatique au bout d’un moment.

      Cette femme a parié sur FB, son conseiller ne lui a rien dit, elle a perdu beaucoup (pour le moment car si elle a rien vendu, elle peut potentiellement regagner de l’argent). Tout ce qu’elle peut faire c’est pleurer et virer son conseiller.

    2. Pas de période de rétractation pour les actions, la bourse est un monde où les valeurs évoluent beaucoup trop vite (et imagine un peu le merdier si dès qu’une action descend de 3 centimes tous les acheteurs se rebiffent !).

      C’est comme si tu demandais une période de réflexion sur les paris… faut pousser un peu la réflexion dans le sens logique, je vous jure c’est pas compliqué à faire et ça devient automatique au bout d’un moment.

      Cette femme a parié sur FB, son conseiller ne lui a rien dit, elle a perdu beaucoup (pour le moment car si elle a rien vendu, elle peut potentiellement regagner de l’argent). Tout ce qu’elle peut faire c’est pleurer et virer son conseiller.
      Si tous les gens ont perdu du pognon avec des trucs dans le genre (Eurotunnel hein ?) avaient pu être remboursés au prix d’achat des actions, ça se saurait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Publicité