Le graphène pourrait enfin entrer scène

Le graphène pourrait enfin entrer en scène

Le graphène pourrait enfin entrer en scèneDepuis des années déjà, le graphène, un cristal de carbone dont l'empilement constitue le graphite, est promis à un très brillant avenir dans nos technologies. Facile à produire, très efficace, il devait être présent dans tous nos gadgets. Malheureusement, il s'est révélé bien trop difficile à manipuler. Mais il pourrait bien enfin trouver sa place grâce à un nouveau procédé.

Des chercheurs de l’Université Norvégienne de Sciences et Technologie ont mis au point un tout nouveau procédé pour créer des semi-conducteurs sur du graphène. Une commercialisation pourrait même être possible dans les cinq années à venir. Pour ce faire, il aura fallu projeter sur le graphène du gallium qui prend la forme de minuscules gouttelettes et épousent ainsi parfaitement la structure hexagonale du graphène.

Ensuite, en ajoutant de l’arsenic, celui-ci pénètre dans les gouttelettes et les cristallise par le bas, formant ainsi une tige. Il ne reste plus qu’à patienter jusqu’à ce que la tige atteigne la hauteur désirée. Avec un tel procédé, il n’est plus nécessaire d’utiliser de support sur lequel fabriquer le nano-fil, ce qui rend le semi-conducteur moins coûteux, plus flexible et même transparent.

D’après les chercheurs en charge du projet, un tel matériau pourrait être utilisée dans ces cellules solaires flexibles ou comme diodes lumineuses. A suivre donc…

[engadget]

Tags :
  1. le nano fil en temps que NEMS, on en verra peut être d’ici 5ans, mais pas sur des application telles que celles décrites ici, la techno n’est pas assez mature pour ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Publicité