Les micro-drônes gagnent en réactivité grâce au MIT

Le micro-drône en action

Le micro-drône en actionLes micro-drônes, ces petits appareils volants contrôlés à distance, sont en plein essor aujourd’hui. Que ce soit dans le pur divertissement ou pour des missions d’espionnage ou de recherche, ceux-ci sont beaucoup utilisés par l’homme. Si tous ne sont pas autonomes, certains le sont, mais leur liberté de mouvement est réduite...

Le principal problème des micro-drônes réside dans son incapacité à se situer correctement dans son espace aérien. Soit ils sont utilisés dans de grands espaces dégagés, auquel cas ils peuvent prendre des trajectoires larges, soit ils sont commandés manuellement. Une équipe du groupe CSAIL du MIT, dirigée par Adam Bry a fait la démonstration d’un de ces micro-drônes évoluant en espace confiné, et surtout très rapidement.

L’appareil n’embarque aucun capteur de mouvement ni GPS, juste un laser pour mesurer sa distance par rapport aux objets, un capteur d’inertie et une carte en 3D de son espace aérien. Leur micro-drône est ainsi capable de voler très rapidement et de contourner les obstacles, le tout très précisément. Il ne leur reste plus qu’à trouver un moyen de cartographier en 3D l’espace courant à une vitesse ahurissante pour se rapprocher du “vol agressif” des avions pilotés par l’homme.

[ieeespectrum]

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Publicité