Le rez-de-chaussée d’une Université alimenté par une batterie

La batterie de l'université Riverside

La batterie de l'université RiversideLes batteries sont au cœur de tous nos appareils. Nous en trouvons dans nos téléphones, nos ordinateurs, nos voitures, bref, c’est un élément vital de notre société actuelle. Mais l’Université de Californie, Riverside, va bien plus loin encore dans son utilisation.

Les batteries lithium-ion font leurs preuves depuis quelques décennies maintenant. Mais le centre de l’énergie de l’école Winston Chung a décidé d’alimenter rien de moins que le rez-de-chaussée de leur grand Hall. Ceci a été possible grâce à une batterie de 1,1 MW (megawatt) fournie par Balqon.

Tout cet étage est donc alimenté uniquement par la batterie et les énergies renouvelables, le solaire et l’éolien, durant la journée, pour fournir l’énergie nécessaire à tous ses étudiants. Cette batterie géante se recharge durant la nuit. Une utilisation plutôt intelligente des batteries lithium-ion qui permettrait de limiter grandement l’impact environnemental de nos campus.

[engadget]

Tags :
  1. Je vois pas ou ça limite l’impact environnemental en sachant que pour produire ce type de batterie on pollue énormément et qu’elle aura une utilisation limité dans le temps. Sinon tout le monde aurait sa petite éolienne dans le jardin avec une énorme batterie dans son garage, la solution n’est pas là et tout le monde le sait.

  2. Je post jamais ici mais là c’est vraiment pas clair.

    Le bâtiment est pas alimenté en énergie par les batteries, il est juste alimenter par des éoliennes et du solaire photovoltaïque.
    Le seul intérêt des batterie est de stocker l’énergie.
    Et si il recharge la nuit, ça va être dur de le faire avec les panneaux PV.

  3. Je suppose qu’une batterie de cette puissance doit avoir une taille conséquente. Hors les batteries Li-ion sont réputée pour exploser très violemment en cas de court-circuit. C’est comme stocker une bombe en veille dans son garage. Pas très sure comme système et comme dit plus haut, pas écologique.

  4. Désolé de répéter ce qui a déjà été dit par deux fois plus haut, mais ça m’énerve d’entendre ce faux discours écologique. Marre de voir des gens se targuer d’illuminer leurs jardins avec des LED qui se rechargent à l’énergie solaire. Où pensez-vous que l’énergie est stockée? Des batteries! Pareil pour les lampes de poche à dynamo (je parle des rechargeables): on en voyait partout il y a pas si longtemps, c’est pas pratique et ça pollue au moins autant qu’une lampe normale, surtout sachant que leur durée de vie est très limitée. Ces gadgets sont aujourd’hui au fond des tiroirs. Ce qui m’amène à mon dernier point: acheter des objets « écolos » (ou pas), m*rdiques et dont on ne se servira jamais, elle est là la vraie pollution. Faut consommer moins et plus intelligemment.
    Voilà, ceci étant dit c’est pas facile et j’achète des c*nneries parfois, mais en avoir conscience est un début.

  5. Elles se rechargent la nuit parce que l electricité est moins chère, parce que toute l électricité n est pas consommé la nuit. Ces batteries permettent de lisser la demande, plutot que démarrer des centrales a charbon en cas de pic de consommation.
    Pour ceux que ca intéresse, je suis bcp plus fan du stockage d electricité par volant d inertie (flywheel) déjà utilisé en datacenter (utilisation intensive d electricité…), c est purement mecanique, sans chimie degueu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Publicité