Ecrire plus gros rend les émotions plus intenses

human hands with pencil and erase rubber

Les scientifiques ont démontré que nous sommes sensibles à la taille des caractères d'imprimerie. Le corrélation est donc prouvée, une plus grande police suscite une réaction émotionnelle plus intense.

Le cerveau transmet des informations en partie grâce à un phénomène de nature électrique qui se propage le long des neurones : l’influx nerveux. A la lecture de caractères plus grands, notre cerveau réagit physiquement et augmente l’afflux électrique.

 

Quelques soit le sens des mots déchiffrés – positif, négatif ou neutre – les émotions ressenties sont plus intenses à mesure que la taille des caractères grandit. Les sensations sont perçues comme plus extrêmes et même plus durables.

 

Les chercheurs de l’Université de Tel Aviv, Israël, supposent qu’il s’agit d’une réflexe biologique provenant de nos ancêtres et d’une époque plus lointaine. Inconsciemment, les choses plus proches de nous physiquement requiert plus d’attention d’où une activité plus forte de notre cerveau.

 

Le langage écrit est donc une source de sens émotionnel et le pouvoir d’une police de grande taille permet de renforcer ces effets. ON EN PROFITE POUR VOUS SOUHAITER UNE EXCELLENTE JOURNEE !

[plosone]

Tags :
    1. Exacte comme la beauté n’est pas extérieure mais intérieure… Mais bon aux premiers abords on fait + attention à la beauté extérieur comme à la taille…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Publicité