Une adolescente trouve un remède au hoquet !

original (2)

Les solutions au hoquet n’existent pas réellement mais demeurent cependant amusantes. Boire un verre à l’envers, se pincer l’oreille ou encore avoir peur … L’originalité ne manque pas et un nouveau remède vient de voir le jour. Un détail, il a été mise au point par une adolescente de 13 ans ...

Nous avons tous été soumis au hoquet sans réellement pouvoir stopper le phénomène. Mallory Kievman n’aura pas échappé à l’intarissable ‘hic’ mais contrairement aux autres, cette jeune fille de 13 ans a inventé un médicament miracle : les sucettes au vinaigre.

Elle a développé cette idée dans son Connecticut natal, après avoir étudié différents remèdes de grand-mère relativement fonctionnels. Manger un bonbon dur, boire du vinaigre etc … Mallory s’est également attardée sur les raisons physiologiques de ce phénomène.

En l’occurrence,le vinaigre fait réagir les mêmes nerfs de la gorge et de la bouche responsables du hoquet. En sur-stimulant ces nerfs, le phénomène de hoquet se stoppe. D’où l’intérêt de cette sucette au vinaigre baptisée Hiccupops et déjà titulaire de prix d’innovation.

Notre jeune fille dispose même d’une nouvelle équipe d’étudiants du MBA de l’Université du Connecticut en charge de l’aider à commercialiser son invention pour cet été.

On hésite encore entre l’efficacité réelle ou le coup marketing … au pire des cas, il parait que ces sucettes ne sont pas si mauvaises (au vinaigre ?). Jusqu’à présent, le plus grand défi de Mallory a été de trouver une formule durcissant bien et suffisamment stable pour le stockage et la conservation. Elle travaille maintenant à « peaufiner le goût » !

[Gizmodo]

Tags :
  1. Un sucre avec quelques gouttes de vinaigre sous la langue.
    Pa exemple un vinaigre balsamique ou de xérès (sucrés) c’est pas mauvais sans être aussi bon qu’une tarte aux fraises ;-)
    L’effet est quasi immédiat (20 secondes)

    Cette méthode approchante m’a été transmis par ma mère voilà une vingtaine d’année. Je pense qu’elle la tenait de sa propre mère. Pour moi ca marche 99,99% des cas, j’ignore si c’est un effet placebo…

  2. Une étude « sérieuse » a démontré un autre remèdes très efficace et cette étude a valu aux réputés chercheurs un prix « ignobel » il y 2 ans. Ces prix sont décernés par l,université Harvard chaque année pour « récompenser » des études sérieuses mais dont le sujet peut sembler ridicule. Je ne vous dévoile pas la conclusion de l’étude mais une recherche simple vous permettra de vous renseigner sur ce remède 100% efficace.

    1. En fait voici la réponse: Le très sérieux prix de médecine a été remis à un Américain pour son étude sur « la suppression d’un hoquet tenace grâce à un massage rectal manuel ».

  3. L’astuce du verre d’eau fonctionne à merveille avec moi. Je t’esterai celle du sucre/vinaigre quoi que l’idée ne m’enchante pas plus que ça

    1. Si. Plus précisement, le hocket est causé par une stimulation du nerf phrénique, qui entraine une contraction violente du diaphragme. Rien à voir donc avec les nerfs de la bouche ni de la gorge. Du moins pas directement.
      Les différents remèdes de grand-mêre n’ont pour seul but que de soit sur-stimuler certains nerfs et muscles, soit les bloquer suffisament longtemps afin que pour que le nerf phrénique cesse d’être stimulé.
      Une décharche électrique bien placée et bien dosée fait tout aussi bien l’affaire. C’est un phénomène bien connu des chirugiens qui posent des pacemaker.

  4. Ma grand-mère me faisant sucer un sucre imbibé de vinaigre et ça marchait à chaque fois… Comme quoi, y a pas grand chose de nouveau…

  5. Quelques gouttes de citron sur le bout de la langue pour un effet équivalent sans le goût du vinaigre ;)

    Cela marche chez moi presque à chaque fois, résultat équivalent chez mes enfants.

  6. Même pas un coup marketing, le coup du vinaigre sur un sucre, c’est un bon vieux remède de grand mère et pour l’avoir testé lors de crise de hoquet chronique son efficacité n’est pas fantastique.

    D’ailleurs comme cela a été précisé dans les commentaires, le hoquet est une contraction involontaire du diaphragme suivi d’un rétrécissement du passage au niveau de la glotte.

    Il existe deux techniques pratiquées par le corps médicale qui fonctionne dans la majorité des cas.

    - le pincement du nerf phrénique (pas si facile mais imparable)
    - la technique « de Van Wijlick » (profonde inspiration, gonfle la poitrine et rapproche les omoplates, marche dans 90% des cas)

    Le hoquet est souvent lié à un estomac dilaté qui vient « chatouiller » le nerf phrénique ce qui déclenche des contractions.

  7. @Moi: si, le hoquet est du a la contraction du diaphragme stimulé par les nerfs phréniques qui passent contre les parois oesophagiennes. une irritation de ces nerfs entraine donc le hoquet.

  8. Pas mal, mais une simple et grande inspiration règle le problème aussi vite et sûrement aussi bien.
    Pourquoi payer pour une sucette au goût rédhibitoire alors que respirer ne coûte rien?

    1. Ce «remède» est même mentionné sur Wikipedia !

      Par contre, comme le disait le créateur de Calvin&Hobbes, les remèdes contre le hoquet sont souvent destinés à amuser ceux qui les donnent…

  9. Une bonne rasade de sperme. Je disait cela à chaque fois ma copine.
    Par contre j’ai moins rit lorsque j’ai eu le Hoquet et qu’elle m’as filé celui de son amant …

  10. J’arrête pour vous dire que la salsepareille, pêché mignon des Schtroumpf existe vraiment !!
    Voilà, je viens d’apprendre quelque chose, et j’espère qu’au moins l’un d’entre vous aussi ;-)

  11. #11 Folco
    Je confirme pour le jus de citron sur la langue….
    Marche à tous les coups depuis des années… Pour le vinaigre je ne sais pas j’ai pas testé….

  12. Mais vous avez tous le hoquet 30 fois par an ou quoi ??? Moi ça a du m’arriver 4 fois dans la vie … Vous faites comment pour vous rappeler aussi précisément des remèdes ???

  13. 100% de réussite sur les 15 dernières années :
    - faire boire un verre d’eau à la personne qui a le hoquet, mais sans qu’il le tienne.
    - au moment où il/elle boit déplacer légèrement le verre. La personne va le suivre pour pas en renverser partout
    - c’est bon, il/elle n’a plus le hoquet

    Pas besoin de sucre ni de vinaigre.

    1. Bonjour tt le monde , en fait pour arreter le hocquet c’est tout simple, il suffit de dirre mentalement à son cerveau d’arreter, çà marche chez moi et ma fille du premier coup

  14. Faudrais que je tente vos techniques, ça fais plusieurs mois que j’ai un hoquet chronique (un seul hoquet à la fois mais plusieurs fois par jour…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Publicité