Etonnant, nous percevons les goûts avec nos oreilles

Astonished teen

Il est communément admis que lorsque nous goûtons un plat, c’est en grande partie grâce à notre odorat que nous pouvons en percevoir les saveurs. Seulement, outre les papilles et le nez, nos oreilles font aussi une part du boulot.

Les scientifiques ont découvert que notre ouïe est intrinsèquement liée à la perception des goûts. Une nouvelle étude s’est attardée sur la relation entre la musique et le sens du goût. Pour tester ce lien, un panel de sujets a eu pour tâche de déguster des bonbons au caramel à l’aveugle (dur …). Dans le même temps, différentes musiques leur étaient proposées.

Figurez-vous que les musiques aiguës rendent les bonbons plus sucrés alors qu’ils étaient pourtant tous identiques. D’ailleurs ce n’est pas la première étude à prouver que l’ouïe a réellement une forte influence sur notre perception gustative.

Par exemple, l’université d’Oxford a demandé à des sujets de faire correspondre de nombreux aliments avec diverses notes de musique. Les desserts sont associés en majorité à des notes situées en haut de la portée tandis que les plats salés, en sauce sont mis en lien avec des tonalités plus graves, plus profondes.

Charles Spence, expert en expériences multi-sensorielles est allé jusqu’à prouver qu’il était possible de perturber nos expériences gustatives. En faisant goûter des mélanges somme toute étranges et en y associant différents bruits, la saveur dominante change.

Concrètement en mangeant à l’aveugle de la crème glacée au du bacon et aux œufs (miam !), vous sentirez principalement l’oeuf en entendant des bruits de basse-cour et à contrario, écouter du bacon grésillant fera ressortir ce goût.

Nous sommes donc totalement influencés par notre environnement sonore, de quoi tester de nouvelles expériences culinaires ce weekend !

Un dernier détail. Devinez qui sont les personnes qui se réjouissent le plus de ces dépendances pluri-sensorielles … Les publicitaires se frottent déjà les mains, les yeux et les oreilles et d’autant plus avec les téléviseurs dorénavant capables de diffuser des odeurs. 

[Gizmodo] © olly – Fotolia.com

Tags :
  1. M’ouais, pour les caramel j’en suis pas si sur. Le premier sera toujours senti comme plus sucré, étant donné que notre palais « découvrira » ce sucre. Quand on prends un Dragibus après un café sans sucre, on sent beaucoup plus le sucre qu’après avoir mangé un autre dragibus.

    M’voyez ?

  2. Nos oreilles font pas mal de choses dont nous ne nos doutons pas. Par exemple, elles jouent également un role important dans l’équilibre.

  3. Pour ca que nous les celtes on est des poivrots ( bretagne , irlande etc… ) avec nos instruments le biniou , la corne muse etc… , on est plus attirée par le sucrés chouchen , hydromel , cidre , etc…

  4. ça m’étonne pas (trop) qu’il est influence entre ces 2 sens les 2 nerfs craniens respectivement responsables (le 8 et le 5 ) sont pas mal en rapport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Publicité