850 000 activations journalières pour Android

android-bugdroid

L'empire Android tend à s'étendre d'une manière rapide. Très rapide même si l'on se fie aux derniers chiffres relatant les activations journalières de terminaux basés sous l'OS.

C'est par Larry Page, le PDG de Google que l'information nous est parvenue. L'homme a en effet mis à jour le site web Google Investor pour nous apprendre qu'à l'heure actuelle, ce sont pas moins de 850 000 nouveaux terminaux (provenant de 55 constructeurs, et évoluant sous plus de 300 opérateurs) qui étaient activés chaque jour. Un chiffre franchement impressionnant, qui ne devrait faire que renforcer l'aura de l'OS, face à des iOS et Windows Phone pourtant aux aguets.

La sortie d’une batterie de téléphones Android dans les jours/mois à venir devrait également jouer en sa faveur, et il est prévu que les gammes Xperia (Sony), One (HTC) et Galaxy S (Samsung) s’écoulent dans de sacrés proportions. Rajoutez à cela la ribambelle de smartphones dotés de l’OS de Google vendus à des prix planchers, simples d’accès, et souvent très bien mis en avant, et prenons simplement rendez-vous d’ici quelques mois, pour voir l’évolution des choses. Nous devrions être supris…

[intomobile]

Tags :
  1. Le nombre d’activation ne veut rien dire.

    Si demain, on venait me dire que Renault est le plus gros constructeur mondial avec pourcentage de 95% de Logan vendues, ça ne m’apporterais rien, à moins d’envisager l’achat d’une Logan.

    Le problème actuel ne vient pas de la qualité ou du prix des machines Androïd ACTUELLES mais du manque d’homogénéité du parc installé.

    Il n’existera pas de dynamique réelle pour tuer Apple sur ce marché tant que le nombre de machines installées sous ICS restera à 3% ou 4% du nombre de machines activées.

    A titre de comparaison, je crois me souvenir que la dernière MAJ d’IOS 5.1 a été installée sur plus de 60% du parc iOS 5 une ou deux semaines après sa sortie…

    De plus, la très grosse majorité des logiciels de l’AppleStore fonctionne encore sur des iPhones 3Gs, ce qui fait que les nombres d’utilisateurs Apple captifs car possédant une grosse logithèque restera extrêmement important et cela explique bien qu’ils suivront les prochaines gammes d’appareil de ce constructeur.

    J’espère donc que la nouvelle vague des sorties de machines Androïd à venir soit un peu mieux coordonnée que la précédente et qu’on atteigne enfin des 50 à 60% de modèles activés avec des OS modernes.

    1. Pas un argument pour iOs oui le volume de vente…, vu que le petit gosse du coin a le même combiné que les pseudos BUSINESSMANs ;-)
      Android fait la différence, il y a des mobiles pour divers cibles et prix.

  2. @gros. Apple possede 5 mobiles differents. 3 peuvent avoir ios5 alors que android c’est 55 constructeurs. C’est donc normal que tous les mobiles n’ont pas encore ICS a l’heure actuelle. Moi meme j’ai un galaxy s2 et j’attend l’arriver de la MAJ officielle.

  3. Impossible d’atteindre l’homogénéité pour Android, ce n’est pas logique vu son choix de développement.

    IOS et Android sont deux modèles opposés, comme ce qui opposait les mac et les PC : côté Apple un système propriétaire, verrouillé, très cher et qui offre une homogénéité garantie par le constructeur donc peu de bogues applicatifs pour les utilisateurs ; côté Google un système ouvert, modifiable, concurrentiel donc pas cher, mais qui part de ce fait dans un nombre infini de déclinaisons et de versions hétérogènes qui génèrent des bogues à une fréquence plus haute qu’Apple.

    Les deux modèles se valent, c’est à chacun de voir ce qu’il préfère (ou ce qu’il tolère comme défaut). En tout cas, 850000 smartphones par jour, c’est logique vu le modèle « de masse » que Google a choisi.

    Si ça suit la même histoire que les ordinateurs personnels, le modèle d’Apple restera va devenir très minoritaire parmi les smartphones tout en restant très rentable et très fiable pour ses utilisateurs (fortunés).

  4. Quand une news qui parle d’activations, parle de bas de gamme chez Android, c’est une news écrite par un Troll ouvertement à la solde d’Apple.
    Recenser les activations ne sert qu’à une seule chose : estimer l’évolution de la taille du marché des applis.
    On s’en fout si le téléphone est bas de gamme ou pas (et d’ailleurs, le bas de gamme est en train de disparaitre petit à petit … du moins au sens de « téléphone incapable de faire tourner confortablement l’OS et la majorité des applis »)
    Fragger sur son téléphone, c’est débile. A partir de là, il n’y a plus de bas de gamme.

  5. Contrairement à vous, je ne pense pas que le manque de cohérence d’Androïd soit le fait d’un choix de développement fait par Google.

    Ce qui n’est pas cohérent, c’est l’attitude de Google par rapport aux différents constructeurs.

    Je vais tenter de m’expliquer.

    Les différentes versions et évolutions logicielles d’Androïd ont toutes été très bonnes et très cohérentes.

    Ce qui ne l’a pas été, c’est la mise en œuvre du logiciel par les constructeurs qui ont surexploité le label et l’ont souvent installé de façon inappropriée et anarchique sur des machines qui ne méritaient pas le nom de smartphone et pour lesquels un OS plus simple et léger qu’Androïd aurait mieux convenu.

    Je pense que Google aurait été avisé de refuser qu’on appose le label Androïd sur tout et n’importe quoi, le brevet Open Source lui en donnant tout de même un droit de regard sur ce qu’on fait de son travail.

    Le choix d’Androïd par les constructeurs a été purement opportuniste car ils n’avaient pas ni la compétence et l’intérêt de se fédérer pour proposer une alternative crédible à iOS et Microsoft n’avait rien à proposer à l’époque.

    A quoi assiste-t-on aujourd’hui ? Samsung qui est sur le point de sortir le magnifique S3 va proposer dans le même temps 3 téléphones concurrents sous le médiocre W8 mobile…

    Il est donc clair que le fait qu’Androïd soit gratuit ne joue pas un rôle déterminant dans l’adoption de cet OS par le marché, et les constructeurs coréens ne sont pas fidèles et payeront n’importe quoi pourvu qu’ils puissent vendre un maximum de matériel.

    Quand à l’Open source, ces constructeurs l’ont utilisé pour intégrer des surcouches qui ont servi à différencier les appareils sur un marché de plus de 55 modèles.

    Malheureusement, il semble qu’elles n’aient pas été tout à fait écrites dans les règles de l’art car leur portage plombe le déploiement d’ICS même sur les modèles récents…

    Ces problèmes ne proviennent probablement pas des API d’ICS, qui sont connues depuis 6 mois au moins, mais plutôt du niveau médiocre des constructeurs Androïd dans le domaine des processus de développement logiciel.

    Le principal problème d’Androïd n’est pas le fait de Google mais celui de ses partenaires qui ne s’impliquent suffisamment dans son développement et continuent à balkaniser l’écosystème de cet OS très brillant.

    Pour terminer, la comparaison PC/MAC que vous avez suggérée n’est pas totalement fondée: Microsoft avait immédiatement fermé ses API et les constructeurs de PC n’ont jamais été autorisés à modifier les couches périphériques de Windows.

  6. 850 000 activations par jour et on considère qu’une appli téléchargé 1 million de fois est un grand succès ! Le market Android est un échec et Google ferait bien de communiquer sur son « Google Play » parce que des supers applications vendues à quelques milliers voir quelques centaines d’exemplaires, ce n’est pas normal.

  7. Avec des centaines de smarphones, androïd fait presque aussi bien qu’iOS et ses 3 smarphones ^^. C’est vraiment pas top, heureusement que les smarphones bas de gamme sont la.

  8. Il fautdrait remettre les choses a leur place aussi hein.
    Je te laisse deviner combien de grosse entreprise, parlons même de groupe mondiale qui achète des iPhones pour leur commerciaux. Crois tu vraiment qu’une entreprise a échelle mondiale va acheter un Android bas de gamme ? Personnellement, je ne le ferais pas.
    De plus, Apple avec ses iPhones restent une marque de dites de luxe. Tout en sachant que ses iPhones ne bougent pas au niveau du prix avant le nouvel arrivé ( ou presque pas ). Android, lui à au moins le mérite de toucher tous prospects potentiels, que ce soit avec ses téléphones Bas, millieu et Haut de gamme. Apple ferait ce procédé, il serait le leader. Et la on pourrait dire respect Apple, mais bon.. Sans être méchant, ils sont trop con pour penser à ceci. Préfèrent-ils rester avec leurs téléphone qui pèsent 10 Kg avec un écran pas plus solide qu’un morceau de polystyrène, avec en plus une épaisseur de 2 centimètres ?
    Mais, vous êtes marrant avec Apple par si, Apple par là ! T’en voit beaucoup des gens qui quittent android pour aller vers iOS autrement dit iPhone? C’est plutôt l’inverse..
    J’attend vos commentaires, ainsi que vos arguments qui seront je l’éspèrent valables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Publicité