Rien ne vaut un bon drame pour se remonter le moral !

original (4)

La Junk Food vous a refilé le bourdon ? Il existe une solution, il suffit d’aller voir un film bien triste pour vous remonter le moral !

Une nouvelle étude suggère que regarder des films tristes nous rend plus heureux. Paradoxal ? Pas tant que ça et nous aurions sans doute tort de faire l’impasse sur les histoires les plus sombres.

La recherche a été effectuée à l’Ohio State University, son objectif étant de mettre en lumière le lien entre les réactions émotionnelles et le cinéma. Pour ce faire, nos chercheurs ont installé 361 étudiants devant le film ‘Atonement’, ‘Reviens-moi’ pour les francophones.

Petite digression, ce film de Joe  Wright date de 2007. On y retrouve des acteurs comme Keira Knightley ou James McCoy. Si vous avez raté la séance, c’est l’histoire de deux amants séparés par la guerre et dire que la fin est du genre tragique deviendrait presque un euphémisme. Autant vous dire que ces étudiants n’ont pas passé deux heures très folichonnes.

Avant et après le visionnage, les participants ont été invités à quantifier leur degré de joie, de félicité, bref de bonheur. Ils ont également évalué leur état émotionnel au fil de l’histoire.

Le résultat ? Les individus ont vu leur joie augmenter en comparaison de la phase ‘avant visionnage’. Mieux, il existe une corrélation. Ceux qui ont été les plus tristes, les plus touchés par le film, ont vu leur joie augmenter d’autant plus après la séance.

Les psychologues expliquent ce phénomène. Chaque personne utilise les tragédies pour réfléchir et remettre en question sa propre vie. On devient ainsi plus apte à se rendre compte des bénédictions ou joies simples de la vie. Finalement plus le film est triste, plus on relativise nos propres problèmes.

Evidemment, si c’est le chaos complet dans votre vie, mieux vaut ne pas tenter l’expérience, l’effet inverse est possible, dans ces cas-là, on préconise un bon Hot Shot (le 2 !). Sinon, comme ça de but en blanc, on vous conseille pour ce soir Bambi ou La ligne Verte.

C’est garanti, vous irez mieux après !

[Gizmodo]

Tags :
  1. parmis les 361 étudiants combien étaient alcoolisés et/ou drogués?

    dans ces états, il est facile de rire de tout, du malheur des autres, de la mort..
    l’étude serait alors faussée.

  2. Comme dans l’autre article je déplore ces gens que l’on nomme scientifique. Là le bonheur rescenti n’est pas en rapport avec la tristesse vue, c’est elle qui fait ce liens. La réalité, c’est qu’après avoir rescenti une émotion forte on mets une sorte de check point des émotions dans notre esprit. Ainsi, les choses qui nous tracassent, se retrouvent maintenant derrière une limite, ce qui nous permet de relativiser. Bref, quelle conne cette psychologue, elle devrait sortir un peu histoire de rescentir par elle-même ce qu’est une émotion.

  3. L’histoire ne nous dit pas si un film drôle rend aussi les gens triste plus heureux. Les résultats sont pour moi sans rapport avec le film vu. Une personne triste qui va voir un film au cinéma aur

  4. aura acquis plus de joie par logique qu’une personne déjà heureuse. Et si dans la salle il y a des gens qui d’habitude sont cloitrés chez eux à cause d’un manque de relations sociales, alors il aura encore plus de joie que les autres d’avoir pratiqué une activité en groupe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Publicité