Kim Dotcom enregistre un album

original

L'information complètement improbable du jour concerne l'inimitable Kim Dotcom. Depuis sa libération sous caution, le 22 février dernier, le fondateur de MegaUpload a réussi à obtenir du juge néozélandais David Harbey, le droit de se rendre deux fois par semaine dans un studio, mais aussi de se connecter à Internet 1h30 par jour. 

Un laps de temps insuffisant pour rester numéro un mondial sur Call Of Duty. Donc Kim Dotcom a décidé de se trouver un nouveau hobby. Grâce à l’assouplissement des conditions de sa mise en liberté surveillée, il peut se rendre au Roundhead Studios d’Auckland pour travailler sur son album.

L’objectif pour le fondateur de MegaUpload est non seulement de s’occuper, mais surtout de trouver un moyen de gagner un peu d’argent car les 37.000 euros d’argent de poche dont il bénéficie chaque mois ne lui suffisent pas. Reste à savoir comment il va réussir à vendre son son album, sur lequel devrait intervenir plusieurs artistes internationaux. Parviendra-t-il à trouver le modèle économique idéal ? Affaire à suivre …

[TwitterEl Mundo]

Tags :
Dernières Questions sur Gizmodo Help
  1. En fin de compte, les seuls à perdre de l’argent en vendant de la musique, ce sont bien les majors !
    A méditer, donc, pour leur reconversion dans un autre domaine commerciale où leur talent serait plus susceptible de fonctionner …

  2. Moi je vois surtout la Nouvelle Zelande, qui se dit indépendante, au service des Majors et des USA comme un bon petit chien. Les gouvernements sont apparemment tous corrompus. Il est temps que cela change.

  3. Moi je l’acheterai car grâce à lui j’ai eu accès gratuitement à la culture et des choses introuvable dans le commerce. Il m’a permi de rentabiliser les achats de mes équipements multimédia. Merci kim

  4. lol il faut faire comme the pirate bay mettre les server sur des drone ^^et que kim relance son projet de megabox megamusic que les lobby de l’industrie musical ne voulaient surtout pas voir sortir !!

  5. Ah ok les gens qui font genre qu’ils vont l’acheter pour se donner un genre, et qui feront volte-face le jour ou il verront la grosse daube pondue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Publicité