AR Drone 2.0 de Parrot, des sensations haute définition

AR Drone 2.0

Annoncé en fanfare au CES, il nous tardait de rencontrer enfin l’AR Drone 2.0. La nouvelle génération du quadricoptère pilotable en Wi-Fi depuis un Smartphone atterrit sur le sol français en mai 2012, cependant il a tenu à faire un petit détour parisien hier au soir.

Après avoir piaffé d’impatience, nous avons enfin pu effectuer une prise en main du dernier joujou de Parrot. Quid des nouveautés présentes sur l’engin, il est temps de faire le point.

Le Drone se modernise et se met à la HD. Sa caméra frontale retransmet en direct les images sur un Smartphone-tablette avec une résolution de 1280*720. En toute honnêteté, on a plus tendance à regarder la bête, mais les images sont nettes et fluides.

Il existe donc une nouvelle application AR.FreeFight 2.0 (gratuite), elle permet entre autre d’enregistrer les vidéos et surtout de les partager. Le nouveau Drone est doté d’un port USB pour accéder rapidement aux données. L’appli propose une interface simple, sobre, intuitive qui donne accès aux mises à jour du soft de l’AR.Drone 2.0.

La version 2.0 se pilote grâce à un joystick virtuel pour les puristes, sinon le drone réagit parfaitement en fonction de l’inclinaison du périphérique de contrôle. Le joujou dispose d’un nouveau système plus intuitif, il est possible d’activer un magnétomètre 3D pour les novices. Le drone reconnait alors précisément son orientation par rapport au Smartphone, il n’y a plus à se soucier de l’orientation de la caméra frontale.

Parrot AR.Drone 2.0 en video

Petite surprise amusante, l’AR Drone 2.0 est capable de réaliser un flip. Le coup du looping … un classique franchement divertissant, d’autant plus lorsqu’il est réalisé de façon involontaire (l’option pilotage n’est hélas pas inclue dans les études de journalisme …).

La stabilité a également été améliorée grâce à un système MEMS. Deux capteurs ultrasons analysent l’altitude de vol jusqu’à 6 mètres. Au-delà, un capteur de pression complète le dispositif pour garantir la stabilité verticale. Une seconde caméra située sous la structure du quadricoptère et reliée à la centrale inertielle mesure la vitesse de l’appareil grâce à un système de comparaison d’images. High-tech avez-vous dit ? Sans aucun doute.

Question solidité, les journalistes ne sont vraiment pas tous des pilotes émérites et aucun drone n’a subi de dommage. Il dispose désormais de 2 coques en EPP, une pour l’intérieur et une pour l’extérieur. Pour la personnalisation, Parrot propose 3 coloris toujours aussi flashs (orange-jaune, orange-vert, orange-bleu) et le détail geek sympathique, les diodes électroluminescentes.

On regrette juste que l’autonomie soit toujours aussi faible, comptez une douzaine de minutes de jeu … nos voitures téléguidées duraient un poil plus longtemps, mais bon, elles volaient pas.

Pour se procurer la dernière version du drone, il faudra attendre mai. Commencez à mettre des sous de côté car il faudra aligner 299€.

[Parrot] & [Facebook]

Tags :
  1. Il n’est pas possible d’enregistrer le flux vidéo diffusé sur l’iPhone, Apple n’autorise pas cette fonction.
    Sauf si JB ?

    1. Pour toute la technologie qui ya dedans et pas puissance des 4 moteurs c’est un temps tout à fai honorable et au pire tu te prend un lipo

  2. Vivement la version pile à combustible ! ;)

    sinon il manque un mot dans la phrase « les journalistes ne (sont?) pas tous des pilotes émérites »

  3. Petit rappel pour l’utilisation d’un drone, il est STRICTEMENT interdit en France
    -de faire voler un drone au dessus d’habitation, d’espace public, de la voirie sans autorisation préalable.
    -d’enregistrer un film de vos voisins ou toute personne sans son autorisation
    -de voler qu’avec l’aide de la caméra, le drone doit TOUJOURS rester a vue de son pilote et pouvoir couper les hélices en cas de problèmes

    Rien qu’avec ses 3 règles simples, toutes la vidéo de présentation en complètement illégale. Actuellement les autorités laisse faire mais cela ne va durer, il y a déjà eu des cas de perturbation de traffic routier avec ce genre d’engin.

    Bon vol à tous

    1. N’importe quoi de connerie ce commentaire l’Ar done rentre sans doute dans la même réglementation que l’aéromodélisme…

      c’est débile ce genre de propos et tout façon compte tenu de la portée mini du truc il reste bien sûr à la vue du pilote… Après la camera bah elle ne pose pas plus de problème de droit à l’image que nos appareils photos vis à vis du respect de la vie privée… Ah là encore un commentaire juste pour empêcher de chier droit.. ça sent le gars qui respecte scrupuleusement Hadopi et les limitations de vitesse..pfff

  4. Il me fait bien envie celui-là (les sous sont déjà de côté ^^ )!

    j’ai hâte de voir les tests pour être sûr avant d’acheter. :)

  5. Dommage qu’il n’y ait toujours pas la possibilité d’acheter une télcommande dédiée, et que un i-truc soit nécessaire pour bénéficier de toutes les fonctionalités.

    1. Bonjour, je vous invite à regarder cette vidéo vous montrant comment parvenir à un pilotage via « télécommande ».
      Tout ceci grâce au travaille de la communauté de « bidouilleurs » en électronique / informatique à travers le monde.

      http://droneparrot.com/photos-et-videos/video-du-mod-rc/

      Ainsi avec ce « MOD RC » il vous ait possible de vous affranchir des ~50mètres de porté du WIFI. (Attention la vidéo ne sera pas quant à elle streammé au delà des 50 mètres de portée du WIFI ).

  6. 12 min, c’est très bien. Je me rappelle encore de ces helicoptères d’aeromodelisme qui ne tenaient que 8 min en vol pour 10h de recharge… Fallait bien en profiter !
    (de toutes façons, le moteur principal n’était pas conçu pour durer plus longtemps).

  7. L’application AR.FreeFlight2.0(et pas fight comme sur l’article) est elle telechargeable en ce moment j’ai essaye pour mon ar.drone mais je l’ai pas trouvé sur l’appstore

  8. C’est vrai que ça donne envie et pour combler à certains problèmes il y a des forums dédiés.
    Ce qui me stop encore c’est le prix et l’autonomie, je trouve dommage que cette dernière n’ai d’ailleurs pas été augmentée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Publicité