Manifs anti-ACTA : succès ! Et pourquoi c’est important

acta-276x300

Aujourd’hui, alors que les journaux titraient en « une » le scoop de l’année : « Il fait froid ! », des manifestants ont ignoré la météo pour exprimer leur opposition à l’accord international ACTA sur la contrefaçon signé par l'Europe. Oui, des dizaines de milliers de personnes ont eu le courage de sortir de chez eux pour lutter contre l’atteinte à la liberté d’expression et aux droits des utilisateurs d’Internet menacés par ce traité international. Mais, c’est quoi cet ACTA ?

Le traité international Acta sur la contrefaçon a été ratifié par l’Europe il y a une quinzaine de jours. Le but du traité est de lutter contre la contrefaçon de manière très large. Si large que les fournisseurs auront de nouvelles obligations comme celle de vérifier toutes les données envoyées et reçues sur votre ordinateur. L’internaute qui envoie un mail en citant un article, recommande un livre en copiant un extrait ou pire, envoie une chanson sera alors balancé aux ayant-droits directement par son fournisseur d’accès. Les ayant-droits (pas forcément les auteurs) pourront alors l’humilier en l’envoyant en prison ou en lui faisant payer une lourde amende.

Un Bazooka pour tuer une mouche

L’arsenal mis en place par le traité Acta est largement disproportionné. Nous sommes pour la défense du droit d’auteur, mais nous sommes contre la surveillance généralisée et la limitation des libertés. ACTA est une mesure injuste dans un monde démocratique. Même : la cour de justice européenne a estimé que :

« La cour de justice de l’Union européenne a estimé que le filtrage généralisé du Net porte atteinte aux droits fondamentaux des citoyens européens, et notamment à la libre circulation de l’information sur le Net. Elle a également rappelé que la protection des droits d’auteur ne devait pas se faire au détriment d’autres libertés fondamentales, comme la liberté d’information et la protection des données personnelles. » [Reporters sans frontières]

Pour bien comprendre pourquoi Acta est de la démence, il faut faire une analogie avec le monde IRL. L’Acta, c’est un peu comme si on portait tous un micro et une caméra sur nous en permanence. A chaque fois qu’on parle avec un copain, il faut faire très attention à ce qu’on raconte sinon, on peut se prendre une amende ou finir en prison. Vous avez envie de reprendre une phrase d’un film qui vous a fait rire pour la placer au cours d’une soirée sans citer son auteur ? Bing ! Une amende ! Vous avez regardé le score d’un match de foot sur l’écran TV d’un bar où vous  n’avez pas consommé ? Paf ! Une amende. Vous fredonnez cette chanson sous la douche ? Boum ! En prison ! Vous avez compris le principe…

Les manifs ?

D’après l’AFP, ils étaient très nombreux en Allemagne « 16.000 manifestants à Munich, 10.000 à Berlin, 5.000 à Hambourg (nord), 4.000 à Dortmund (ouest), 3.000 à Francfort (centre), 3.000 à Dresde (est), selon les organisateurs et la police. »

Mais ils étaient aussi très nombreux en Bulgarie, Hongrie, Roumanie, ou en Autriche. Ils étaient moins nombreux en France, mais il y avait quand même plusieurs centaines à Paris, Toulouse ou Lille. Si vous avez participé à ces manifs, que vous voulez en parler, que vous avez de chouettes photos, envoyez-les moi à noredine[at]gizmodo.fr

Et maintenant ?

Pour rappel, 22 pays européens (dont la France) ont signé le traité international Acta sur la contrefaçon. Vous pouvez signer une pétition contre l’ACTA et découvrir d’autres raisons de détester l’ACTA (santé, agriculture) en allant ici.

Tags :
Dernières Questions sur Gizmodo Help
  1. « Aujourd’hui, alors que les journaux titraient en « une » le scoop de l’année : « Il fait froid ! » »
    Ils sont déjà sous le coup d’Acta qui sait ^^

    J’y été à marseille, mais pas grand chose malheureusement au niveau du vieux port….

  2. C’est marrant, quand c’est Google ou Facebook qui épluchent vos mails, surveillent ce que vous faites sur internet, récupèrent toute sorte d’information sur votre vie privée, y’a personne prêt à descendre dans la rue, c’est normal, de toute façon la vie privée c’est ringard… « Nan, nan, c’est pas passqu’on veut pouvoir voir des films ou écouter de la musique sans payer, c’est pour défendre la liberté! ». Pfffff
    Comprenons-nous bien, je ne suis pas pour le flicage permanent, mais bon, quand y’a de l’abus dans un sens, il faut toujours s’attendre à un retour de bâton: « pirater de la musique ou un film c’est pas du vol » —> « Ah ben maintenant on va surveiller tout ce que vous faites »

    Vive le droit d’auteur! À bas le flicage et Megaupload!

    1. Ce qui prouve que vous n ‘avez strictement rien compris à ce qu’est ce traité…Cela ne vise pas que le téléchargement mais bien tout ce qui peut-être de près ou de loin copyrighté ou breveté.
      Et que vous êtes encore au siècle précédent…Le monde évolue, et libre circulation ne veut pas dire non rémunération, mais ça il faudrait peut-être se renseigner un peu plus que via TF1.
      Combien touchent les artistes en passant par les gros majors ? Quasi rien. Et vous ne croyez pas que les concerts rapportent ?
      Il faut arrêter l’hypocrisie maintenant et ouvrir les yeux…

    2. Ce qui prouve que vous n ‘avez strictement rien compris à ce qu’est ce traité…Cela ne vise pas que le téléchargement mais bien tout ce qui peut-être de près ou de loin copyrighté ou breveté.

      Et que vous êtes encore au siècle précédent…Le monde évolue, et libre circulation ne veut pas dire non rémunération, mais ça il faudrait peut-être se renseigner un peu plus que via TF1.
      Combien touchent les artistes en passant par les gros majors ? Quasi rien. Et vous ne croyez pas que les concerts rapportent ?

      Et concernant votre comparaison avec Google, même si leur politique n’est pas forcément bien transparente, elle ne tient pas la route car personne ne vous oblige à utiliser gmail ou n’importe quel autre outil Google…

      Il faut arrêter l’hypocrisie maintenant et ouvrir les yeux…

      1. Ca c’est de l’argument! « T’as rien compris, le monde change, le vol devrait être autorisé… » Les droits d’auteur (invention française) servent à rémunérer les auteurs pour leur TRAVAIL, que ce soit dans la musique, le ciné, l’informatique ou la science. Que certains auteurs trouvent un autre moyen d’être rémunéré et proposent leur travail gratuitement, tant mieux pour eux, c’est leur choix. Le problème c’est que certains n’ont pas ce choix. Et faire une différence entre auteur et ayant droit n’a aucun sens, les ayants droit payent les auteurs pour leur travail, libre aux auteurs de bien négocier ou pas. Les brevets ou copyright procèdent du même raisonnement: protéger la propriété intellectuelle. Si les idées ne sont plus rémunératrices eh ben il n’y en aura plus, ou moins. Et puis je dis juste que je pense que 80% des gens qui sont contre ce genre de loi veulent simplement continuer à télécharger des films, de la musique et des jeux sans payer mais qu’ils se foutent de la Liberté puisqu’ils utilisent Facebook ou Google. Alors, elle est où l’hypocrisie?

    3. note : je tente de répondre à un commentaire uniquement parce que mon propre avis semble avoir du mal à passer ^^

      Tout d’abord, je suis absolument contre ACTA pour tout ce qui vise à la liberté d’expression bafoué au nom du profit de quelques uns (quelques rares?). Pour rester dans le cadre du droit d’auteur, il faut quand même savoir que ACTA ne défend nullement les auteurs, mais les ayants droits.

      Prenons l’exemple de l’univers de la musique. Un producteur expliquera à ses artistes que l’offre musicale disponible sur Internet ne rentre nullement dans le cadre du droit d’auteur. Internet n’est (somme toute) qu’un support de communication qui «  » »participera » » » à la vente d’album CD physique. Et même si , en tant que producteur, je vends 5 millions de fois ton titre phare sur Ithunes, tu n’as pas à toucher un centimes: Tu ne gagnes que sur les ventes CD (que je m’empresserai de ne pas développer).. Dans ce cas de figure, l’ayant droit c’est le producteur… (à méditer)

      Je ne suis pas sûr, du coup, que ACTA défende les auteurs…

      Le point principal qui motive mon intervention n’a cependant rien à voir avec la défense des droits d’auteur. Cela n’a pas non plus de rapports avec la perte inéluctable de la liberté d’information propre à chaque internaute. Pour l’exemple: un chef d’état fait un discours retransmis en direct à la télévision (promis je ne vise personne de plus de 1m45 ^^) Imaginons qu’un journaliste indépendant relève quelque incohérence que ce soit dans le discours de ce fameux chef d’état et décide, en âme et conscience de relater sa réflexion, ses doutes sur son blog personnel. ACTA permettra au(x) diffuseur(s) officiel(s) de ce fameux discours de fermer le blog de notre ami journaliste, sous prétexte qu’il aura fait référence à leur programmation sans leur accord. ACTA est écrit sur le principe que tout suspect est coupable jusqu’à preuve du contraire (démocratie? où es tu?) et permettra alors la fermeture de tout support Web contestataire… (à méditer… aussi)

      Ceci dit, comme je le disait, ce qui me gêne le plus n’a rien à voir avec tout ça.

      Ce qui me gêne le plus est paradoxalement bien plus lié aux fondements initiaux du texte: la lutte contre la contrefaçon. que je comprend et approuve dans le cas d’un sac à main Laboste ou d’une chemise Vincent Saint Loran (^^) mais que je trouve excessivement dangereuse dans le cadre pharmaceutique.

      ACTA interdira la fabrication, la distribution de ce qu’on appelle aujourd’hui produits génériques. Donc 60% de la population mondiale se verra refusé toute forme de traitement (contre la grippe ou le SIDA) sous prétexte qu’un médicament générique ferait du tort au brevet initial de tel laboratoire pharmaceutique. A un niveau plus franchouillard on arrivera à un système qui ne remboursera que les médicaments génériques que ACTA, de son côté, nous en privera l’accès… (à VRAIMENT méditer non? )

      1. « T’as rien compris, le monde change, le vol devrait être autorisé… »

        C’est bien de résumer mon commentaire à cette pauvre phrase qui n’a aucun sens et ne représente pas du tout ce que je veux dire…Preuve encore une fois que tu ne comprends pas mon argumentation et leur démarche…(j’hésite à te classer dans la catégorie « Troll » rien que pour ça)

        Où est-ce qu’on parle de vol ? Je parle de libre circulation ou de méthode de distribution différente, et je ne parle pas de piratage non plus.

        « les ayants droit payent les auteurs pour leur travail, libre aux auteurs de bien négocier ou pas. »

        Tu rigoles j’espère en disant ça ? Non parce que tu te doutes bien qu’un pauvre chanteur peu connu qui se ramène chez un gros major n’aura d’autre choix que de se soumettre aux règles s’il veut être un tant soit peu distribué par cette boite…Donc laisse-moi rire quand tu parles de « négociation »…

        « Le problème c’est que certains n’ont pas ce choix. »
        Tu aurais mieux fait à mettre cette phrase dans la continuité de celle du dessus, ça aurait été bien plus logique…Ceci étant dit, le jour où je rencontre un vrai « petit » artiste qui préfère aller se faire dépouiller chez un major pour gagner quelques misérables centimes sur son cd ou son mp3, plutôt que son album soit librement partagé et que les gens découvrent son talent puis viennent à ses concerts, je t’appelles promis.

        « Si les idées ne sont plus rémunératrices eh ben il n’y en aura plus, ou moins »
        Et bien non, détrompes-toi, et ce n’est pas nouveau, la preuve qu’il va falloir rapidement changer de monde. Un exemple simple, le libre. Et crois-tu que Apple, qui est une entreprise retournant ciel et terre pour que leurs brevets ne soient pas « volés » ne se servent pas chez les autres ? Il est basé sur quoi leur OS, c’est pas Unix par hasard ? Oh mais Unix, c’est libre et gratuit ! Et je peux t’en citer des centaines d’idées géniales qui ont été partagés et distribués sous GNU et compagnie. Encore un argument qui ne tient pas la route.

        « mais qu’ils se foutent de la Liberté puisqu’ils utilisent Facebook ou Google »
        CF mon commentaire du dessus, je vais pas me répéter encore une fois mais par contre va falloir penser à acheter des lunettes (ou un cerveau) ça devient urgent…

        Bref, continue de penser que les majors sont tous géniaux, que grâce à eux la culture n’a jamais été aussi distribué, qu’ils ne s’en mettent bien entendu pas pleins les poches et redistribuent presque tout aux artistes.
        Continue également de penser que les Anonymous et les gens qui manifestent contre cette loi absurde sont tous des geeks boutonneux qui n’ont aucun esprit critique et ne font ce qu’il font que pour s’amuser et apporter un peu de piment à leur vie triste et cloisonné. Et bien entendu qu’ACTA les menace parce qu’ils ne pourront plus télécharger leur porno du dimanche soir. Je voterais TF1, M6 ou Le Figaro en ce qui concerne tes sources d’informations.
        Continue enfin de penser que la culture et la créativité rime avec le copyright et la propriété intellectuelle, preuve-en est que tu n’as strictement rien compris au monde d’internet.

  3. Le gros problème en France, c’est qu’aucun média généraliste (radio ou TV) n’ont parlé d’ACTA, préfèrant parler du froid ou des petites phrases des politiques … ACTA est une pierre de plus à l’instauration du Nouvel Ordre Mondial. De plus, comme les médias qui s’intéressent de près à l’ACTA, sont généralement consultés par des geeks et pas par la masse ; ACTA reste donc aux yeux des masses une mesurette pour lutter contre le piratage de la musique et des films ! Et voilà comment on met en place une horreur pareille et de manière quasi-légitime. Vive l’Europe !

    1. depuis le temps que ces fameux médias stars cherchent une excuse pour ne pas faire leur boulot. ACTA sera la réponse idéale:

      mais pourquoi vous n’avez pas relevé la bourde monumentale de votre invité? désolé! Acta dit qu’on peut pas ^^

  4. Malheureusement, quoique l’on puisse penser d’ACTA, cet article décrédibilise totalement son auteur, et de ce fait, un peu le site lui-même de laisser des articles aussi dénués de sens. Comment peut-on écrire de telles inepties mais surtout désinformation pour faire peur et servir votre propre propos. Avez vous lu personnellement ACTA? Je ne défend pas ACTA, mais je l’ai lu, et en conclure que cela va vous envoyer en prison pour avoir repris une phrase d’un film comme vous l’écrivez, quelle paranoia!!! Dans le monde réel, il ya des tas de lois qui ne sont jamais appliquées dont on en ignore même l’existence. Ca fait une dizaine d’années que le piratage est monnaie courante et les plus jeunes pensent aujourd’hui que c’est normal, et parlent de lois liberticide à tout va. journaldugeek ou gizmodo, sorti des news technologiques, faudrait pas vous aventurer ailleurs.

    1. @onestpassortidelauberge :
      J’ai lu ACTA, et je vais décrédibiliser ton commentaire. Tout d’abord, tu déformes mes propos. Je faisais une analogie volontairement ridicule pour vulgariser le principe. Et j’ai parlé de prison pour celui qui reprend une chanson pas une phrase de film.
      Ensuite dans ACTA, il est bien fait mention de peine d’emprisonnement : « Dans le cas des [infractions] infractions criminelles visées à [l’article 2.14] [l’article 2.14.1], chaque Partie prévoit des pénalités40 [efficaces, proportionnées et dissuasives] [. Les pénalités possibles] qui comprennent des peines d’emprisonnement [ainsi que] [et] des amendes41 [suffisamment lourdes empêcher de futures atteintes aux droits de propriété intellectuelle, l’objectif étant de supprimer la motivation pécuniaire du contrevenant]. »

      1. Merci noredine, t es, peu être, l un des premiers journaliste français qui relaye l info avec toutes les répercussions négatives que ça va avoir sur notre futur. Et, au delà des lobbies artitstisues, cette loi prend aussi en compte celle pharmaceutique: que va t il advenir de ce qui n ont pas les moyen de ce soigner??? Des enfants des zones sous développés???? Et de nous??? Parce que avec la crise et tous ces « plans d austérité », ces réductions de nos droits….
        En tout cas, merci noredine,

  5. Merci Norédine, tu viens de prouver à moi et à ceux qui ont eu la chance de lire mes commentaires que des lois telle que ACTA existe bel et bien, et que tout le monde s’en fiche. Donc une manif sue ACTA, je m’en contrefiche. Supprimer ainsi mes commentaires entre parfaitement dans ce que tu dis « c’est une mesure injuste dans un monde démocratique ».

  6. @Descartes
    Ce n’est pas possible de lire de tels conneries (avec un ‘s’ parce que tu les collectionnes).
    Comment peux-tu mettre sur le même plan une insulte et le négationnisme / racisme…
    C’est complètement dingue !
    Tu veux mon avis, je pense que tu n’as jamais été confronté au racisme (et autres), car je pense qu’une personne qui subit cela en permanence, lui, préfère largement se faire voler son iphone et qu’on lui foute la paix une bonne fois pour toute que le contraire. Les lois permettent de vivre en société, ensemble. Tu prônes quoi exactement ? Une société où tout le monde pourrait dire tout et n’importe quoi ? Tu n’as pas l’air d’imaginer un instant la souffrance que l’on peut endurer à se voir harceler parce que l’on n’est pas blanc, pas de la religion historiquement installée, étranger ou tout simplement différents ? Je ne remets pas en cause la liberté de pensée bien au contraire ! Mais il y des limites à la connerie (racisme / xénophobie / etc.) que l’on peut tolérer dans une société qui se veut démocratique et tolérante.
    Donc tu confirmes bien ce que je pensais, pour toi, le racisme, antisémitisme, négationnisme et xénophobie sont des choses normales… Je plains la haine que tu as en toi, c’est toujours triste de voir cela.
    Ensuite, où tu as vu que j’étais pour le vol généralisé ?? Tu inventes là ! (c’est pas bien…). Je suis d’accord que les droits d’auteur doivent être protégés. (pour infos, cela fait des années que je ne vole plus comme tu dis, et toi, pas de téléchargement/récupération illégal récemment ?). Tu crois vraiment que ce genre de loi va servir à l’artiste/créateur ou aux grandes majors qui ne savent plus comment rattraper le fait qu’ils ont complètement raté le coche avec internet ? De plus, avec ACTA, on ne parle pas simplement de musique ou film, on parle de la propriété intellectuelle en général (par exemple, tu sais que certaines entreprises déposent des brevets sur le vivant ? normal ? oui je suppose puisque ce sont eux qui ont le pouvoir… A quand un brevet sur l’air que l’on respire ?). Et oui, ceux qui contrôlent le monde sont les riches et leurs richesses leurs donnent le pouvoir. L’argent appelle l’argent et le pouvoir. Tu veux d’un monde comme cela ? moi pas. Cette loi liberticide n’est qu’un prémisse de ce qui nous attends dans l’avenir et je ne veux pas de ce monde pour mes enfants.
    Oh purée, je viens de lire ton dernier post (11h44). Ok, je ne m’embête plus à essayer de te faire comprendre que tu as juste de la merde dans la tête… Tes exemples sont complètements fumeux et tes démonstrations sont encore pires… et si tu veux progresser, essaie juste de te remettre en cause un tant soit peu.
    Je viens de voir que tes coms ont été supprimés. Bien qu’étant limite, les laisser permettent de mettre en évidence la bêtises de certains…

  7. Pourquoi avoir alors supprimé mon commentaire sur l’AVAAZ. Il n’était pas hors sujet puisque ce site propose une pétition contre l’ACTA et vous proposez (implicitement) aux gens dans votre article d’aller la signer en y laissant le lien.

    La seule raison pour laquelle vous avez supprimé mon message est que je disais que vous vous étiez mal informé sur AVAAZ.org, les motivations de celui-ci étant plus qu’obscures (recherchez sur google pour comprendre).
    Alors qu’il me semble plus qu’important d’informer les lecteurs pour ne pas qu’ils aillent signer la pétition sans s’être renseigné puisque ayant confiance en Gizmodo.

    Je ne vois dans la suppression de mon commentaire qu’une simple censure et je rejoins Descartes là dessus.

    1. @pbleme : pas du tout, vos références menaient vers un site conspirationniste d’extrême droite et il ne peut en aucun cas être cité comme une source fiable. Concernant AVAAZ, ce site propose cette pétition qui atteint plusieurs millions de signataire. C’est un fait. A
      VAAZ est un service et les pétitions sont ensuite délivrées aux politiques pour qu’ils prennent en compte les réclamations.

      1. ça n’était pas la seule source sur laquelle mon commentaire était fondé. Et certains arguments amènent tout de même à réfléchir.
        Pourquoi une organisation américaine (EU) se préoccuperait-elle des problèmes d’Europe, d’Asie, d’Orient etc.. alors qu’elle ne s’occupe d’aucun sujet concernant son propre pays, mis à par quelques sujets qui concernent le monde entier.
        Même si je ne dis en aucun cas que cet argument à lui seul permet de dire que cette organisation est mauvaise, je soutiens que certaines choses sont étranges et qu’il faut faire attention dans quoi on s’engage.

        Cependant si ce site n’a pour fin que ce qu’il prétend réellement, alors tant mieux, j’en serais ravi!

  8. en plus debile quand on sait que les nouveaux ecrivains ou les comic, les psy,les chanteurs, les rélalisateur, etc vont passer leur nuit sur le web sur les forums du web pour piller les histoires de pauvre gens lambda ou vont s inspirer de pauvre gens lambda dans les forums du web pour ecrire leur roman , leur blague comic, leur thése psy , etc

    Il faudrait dire aussi quand on site le pillage des auteurs a cause du web et du téléchargemnt ilégale donc dire aussi que nous gens lambda on ce fait tout autant piller .exemple citifier sur my speace des chanteurs lambda ce sont fai piller en tout impunité par des gros pord ou des chanteurs connus .

    Un grand nombre de gens connu et de nos jour tellement médiatisé quil nose sortir dans les rue pour s inspirer vont sur le web son addict au web et le web est leur caverne d allibaba meiux que irl ou il fallait etre au bon moment et au bon endroit et ecouter .avec le web tout est ecrit et reste des années donc l inspiration n est plus la meme et est plus comparable a du vulguere vole qu une véritable inspiration comme le fesait par ex rainbo où il falllait quil mouille sa chemise disons et etre prés des gens pour ecrire ses livres .Ou colluche qui passait du temps avec des gens lambda pour ecrire ses blagues , de nos jour un eli sémoune par ex ( ou une ecrivain comme delaume )passe ses nuit sur le web et les forums son addict pour s inspirer tellement aller au contact de vrai lambda vivre avec ,comme le fesai coluche ou rainbo,est devenu pr lui impossible .

  9. Certains vont trouver cela hors sujet, mais ACTA protègeant le droit d’auteur, elle protège de fait toutes les semences transgénénique de Monsanto … Car vous l’ignorez peut-être, mais Monsanto dispose de droits d’auteurs sur toutes ses semences (!). Dans les faits, si un agriculteur a une semence Monsanto qui germe dans son champ, il sera coupable comme aux USA, de contre-façon … Alors vive ACTA et vive ceux qui croient que ce genre de texte ne couvre que le microcosme de la musique ou du film ! Alors ACTA peut-il changer notre quotidien : OUI et gravement.

  10. Tout d’abord, je suis absolument contre ACTA pour tout ce qui vise à la liberté d’expression bafoué au nom du profit de quelques uns (quelques rares?). Pour rester dans le cadre du droit d’auteur, il faut quand même savoir que ACTA ne défend nullement les auteurs, mais les ayants droits.

    Prenons l’exemple de l’univers de la musique. Un producteur expliquera à ses artistes que l’offre musicale disponible sur Internet ne rentre nullement dans le cadre du droit d’auteur. Internet n’est (somme toute) qu’un support de communication qui «  » »participera » » » à la vente d’album CD physique. Et même si , en tant que producteur, je vends 5 millions de fois ton titre phare sur Ithunes, tu n’as pas à toucher un centimes: Tu ne gagnes que sur les ventes CD (que je m’empresserai de ne pas développer).. Dans ce cas de figure, l’ayant droit c’est le producteur… (à méditer)

    Je ne suis pas sûr, du coup, que ACTA défende les auteurs…

    Le point principal qui motive mon intervention n’a cependant rien à voir avec la défense des droits d’auteur. Cela n’a pas non plus de rapports avec la perte inéluctable de la liberté d’information propre à chaque internaute. Pour l’exemple: un chef d’état fait un discours retransmis en direct à la télévision (promis je ne vise personne de plus de 1m45 ^^) Imaginons qu’un journaliste indépendant relève quelque incohérence que ce soit dans le discours de ce fameux chef d’état et décide, en âme et conscience de relater sa réflexion, ses doutes sur son blog personnel. ACTA permettra au(x) diffuseur(s) officiel(s) de ce fameux discours de fermer le blog de notre ami journaliste, sous prétexte qu’il aura fait référence à leur programmation sans leur accord. ACTA est écrit sur le principe que tout suspect est coupable jusqu’à preuve du contraire (démocratie? où es tu?) et permettra alors la fermeture de tout support Web contestataire… (à méditer… aussi)

    Ceci dit, comme je le disait, ce qui me gêne le plus n’a rien à voir avec tout ça.

    Ce qui me gêne le plus est paradoxalement bien plus lié aux fondements initiaux du texte: la lutte contre la contrefaçon. que je comprend et approuve dans le cas d’un sac à main Laboste ou d’une chemise Vincent Saint Loran (^^) mais que je trouve excessivement dangereuse dans le cadre pharmaceutique.

    ACTA interdira la fabrication, la distribution de ce qu’on appelle aujourd’hui produits génériques. Donc 60% de la population mondiale se verra refusé toute forme de traitement (contre la grippe ou le SIDA) sous prétexte qu’un médicament générique ferait du tort au brevet initial de tel laboratoire pharmaceutique. A un niveau plus franchouillard on arrivera à un système qui ne remboursera que les médicaments génériques que ACTA, de son côté, nous en privera l’accès… (à VRAIMENT méditer non? )

  11. Tu n’as rien décrédibilisé du tout, à part toi même une fois de plus. En lisant ta réponse, je ne vois aucun intérèt à discuter plus. Faut arreter la Parano! Continue donc tout seul!

  12. @Norédine J’attends toujours ton ‘désolé’ pour avoir supprimer mes posts hier !
    Si ta vieille excuse, c’est le hs (ce que je ne nie pas pour partie), dans ce cas tu as vraiment du boulot à faire sur l’ensemble du site !!
    Aurais-tu été tellement touché personnellement par les propos de Descartes pour agir comme cela ? Et quand bien même, ce n’est pas une façon de faire ! Zéro !

  13. @Norédine Euh… lol ? Celui qui vient de réapparaître ^^ Et un autres qui est toujours absent… comme ceux de Descartes d’ailleurs…
    je compends que nous étions hs à nous invectiver comme nous l’avons fait, mais refaire apparaître qu’un seul post de nos échanges…
    soit je suis complètement bigleux (ce qui est possible^^), soit tu me prends pour un ***… j’ose espérer qu’il s’agit de la première hypothèse… mais je n’en suis pas si sur…

  14. @Boubou : j’ai supprimé ceux de Descartes car ils étaient hors sujets. J’ai aussi supprimé les réponses s’y afférant car elles n’avaient plus de raisons d’être. Je ne comprends pas pourquoi ton post en réponse à Descartes est toujours là. Sûrement un problème de cache au niveau du serveur. La modération est parfois compliquée, il n’y a rien de personnel. Certains commentaires légitimes peuvent être supprimés dans l’élan. D’autres sont oubliés. Et pour info, je ne me permettrai jamais de te prendre pour un **.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Publicité