Casque intra-auriculaire SuperDarts par Atomic Floyd [Test]

SuperDarts_par_Atomic_Floyd_ai

La marque Atomic Floyd est spécialisée dans les accessoires musicaux et dans les casques audio. Mais il ne s'agit pas de n'importe quels casques puisqu'on peut parler de haute-couture ou plutôt d'un arsenal de technologies visant à vous faire vibrer. Le casque intra-auriculaire SuperDarts (+remote) s'inscrit dans cette démarche.



Si les sujets de sa gracieuse majesté connaissent très bien la marque Atomic Floyd, elle n'est distribuée en France que depuis trois ans. Le casque intra-auriculaire SuperDarts (“SuperFléchettes” littéralement) est le fleuron de sa gamme d'écouteurs.

Contenu de la boîte

Les SuperDarts arrivent dans une boîte compacte qui met en valeur le contenu. Le packaging s'ouvre et se referme avec une partie aimantée. On peut presque parler d'écrin. Les SuperDarts sont livrés avec :

  • 1 paire de SuperDarts + remote
  • 1 connecteur pour avion
  • 1 adaptateur jack 3.5mm vers jack 6.5mm
  • 1 étui compact en silicone pour ranger le casque
  • 1 manuel d’utilisation
  • 3 jeux d’embouts en Silicone


Description

Ce qui frappe de prime abord avec les SuperDarts, ce sont les matériaux employés. Le plastique est absent et laisse place à l’acier, au kevlar, au titane et à l’or. Depuis la prise jack 3.5mm, les câbles des deux voies sont intégrés dans une même gaine souple en fibre. Ils se séparent ensuite en deux pour aller jusqu’à chaque écouteur. Sur le câble de l’écouteur gauche se trouve la télécommande qui fait également office de microphone et permet de prendre les appels. Son emplacement sur le câble a été judicieusement choisi pour que le micro soit le plus proche possible de la bouche. En contrepartie, lorsque le casque est sur les oreilles, on ne voit pas les trois boutons de la télécommande. Mais une fois ceux-ci connus, ce n’est plus un problème et on peut les utiliser à l’aveugle.

Atomic Floyd met en avant une « qualité de construction incomparable et à l’épreuve du temps ». Et la finition est bel et bien au rendez-vous. Le casque est beau, voire chic et élégant. Mais si c’est un élément important, l’essentiel reste la qualité d’écoute.

Spécifications techniques

L’impédance
Les intras SuperDarts se qualifient par une impédance de 16ohms, ce qui les destine particulièrement à l’usage avec appareils mobiles. Rappelons qu’il est préférable que le casque présente une faible impédance lorsque la source sonore n’est pas d’une grande puissance. Mais avec 16ohms, il faudra 1.41 (2^0.5) fois plus de courant qu’avec un casque 32ohms pour obtenir une même puissance sonore. C’est le prix à payer pour que le signal audio soit de plus faible amplitude (amplitude divisée par 1.41 pour une même puissance électrique) et donc moins distordu (plus fidèle donc).

La bande passante
La bande passante est également un élément clef des caractéristiques du casque. Atomic Floyd précise qu’elle s’étend de 5Hz à 25kHz, ce qui est plus que le spectre en fréquence audible. L’oreille humaine entend sur une plage de fréquences allant de 20 Hz à 20 kHz au maximum. Mais un spectre étendu permet d’obtenir une réponse plate dans la bande utile (ie celle de 20Hz à 20kHz). Et le spectre présenté par la marque est des plus séduisants. On y découvre un équilibre entre basses, médiums et aiguës. Les basses et les aiguës ne sont pas mis en avant outre mesure. Elles sont toutefois en moyenne de 10 à 15dB « au-dessus » des médiums (fréquences autour de 1kHz). Mais la sensibilité reste à 100dB à 1kHz. Cela signifie que le casque peut sortir 100dB sonore avec une puissance de 1mW. Ce qui, avec une impédance de 16ohms, signifie que le courant sera de 7.9mA à cette puissance et l’amplitude du signal de 126.5mV.
La sensibilité traduit la capacité des transducteurs à transformer l’énergie électrique en énergie acoustique (vibrations) de la façon la plus fidèle.


Nos tympans valent de l’or
Petit aparté sur la puissance sonore. 110dB est le niveau sonore dans une discothèque. Le risque associé est la surdité à court terme. On estime qu’à 80dB, le volume sonore est fatigant. Et pensez toujours qu’un bruit brutal ou une exposition prolongée à un environnement sonore trop élevé (au-delà de 85 décibels) peut provoquer une altération temporaire ou définitive de l’ouïe. A cet effet, il existe des applications qui précisent le volume sonore auquel vous exposer vos oreilles (dB Volume Meter sur iOS par exemple). Les tympans sont irremplaçables et il convient de les ménager.

Isolation sonore du casque
C’est aussi la raison pour laquelle, investir dans un bon casque est essentiel. L’isolation sonore est à ce titre l’élément clef qui vous évitera de pousser les décibels pour couvrir le bruit ambiant que vous percevez. Les SuperDarts sont livrés avec 3 jeux d’embouts en silicone SoftSteal. Il convient de sélectionner celui qui sied le mieux à votre oreille. Bien enfoncés dans la cavité auriculaire, ils isolent parfaitement du bruit de fond et évitent les « pertes sonores » en provenance de la source. Toutefois, trop enfoncés, ils peuvent créer des douleurs comme tout casque intra-auriculaire. A vous donc de sélectionner les embouts qui épouseront parfaitement la forme de vos oreilles.

Les matériaux
Le kevlar est utilisé pour le revêtement du câble. Ceci lui évite de s’emmêler lorsque vous le rangez dans son étui par exemple. Un plus appréciable. Le connecteur est en acier plaqué or, ce qui assure une parfaite conduction électrique. L’or présente toutefois une conductivité électrique de 45,2×106 S·m-1 (c’est moins par exemple que le cuivre : 59,6×106 S·m-1 (Siemens par mètre)).

L’intérêt du « plaqué or » est plus lié à la propension de l’or à ne pas s’oxyder. C’est donc un gage de fiabilité dans le temps et de qualité sonore puisque un connecteur oxydé dégrade bien entendu le son. Mais enfin et surtout l’intérêt de l’or est sa toute relative malléabilité. Il s’écrase mieux dans le connecteur jack et c’est donc un contact de meilleure qualité qui est assuré au final. La membrane des haut-parleurs est, elle, en titane.

La télécommande micro
Trois touches et un microphone vous permettront de régler le volume sonore à votre guise (compatible avec les appareils iOS mais avec de nombreux autres appareils), de mettre sur pause ou de reprendre la lecture (compatible avec iTunes). Le bouton central (lecture et pause) permet également de prendre les appels mais aussi de passer à la plage suivante (2 appuis consécutifs) ou de revenir à la plage précédente (3 appuis consécutifs). Rien à redire sur la qualité acoustique du micro qui remplit parfaitement son rôle et se trouve à la distance optimum de la bouche car judicieusement placé sur le câble.

Classe et performant

Le soin apporté à la fabrication assure une finition irréprochable aux SuperDarts. Et s’ils sont beaux, l’aspect esthétique ne sert pas de cache misère aux performances acoustiques. Les matériaux utilisés qui donnent cet aspect esthétique chic sont avant tout au service de la vibration et de la performance. Car les SuperDarts vibrent à l’unisson et le son est « crystal clear ». Ils assurent un très bon équilibre entre basses, médiums et aigües pour un rendu harmonieux. Les basses restent toutefois privilégiées et ça s’entend. Mais, contrairement à certains casques, ils ne masquent toutefois pas les fréquences plus élevées. L’écoute a été réalisée avec des fichiers Flac pour être certain d’appréhender les qualités intrinsèques du casque. Autre point de détail, une bonne partie de l’intra est en acier et si vous n’optez pas pour le bon embout (celui qui épouse parfaitement votre forme d’oreille), il a tendance à sortir. C’est aussi un bon moyen d’opter pour la taille d’embout (parmi trois tailles : S, M ou L) parfaitement adaptée.

Un mot en guise de conclusion

Si vous êtes un amoureux des beaux objets doublé d’un audiophile passionné, les SuperDarts sont pour vous. Il n’en reste pas moins qu’il faudra consentir à débourser 249€. Mais, on connaît la musique avec le matériel audio pour lequel la qualité se paye plus que dans d’autres domaines. Il n’en reste pas moins que les essayer, c’est les adopter et il devient alors difficile de repasser sur des intras de moindre qualité.

Les photos



[Atomic Floyd]

Tags :
  1. Somebody necessarily assist to make significantly posts I’d state. That is the very first time I frequented your website page and thus far? I amazed with the research you made to make this actual publish incredible. Fantastic task!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Publicité