Une puce Exynos quad coeur dans le Samsung Galaxy S III ?

Galaxy_S_III

Nvidia a son quad coeur avec le Tegra 3/Kal-El et Qualcomm vient de dévoiler ses tous derniers Snapdragon S4 qui peuvent être déclinés en version à quatre coeurs. De son côté, Samsung a en gestation un nouveau SoC Exynos également quad coeur avec l'Exynos 4412. Et ce dernier pourrait bien se retrouver dans le Samsung Galaxy S III.



Samsung aura son quad coeur avec l'Exynos 4412, un SoC (System on a Chip) gravé en 32 nm qui s'appuie sur quatre coeurs Cortex-A9 cadencés jusqu'à 1.5GHz. Rappelons que le Tegra 3 de Nvidia est gravé dans la technologie 40nm HKMG (High-K Metal Gate) de TSMC.

Si le Galaxy S II embarque un Exynos 4210 cadencé à 1.2GHz, son successeur pourrait donc embarquer cette nouvelle puce.

L'Exynos 4412 pourrait être doté du processeur graphique Mali T-604 dévoilé il y a peu de temps par ARM. Il est 4 fois plus puissant que le Mali-400 MP qu'on trouve dans le SoC du Galaxy S II.

On devrait en savoir plus au prochain MWC (Mobile World Congress) qui se tiendra en février.

L'Exynos 4412 aurait un petit frère avec le 4212. Ce dernier se caractérise par ses deux coeurs Cortex-A9 (quatre pour le 4412).


[git.kernel.org via pocketnow via androidandme]

Tags :
    1. ouai pourquoi? avec le dual core il n’y a deja pas beaucoup d’appli qui exploite a fond les capacités.Un quad a part pouvoir lancé encore plus d’appli tournée en fond et dechargée la batterie je vois plu l’interet.

    1. +1, franchement je comprends pas trop l’intérêt pour le moment (mais je ne demande rien d’autre que l’on m’explique).

  1. J’ai jamais compris l’intérêt de mettre autant de cœur dans un appareil aussi petit. Ils comptent concurrencer quoi au juste?.

  2. Tant que le prix reste le même, ils peuvent mettre 64 si il veulent. Pour l’autonomie, la finesse de gravure permet d’économiser les watts bouffé par l’adjonction de 2 core supplémentaire.

  3. D’accord avec Samik, la finesse de gravure permet d’avoir une autonomie qui reste conséquente. Bientôt on pourra modéliser des animations avec un smartphone ou une tablette. Mais la fréquence des processeurs doit augmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Publicité