Où en sont les enfants et les parents avec Internet ?

Virtual shopping

A l’occasion de la "Journée pour un Internet plus sûr" le 9 février, Trend Micro s’est intéressé à la manière dont les enfants gèrent leur image sur Internet et comment les parents l’appréhendent.

L’étude a été conduite entre le 26 janvier et le 2 février 2010 auprès d’un échantillon représentatif de 526 parents. Leurs enfants ont entre 10 et 16 ans et on en dénombre 500. Le sondage a quant à lui été mené sur Internet.

Les principales informations partagées par les enfants sur le web sont assez inquiétantes car tout à fait privées et personnelles. Elles sont relatives à leur adresse email (67,5 %), leurs photos (43,7 %), leurs amis (34,7 %) ainsi que leur adresse postale (23,6 %).

Pire, à mesure qu’ils grandissent, les ados communiquent de plus en plus d’informations personnelles. Entre 10 et 16 ans, la mise en ligne de photos progresse de 382 %. L’accès toujours plus facile aux réseaux sociaux donne le chiffre hallucinant de +514%  de mise à jour de statuts en temps réel.

Les enfants se connectent principalement depuis leur domicile (99,2 %). Les adolescents, privilégient logiquement leur téléphone mobile, avec un surf beaucoup plus libre, à l’abri des regards des parents. Par ailleurs, ils redoutent sans surprise que leurs parents accèdent à des informations liées à leur vie personnelle : pensées sentimentales (27 %), chats privés (21 %), histoires personnelles (26 %).

La moitié des parents (50,4 %) ne veut pas que leurs enfants aient eux aussi accès à certaines informations. La confiance règne puisqu’ils craignent que leur progéniture puisse découvrir leurs coordonnées bancaires en ligne en numéro un (23,8 %).

Fait notable mais inquiétant, près d’un tiers des enfants (32 %) et 1 père sur 3 (36,6 %) pensent pouvoir surfer de manière anonyme.

En revanche, plus de 80 % des parents déclarent ainsi avoir déjà contrôlé, espionné ou vérifié l’activité de leurs enfants en ligne. La pratique la plus répandue est la simple consultation de l’historique de navigation (66 %). Ils sont tout de même 22 % à avoir tenté de devenir « ami » avec leurs enfants sur Facebook.

Un dernier point, 32 % des 9-12 ans possèdent un compte Facebook. Sauf que Facebook est toujours interdit au moins de 13 ans…

[Trendmicro]

© frenta – Fotolia.com

 

Tags :
  1. « Fait notable mais inquiétant, près d’un tiers des enfants (32 %) et 1 père sur 3 (36,6 %) pensent pouvoir surfer de manière anonyme. »

    Je suis capable de surfer de manière anonyme, comme certainement quelques-uns des pères interrogés. Pourquoi cela serait inquiétant ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Publicité