SATA Express : du SATA à 16Gb/s passant par le port PCIe

SATA-IO

SATA-IO (Serial ATA International Organization) vient d'annoncer qu'elle planchait sur la spécification de la norme SATA Express. But de la manoeuvre : augmenter la bande passante du SATA sans toucher aux actuels ports SATA.



SATA-IO devrait avoir défini des spécifications pour le SATA Express d'ici la fin 2011. L'actuel SATA 3.0 offre une bande passante maximum de 6Gb/s. Mais les SSD et autres disques hybrides (disque dur mécanique classique intégrant un petit SSD) se multiplient et aspirent à une bande passante plus conséquente.

Plutôt que de faire évoluer la spécification SATA-IO, ce qui aurait pu poser des problèmes de rétro-compatibilité, SATA-IO a décidé de faire passer le SATA par le port PCI Express. Avec ses 8Gb/s de bande passante (PCIe x32), il offre un débit supérieur de 33% au SATA 3.0. De surcroît, il sera possible de doubler les canaux sur le PCIe en connectant deux câbles (pour une bande passante de 16Gb/s, 2 fois 8Gb/s).


Cela nécessite un nouveau type de connecteur sur la carte mère servant d'interface entre le port PCIe de celle-ci et le connecteur SATA like (ce dernier disposera d'un détrompeur pour ne pas être confondu avec les actuels ports SATA).

Pour le système hôte, le PC et plus précisément le système d'exploitation, ce sera transparent puisque le contrôleur SATA sera bel et bien présent en étant placé entre le connecteur SATA Express et le périphérique (SSD).

Concrètement, il sera soit intégré au SSD ou bien sera embarqué dans une interface qui pourra être branché à l'arrière du SSD. Dans ce dernier cas, les actuels SSD seraient compatibles. Mais à termes, les constructeurs sortiront donc des SS avec contrôleur SATA intégré.

Si les constructeurs lui adjoignent une interface extérieure, on sera en présence d'un concurrent au Thunderbolt (et à l'USB 3.0) dont la bande passante est de 10Gb/s. On pourrait donc voir revenir sur le devant de la scène un port eSATA avec un débit substantiel (ie 16Gb/s).


[ITespresso]

Tags :
  1. « L’actuel SATA 3.0 offre une bande passante maximum de 6Gb/s. Mais les SSD et autres disques hybrides (disque dur mécanique classique intégrant un petit SSD) se multiplient et aspirent à une bande passante plus conséquente »

    Y a de la marge quand même hein…

    1. « Y a de la marge quand même hein… » : pas vraiment puisque des SSD à de 3Gb/s/4Gb/s existent déjà. OCZ a également montré un SSD de 1To à 5.7Gb/s (en lecture).

      Et comme il est dit dans l’article que le SATA Express sera défini fin 2011, les produits sortiront donc en 2012 et à ce moment là, on peut raisonnablement penser que les SSD auront dépassé les 6Gb/s de bande passante.

  2. @dreek : Justement non, car les derniers SSD sur port SATA 6Gbps arrivent aux environs de 530 Mo/s. Hors, la limite (théorique) du port SATA 3.0/6G étant de … 750Mo/s
    Déjà, des SSD hors normes (par leur taille et leur vitesse) sont sortis sur port PCIe. Pour des débit (le meilleur d’entre eux) de 2,8To/s. Rem: ça calme un bijou pareil ;)

  3. @Ribibi

    Oui, ça je sais bien, mais je parle pour l’utilisateur lambda voir même le pro user.
    J’ai personnellement un des derniers SSD (crusial 128 m4), déjà pas donné et pourtant loin de saturer le port SATA 3 (6G/s).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Publicité