Avant mon footing – Après mon footing

competition

Amateurs de footing ou non, si vous êtes soucieux de votre image, sachez que ces photos pourraient vous dégouter à vie de la course à pied.

Pour le footing ou le sport en général, il y a rarement de juste milieu. On a donc d’un côté les aficionados qui ne jurent que par le sport et qui se mordent les doigts dès qu’ils doivent prendre un ascenseur. D’un autre côté, on trouve les puristes du canapé, les rois de la station assise qui ont des sueurs froides rien qu’à entendre le mot sport.

Pour vous faire une idée définitive, le photographe Sacha Goldberger propose une série de clichés comparative. Son but était de mettre en exergue la différence entre notre côté naturel, brut et la représentation que l’on montre en société.

Goldberger s’est donc investi dans un nouveau projet. Il a monté un studio photo en plein air (au bois de Boulogne) et a arrêté de multiples coureurs. Il leur a ensuite demandé d’effectuer un sprint (après un long footing manifestement), et a enfin pris une photo d’eux en l’état.

Une semaine après, les cobayes étaient conviés à se rendre au studio du photographe. En utilisant la même lumière, Goldberger a photographié de nouveau chaque individu. Ceux-ci étant évidemment apprêtés pour l’occasion.

La différence est effectivement impressionnante, ça donnerait presque envie d’arrêter définitivement le footing. Cela étant Goldberger a réussi son pari, au contact de la société, chacun perd son côté trivial.

Les images parlent d’elles-mêmes, on aura beau dire : les apparences et faux semblants sont bien ancrés dans notre société … mais après tout, nous avons la possibilité d’user d’artifices, alors pourquoi ne pas profiter.

Pour voir l’intégralité de ces clichés, rendez vous ici !

[Gizmodo]

© olly – Fotolia.com

 

Tags :
    1. Oui « Gros », l’auteur ne présente pas ça comme du photo-reportage, c’est de la photographie qui a pour but d’être exposé, autrement, c’est une forme d’art : donc libre d’interprétation de la part de l’artiste. Il n’a pas à justifier le fait d’utiliser photoshop : il fait ce qu’il veut avec ses images.

  1. Et peut-être que s’ils ne faisaient pas de footing et restaient affalés en permanence, ils seraient plus gros et en moins bonne santé et n’auraient pas l’air aussi bien !

  2. Projet très original ! J’aime bien le résultat mais la démarche du photographe n’a pas vraiment pour but de faire passer une image négative du footing car sinon, il aurai alors fourni un travail de qualité avec une idée aberrante… Oui le sport ça fatigue, mais on va arrêter puisque c’est le but ^^

  3. J’aime bien le travail du photographe. Par contre le type avec le noeud papillon à l’air moins bête après le footing.

    Niveau fille l’avant derniere est joli avec du maquillage mais sans je l’aurai pas regardé dans la rue.

  4. T’es bizarre je la préfère quand elle sort de son running l’avant dernière :D Une fille qui après le sport est aussi mignonne ne peut être que belle au naturel en plus maquillé je la trouve bien moins belle !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Publicité