Le trafic IP mobile pris dans un entonnoir

zone_d_ombre_passage_3G_4GLTE

Un sondage réalisé par la société Allot Communications nous en apprend beaucoup sur le trafic IP mobile dans le monde. Des chiffres à tomber à la renverse et des opérateurs mobiles qui semblent pris de court par l'envolée du trafic IP.


Allot effectue deux sondages auprès de nombreux FAI situés partout dans le monde et disposant d'un socle de 250 millions d'abonnés.

Sur les 6 premiers mois de 2011, le trafic IP mobile a augmenté de 77% (il avait augmenté de 73% durant la deuxième moitié 2010). Le moteur numéro un de cette croissance est le streaming vidéo qui représente à lui seul 39% du trafic IP mobile dans le monde. Et Youtube se taille la part du lion puisqu'il représente 52% du streaming vidéo tandis qu'il représente 22% du trafic IP global. Vient ensuite le partage de fichier avec 29% et de façon surprenante la navigation sur le web avec 25%. Surprenante : oui et non finalement car la quantité de données ne signifie pas que l'on passe plus de temps à regarder des vidéos qu'à surfer sur le web.

Si la croissance de traffic IP généré par Youtube est incontestable, c'est la VoIP qui progresse le plus avec 101% de croissance. Et Skype récemment acquis par Microsoft règne sans partage avec un impressionnant 82%.

Les réseaux sociaux sont également en forte augmentation lorsqu'il s'agit de traffic IP mobile. Twitter a ainsi vu un trafic généré augmenter de 297% et FB de 166%.

Mais si dans le domaine du trafic IP "fixe", l'infrastructure va s'adapter à la croissance pour l'absorber, il en est tout autrement dans le domaine de la téléphonie.

En l'absence de 4G LTE, l'augmentation du trafic IP se transforme en congestion des réseaux 3G. Et la réponse des opérateurs mobiles est d'arrêter à 51% de proposer des forfaits data illimités. Pour 32% d'entre eux, il s'agit également d'instaurer une consommation data à périmètre variable suivant le service ou l'appli. Par exemple, data illimité sur la vidéo via youtube ou autre, ou comment proposer de l'illimité de façon limitée.

[itespresso]

Tags :
    1. La fin de l’illimité est déjà ailleurs. En france on parle d’illimité mais ce n’es est pas, car au dela d’un certain volume le débit est bridé. Aux states, quand ils parle d’illimité, c’est du vrai illimité, tu peux avoir 15Go de transfère/mois sans que personne ne te dise rien. C’est pour cela que les ricains parle de stoper l’illimité, mais que les opérateurs français n’en parlent pas : en france, ce n’est pas de l’illimité, ils auto régulent le débit de leurs réseau en limitant les gros consommateurs.

  1. I have realized some new issues from your web-site about pc’s. Another thing I have always believed is that computer systems have become a specific thing that each household must have for many reasons. They supply you with convenient ways to organize the home, pay bills, search for information, study, pay attention to music and even watch shows. An innovative way to complete these types of tasks has been a notebook. These pc’s are portable ones, small, effective and lightweight.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Publicité