Voici certainement l’appareil photo instantané le plus lent du monde

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=wt5dBrXg8eY&feature=player_embedded[/youtube]

Niklas Roy se décrit lui-même comme étant inventeur de choses inutiles et farfelues, et parmi ces créations, il y en a sans doute une qui dépasse les autres en tout point : l’appareil photo instantané.

Il s’agit d’un hybride utilisant une caméra noir et blanc associée à une imprimante thermique dans le but de produire des clichés instantanés… ou presque.Le but recherché ici n’est clairement pas la performance du matériel ( d’autant qu’il est très limité), mais assurément de faire fonctionner l’ensemble de façon autonome.

En fait, l’ensemble a une mémoire tellement limitée que le capteur de la caméra doit effacer les données capturées de sa mémoire à chaque ligne d’impression pour reprendre un cliché et préparer la ligne suivante.

Il y a quelque chose du mythe de Sisyphe dans le procédé, et il faudra de ce fait choisir un sujet à la fois patient et capable de tenir le coup jusqu’à la dernière ligne. Le temps nécessaire à la capture et à l’impression d’une photo étant en moyenne de 3 minutes, pour un résultat bien loin du pire des téléphones portables, mais encore une fois, l’exploit est ailleurs…[Niklas Roy via PetaPixel and Make]

Tags :
  1. Sérieusement, je trouve le concept vraiment sympa ! J’aime bien la « photo » qui en sort. Ça change des photos HD 1080p 16/9ème 16 mégapixels, qui n’ont plus aucun charme (j’exagère bien sûr :))

  2. Ça me fait penser au ready Made un courant artistique durant lequel les artistes construisaient des objets inutiles la construction était beaucoup plus difficile que l’utilité final de l’objet

  3. le ready made c’est prendre un objet et l’exposer tel quel comme œuvre d’art, revoir Marcel Duchamp pour ce qui est de cet appareil, lorsque vous dites « pour un résultat bien loin du pire des téléphones portables, mais encore une fois, l’exploit est ailleurs » vous êtes complètement a coté de la plaque, il ne s’agit pas d’un « exploit » il s’agit de détourner un objet de sa fonction première, et le résultat loin du pire des téléphones …. l’intérêt est ici dans le procédé de fabrication d’image, l’idée c’est bien de faire de l’image avec quelque chose qui n’est pas prévus pour cela, de fait notre façon de considérer le résultat doit prendre en compte non seulement l’aspect esthétique (le rendu) mais aussi le procédé qui nous y conduit (la mécanique comme questionnement du procédé de la fabrication de l’image)

  4. T’as pas interet a te gourer sans le cadrage s’il faut reprendre la photo a chaque coup, le modele risque de se lasser ^^’

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Publicité