Les rebelles ont piraté le réseau téléphonique mobile du Colonel Kadhafi

libyarebelmobile

Lorsque le Colonel Kadhafi a pris le contrôle de l’internet lybien et brouillé les réseaux téléphoniques cellulaires, il a privé 2 millions de Libyens de moyens de communication sans fil sécurisé entre eux ou avec le reste du monde.

Il a également semé la pagaille chez les rebelles: privés de téléphones portables, ils en étaient réduits à se coordonner sur le champ de bataille avec des signes de mains. Mais un hacker leur a permis de reprendre l’avantage.

Etre dépourvu de réseau téléphonique portable était loin d’être idéal: ce retour à l’âge de pierre des communications interpersonnelles a été véritablement désastreux pour les rebelles, rapporte le WSJ.

C’est alors qu’Oussama Abushagur, un cadre en télécommunications libyen avec des origines américaines, a conçu un plan pour prendre le contrôle du réseau en s’appropriant une partie du réseau autour du central de Tripoli à partir duquel Kadhafi et ses services de renseignements pouvaient facilement contrôler et intercepter n’importe quelle communication.

Le plan du hacker rebelle n’était pas vraiment simple à mettre en œuvre et nécessitait des millions de dollars d’équipement, qu’il a réussi à se procurer avec l’aide des E.A.U. (Emirats Arabes Unis) et du Qatar. Il fallait également acheminer cet équipement en Libye, avec sept ingénieurs et gardes du corps. Après avoir « fusionné » le nouveau matériel dans le réseau, ils ont routé les appels via un lien satellite montant fourni par Etisalat, un opérateur téléphonique des E.A.U.

Le premier appel test de ce réseau pirate a eu lieu le 2 avril: Oussama Abushagur a appelé sa femme. Depuis cette date, le réseau baptisé « Free Libyana » a permis aux rebelles libyens d’à nouveau communiquer entre eux et avec le reste du monde. [WSJ –  crédit image: Getty]

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Publicité