L’imprimante 3D passe au Titane

500x_titanium-ball

Voici le genre de réalisation que vous pourriez produire vous même si vous étiez prêt à investir quelques euros.

Cette boule complètement Design est en fait en Titane , et chose intéressante et visiblement dans l’ air du temps, elle a été réalisée à l’aide d’une imprimante 3D.Les imprimante 3D vont vraisemblablement s’installer dans la durée, les médecins les utilisant déjà pour créer des prothèses, et certains industriels proposent déjà de réaliser des projets de particuliers moyennant finance ( mais jusqu’ici aucune impression en 3D n’était possible avec du Metal).

Si certains modèles sont chers tout en restant accessibles, l’imprimante qui a créé cette boule à base de poudre de titane risque de vous décourager. Il faudra en effet débourser 1 million de dollars pour vous la procurer.

La balle créée ne mesure que 2cm de diamètre, on peut donc aisément se faire une idée de la précision de l’imprimante qui autorise les excentricités les plus folles.

L’investissement dans une telle machine étant hors de portée du commun des mortels, une société ( i.materialise ) propose la réalisation de projets personnels qu’il s’agisse de pièces mécaniques ou de bijoux.

Le titane offrant une haute résistance à la chaleur, aux déformations , il offre également la possibilité d’atteindre une précision inégalée dans ce type de réalisations.

 » L‘impression » se déroule comme tel :

  1. Une fine couche de titane est positionnée sur la trame de l’imprimante 3D.
  2. La poudre est ensuite solidifiée à l’aide d’un Laser pour devenir la base du projet.
  3. Une nouvelle couche de poudre de titane est posée sur la base, et le processus se répète.
  4. La pièce terminée est retirée de l’imprimante 3D et l’excédent de poudre est éliminé.
  5. La plupart du temps, la pièce réalisée comporte un support réalisé en Titane nécessaire à la réalisation du projet global.
  6. Ces supports doivent être retirés manuellement à l’aide de scies circulaires de précisions et autres outils.
  7. Une fois les supports retirés, une étape de polissage manuel intervient pour retirer toute trace ou bavure.
  8. Selon les recommandations du client, une étape de polissage globale peut également intervenir.

Pour information, si la boule présentée en tête d’article vous parait indispensable, sachez qu’elle est disponible entre 124 et 192$ [i.materialise via The Next Web via Courtney Boyd Myers]

Tags :
  1. need une imprimante 3D capable de travailler de l’EPP pas cher pour pouvoir fabriquer mes propres modèles (aeromodelisme) ! ce serait génial

  2. Bien que la réalisation soit jolie, il ne s’agit en fait pas d’impression 3D qui consiste à déposer couche par couche une quantité précise de matière à un endroit précis, comme une imprimante le fait en ne posant l’encre qu’au endroit nécessaire.
    Ici il s’agit de stéréolithographie, et plus précisément de frittage laser, un procédé qui a déjà plus de 30 ans et qui est utilisé couramment pour faire du prototypage (http://fr.wikipedia.org/wiki/Stéréolithographie).
    Le procédé, comme expliqué dans l’article, consiste à déposer de la poudre métallique partout, et à ne solidifier cette poudre qu’au endroit que l’on souhaite. Ensuite on enlève le surplus. C’est comme imaginer que votre imprimante colore toute votre page en noir, et ensuite efface tout ce qui n’est pas nécessaire en ne laissant que les lettre…
    On ne peux donc pas parler d’impression 3D, même si le résultat est le même.

  3. « Cette boule complètement Design »

    par pitié cessez de qualifier les choses de « design » cela ne fait que mettre en évidence votre manque de culture en la matière.

    +1 kytrix, pour moi le frittage est de l’impression 3D

  4. Exact le frittage laser existe depuis pas mal d’année mais, ce n’est pas encore parfait, la pièce est en générale poreuse. C’est pourquoi on étudie encore pas mal de configuration, différentes vitesse de projection différentes taille de particules ect…
    Des versions avec des torches à plasma existe aussi.
    En revanche il y a 4 ans de cela, j’ai vu un nouveau concept de frittage. On propulse a haute vitesse les particules (vitesse supersonic) a l’aide de gaz. Lorsque les particules rentres en contact celle-ci fusionnent entre elles. Cette methode offre l’avantage de réaliser des pieces plus denses, et de ne pas détérioré la structure du matériaux, on peux ainsi réaliser du frittage avec des céramiques.

  5. un jour (très lointain), on construira des immeubles, des maisons comme ceux-ci..

    on appuyerait sur un bouton et hop, il n’y aurait plus qu’à tirer les cables et placer les tuyaux.

    un peu comme les maisons en bois en kit mais là ce serait du unibody.

    bon sinon, les autres imprimantes 3D, bientôt à la fnoc..? ^^’

      1. effectivement mais c’est du kit comme pour les maisons en bois que l’on assemble comme des LEGO. moi je parlais ‘fait d’un seul bloc » ^^

        mais en tout cas ça promet pour l’immobilier.. construire sa maison en une semaine au lieu d’un an. avec le moins d’intervenants possible.
        de quoi reconstruire des quartiers entier, ravagés par des catastrophes naturelles.
        ou tout simplement acheter sa maison (sur catalogue) et être livrer deux semaines après.. livraison plus rapide qu’une voiture neuve!

        1. C’est déjà possible aujourd’hui… avec les maisons en bois: pré-fabriquées en usine et rapides à assembler sur site.

  6. J’aimerais soutenir un cluster régional.
    Mes moyens sont modestes mais ,je veux bien Investir quelques milliers d’euros.
    Je crois en la fabrication de peau ,de cornée,de cartilage,plus tard de cœur née foie,de poumon,d’humanoïdes
    Je pense également pour les économies d’énergie à la fabrication de d’ampli de lumière
    Dans la conception des luminaires,glaces paraboliques ,sphères brillantes ou qui renvoient la lumière comme un diamant.
    Gain de poids considérable ,fabrication de tissus hiper résistants à partir de végétal
    Etc…
    Des jeunes avec de l’imaginatioń pour implémenter tout ça.
    Crdlt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Publicité