New york muscle son albédo

whitewashednyc

La ville de New York s'est récemment lancée dans une vaste campagne écologique visant à réduire les consommations des citoyens en travaillant son albédo.

Albédo ? C’est un indice correspondant à l’énergie lumineuse renvoyée par un corps non lumineux éclairé. ( Comprenez plus simplement capacité à réfléchir la lumière, pour exemple, l’albédo de la neige fraiche est de 90%).

La 105e toiture à se voir peinte en blanc vient d’être achevée, portant le total de la surface peinte à ce jour à environ 92 903 m².

Si le procédé semble un peu simpliste, les conséquences écologiques sont pourtant bien réelles.

la campagne  » cool roofs » devrait à terme permettre de diminuer de 15°C la température des toits, et peser ainsi directement sur la sollicitation et donc la consommation des systèmes de climatisation.

Il est également possible dans cette optique d’envisager une baisse de quelques degrés dans l’air ambiant, l’accumulation et la diffusion continue de la chaleur faisant place à la réflexion de la majorité des rayons solaires.

Depuis mai dernier, 1500 volontaires ont participé à cette campagne blanche, mais c’est Michael Bloomberg, maire de la ville de New York qui a marqué le 105e toit d’un coup de pinceau.

Si ce geste est symbolique, il reste de la volonté du maire de NY de bien faire comprendre à ses citoyens que certains projets ne peuvent être complètement encadrés par le gouvernement et qu’il faut être prêt à passer par le volontariat pour améliorer l’environnement et la qualité de vie.

Cette initiative vient en effet en réponse aux étés particulièrement difficiles de ces dernières années, la ville de New York souffrant systématiquement de lourdes canicules entrainant la multiplication des coupures électriques dues a la surconsommation des systèmes d’air conditionné.

Un plan d’éligibilité à la campagne a été produit afin d’optimiser le rendement, ainsi les immeubles les plus hauts ne sont pas concernés, l’efficacité du processus maximale étant atteinte sur les immeubles de 1 étage ( réduction de l’usage de la climatisation allant jusqu’à 50%).

Dans les mois à venir, ce sont presque 37 000 000 m² de toits qui devraient rejoindre le projet, permettant à la ville de New York d’espérer de souffrir un peu moins l’été prochain … [Cool Roofs via Fastco]

Tags :
  1. Heu… en quoi le toit d’un immeuble d’un étage peint en blanc serait plus efficace que celu id’un immeuble plus grand ?
    Ici, peindre en blanc ne fait que diminuer les factures de courant dus aux clims, modifier l’albédo a des effets bien plus grands : 10 mètres-carrés d’un toit sombre peint en blanc, c’est équivalent à 10 tonnes de CO2 non émises dans l’atmosphère (en rapport au prétendu réchauffement climatique)

    Edilyon

    Souce : http://www.electron-economy.org/article-dossier-albedo—le-reflechissant-c-est-rafraichissant–41015140.html (site très instructif)

  2. Ouais, en hiver, ça serait beaucoup plus intéressant de profiter de l’énergie du rayonnement solaire ?

    Noir en hiver, blanc en été…

    Mais pour le coup, ça couterait un bras en peinture…

  3. Ce qui est surprenant c’est que c’est que maintenant qu’ils se bougent pour ca, alors que ca fait des centaines d’années que les maisons dans les pays du sud sont en blanc parce qu’on connaissait le problème et qu’il n’y avait pas de clim -_-.
    Ils l’auraient fait pendant la construction ca aurait évité des tonnes de CO2 inutilement laché par leurs bétises…

  4. @edilyon : par rapport à la surface exposée au rayon du Soleil, le toit d’un immeuble de plusieurs étages n’en est q’une très petite partie. Donc autant commencer par les petits immeubles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Publicité