100 millions de profils FaceBook en circulation sur la toile

Un fichier de 2,8 Go se balade sur les sites torrent: il contient les données individuelles de 100 millions de profils Facebook.

Faut-il s’inquiéter?

Non, pas vraiment. En réalité les données étaient déjà publiquement accessibles.

Oui, le hacker Ron Bowes de Skull Security a créé un crawler qui est allé aspirer tout ce qui était accessible sur Facebook. Il a ainsi collecté toutes les données que les gens ont autorisé tout le monde à voir.

Vous pouvez télécharger son fichier de 2,8 Go si vous voulez, mais si vous voulez connaitre les potins sur une personne en particulier, vous irez plus vite en cherchant directement sur Facebook. En revanche son fichier pourra s’avérer intéressant comme archive. [Skull Security via Engadget]

Tags :
Dernières Questions sur Gizmodo Help
  1. N’empêche qu’il y aurait surement énormément de gens qui serait très surprit s’il savait tout ce que est visible depuis l’extérieur ! Alors oui, il faut s’en inquiéter. Les gens qui mettent genre « J-3 avant de partir en vacance ! » ne sont surement pas au courant que tout le monde peut le voir. On a son nom, son prénom, la région ou il habite et on sait quand il part… Facebook est un très bon service, mais à condition de savoir comment se protéger, et ce n’est pas une mince affaire !

  2. Attention à Facebook !
    On connait bien les dérives hein !
    Si on les laisse faire, on va se retrouver dans un Etat totalitaire nazi !

  3. Comme je le connais bien et que tout le buzz autour de cette affaire me désole un peu j’ai écris un billet (un peu long il est vrai) afin d’expliquer d’où ce travail de recherche est parti et comment ceci est arrivé.

    De plus il est difficilement disponible pour se défendre en ce moment puisqu’il intervient aux conférences BlackHat et Defcon de Las Vegas ces jours-ci.
    Il m’a paru nécessaire que (au moins les francophones) aient une vision alternative de l’affaire, au delà de ce que la grande majorité des journaux IT se bornent à recopier.

    http://fz-corp.net/?p=675

    Cordialement,

    A.G.

  4. A propos du point Godwin, ce n’est techniquement pas juste de dire « gagner un point Godwin », puisque le point Godwin est un état, on dit que l’on atteint le point Godwin, pas qu’on le gagne.

  5. @krekiere: quand on evoque le point Godwin, « point » peut avoir deux sens. Le premier est un état, comme tu le soulignes. Le second, est une « récompense », une sorte de mauvais point que l’on « donne » à quiconque fait dériver le sujet…

    Faut se renseigner un peu avant de faire la morale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Publicité