Avatar démarre fort

James Cameron a peut-être dépensé 300 millions de dollars pour produire Avatar, mais il doit commencer à se frotter les mains en apprenant que son film a généré 232,2 millions de dollars au box office pour son week-end de lancement.

Les Etats-Unis et le Canada ont rapporté 73 millions de dollars. Le reste du monde a rapporté 159,2 millions de dollars, essentiellement grâce à la Russie, la France et la Grande-Bretagne.

Au cas où vous vous poseriez la question, il n’a pas battu les précédents records détenus par Harry Potter et le prince de sang mêlé et par Modern Warfare 2. Malgré tout, c’est une percée majeure pour un film d’animation. L’avez-vous vu? Qu’en pensez-vous? [Reuters]

Tags :
  1. Je suis aller le voir Dimanche soir au gaumont Disney en IMAX 3D et une seul chose me viens à l’esprit:

    WHOOOAAAAAAA

    Non seulement l’histoire est vraiment bien mais en plus les graphismes sont à couper le souffle, en plus de ça pour une fois ont a un film en 3D qui exploite reelement la technologie.

    Les graphismes (rendu de syntheses) ont un tel niveau qu’ ont arrivent meme pas à faire la differences entre les scenes ou les acteurs sont en 3D et les scenes reels.

    L’immersion est vraiment très bonne, on s’y croiraient.

    Pour le moment il fait partie de mon Top Ten de film SF.

  2. J’ai oublier de dire une chose, autant sur la bande annonce on vois clairement la distinction Anim/reel, autant dans le film la différence ne ce voit plus.

    je me demande si ils ne l’ont pas fait exprès d’ailleurs.

  3. Bon film, très impressionnant, quelques retournements et surprises intéressante, claque visuelle, auditive et ambiancique (je le dis si je veux) mais ça reste trop classique =/ du déjà vu, du couru d’avance …
    J’ai été assez déçue car pas assez surprise, le film n’a rien de vraiment surprenant, les personnages sont finalement assez fade et ceux qui pourraient être intéressants laissés trop en second plan.
    Ca reste donc un blockbuster, un bon blockbuster, mais un blockbuster quand même, dommage que derrière le spectacle il n’y ai rien de vraiment inatendu même si je salues quelques rebondissements sympathiques dans l’intrigue.
    Le film est impressionnant, bien fait, mais ça reste malheureusement à la surface des choses…

    Avatar est trop classique, il ne révolutionne rien du tout, il a juste ce qui se fait de mieux en terme de grand spectacle, point.
    Rien de révolutionnaire là dedans, on prend ce qui marche et ce qui a marché et on fait pareil avec un budget illimité, forcément visuellement ça claque, mais derrière ya pas grand chose =/

    Cadeau bonus :3 http://n-e-m-o.over-blog.net/article-avatar-congenital-40039192.html

    Il faut aller le voir, on reçoit une belle claque dans la gueule en terme d’action, d’ambiance, d’image, de son et on reste scotché et enchantés durant tout le film, mais derrière ça ça reste assez fade, j’en attendais plus (trop ?)

  4. Je n’ai qu’une chose à dire : la musique du film est la même que dans Stalingrad.
    En plus c’est le même compositeur pour les 2 films… Il s’est pas foulé James Horner.

    Ca ma un peu déçu mais il reste vrai que le film est incroyablement réussi…

  5. J’ai trouver ce film vraiment nul.

    Trop prévisible, enchainant clichés sur clichés. Je parle même pas des dialogues.

    Bref, les indiens contre les cowboy revisité à la sauce western futuriste.

  6. Graphiquement on prend quand même une bonne grosse claque en 3D, certaines scéne sont vraiment tip top.

    Bon pour l’histoire…c’est pas le meilleur scénar de tous les temps (j’ai pas dis que c’était pas bien). Mais bon…c’est parfois un peu trop téléscopé…

    Ceci étant les 2h40 passe presque tte seule…et je me suis dis à 1 moment que une scéne était longue…mais sinon ca va.

    A voir donc

  7. Trafalgar,
    je te trouve trop extreme dans ton jugement, il est objectivement impossible de dire que ce film est « nul ».
    Je suis d’accord sur le coté prévisible, en gros, au bout de 15 minutes on sait ce qui va se passer jusqu’au bout du film.

    Mais un film c’est pleins d’ingrédient, et le réduire au seul scénario, c’est éluder tout le reste, or Avatar, c’est justement tout le reste.

    Au dela de la pure technique, qui est tout simplement ce qui s’ait fait de mieux et de très loin, il y’a aussi une réalisation sans faille, des jeux d’acteurs excellents et parfaitement retranscrit dans les scènes en synthèse, une fable visuelle et sonore hors du commun.

    Donc oui le scénario c’est du déjà vu, mais pour tout le reste, ce film est un film absolument grandiose que je recommande absolument.

  8. Et star wars IV le scenario est pas cousu de fil blanc peut-être?
    Et matrix le scenario est pas cousu de fil blanc non plus?

    Un héros qui n’a rien demandé a personne (fermier sur une planète perdue, hacker looser, marines handicapé), le héros doit faire un choix irréversible (fermer sa gueule/ rentrer dans la résistance, pilule rouge/pilule bleue, humain/n’avi…), parcours initiatique (maitriser la Force, prendre conscience et développer son potentiel, devenir un N’avi), début de romance (princesse leia, trinity, la schtoumpfette), gros méchant dur à cuire (dark vador, agent smith, commandant bidule)…
    Et on pourrait allonger la liste…

    Pourquoi parce que tout ces récits s’inspirent de grands mythes et c’est une constante de la SF, parfois c’est moins marqué plus subtil, si c’est si visible au ciné c’est aussi parce que ca doit tenir en quelques heures et que les 3 exemples sont destinés aux grands publics. Mais l’intérêt de ces vieux mythes et que malgré l’aspect futuriste ca permet au message de mieux passer et de pas complètement perdre le spectateur dans un monde trop étranger.

    Après le poncif cow boy/indien on peut l’appliquer a tellement de film y compris hors SF que ca en devient ridicule.

  9. ce film c’est de la bombe de balle!
    ma seul critique n’est pas sur le film directement mais plutot sur les lunettes qui à mon avis vont s’améliorer avec le temps, il n’y a pas encore cette netteté avec les lunettes que l’on a quand on regarde sans lunette, et au bout de 2h40 de film perso j’avais mal aux yeux, puis à la tête.
    j’ai vu La Haut en 3D cet été et je n’ai pas eu ce mal au yeux, c’est peut être juste une question de durée.

  10. Je l’ai vu deux fois (oui, parce qu’on en a jamais assez), les 2 fois en 3D bien sur !
    La première fois je l’ai vu en français c’était bien, mais il faut avouer que les dialogues c’est pas trop ça, même si les doublages sont plutôt bien faits !

    La seconde est en anglais sous-titré , alors bien évidemment, ça ne change pas l’histoire, mais je dois dire que dans « l’intonation », les voix sont bien plus intenses et naturelles. Donc si j’ai un conseil à donner aux non-anglophobes, alors allez le voir en VO, mais en 3D évidemment !

  11. Le scénario était prévisible, oui, mais c’est le cas de presque tous les films de science fiction et des toutes les adaptations de BD, romans, légendes, biographies ou films de guerre c’est le cas également de toutes les réadaptations, ça constitue la majorité des films de science fiction et je ne râle pas habituellement donc je ne vais pas râler sur celui-ci. Au-delà de la science fiction, je vous rappelle qu’il n’y a pas plus prévisible que Titanic par exemple… pourtant il a raflé la quantité d’oscars…

    Là, on a à faire à un film sur la colonisation, c’est un Pocahontas futuriste moralisateur avec en ligne de mire le capitalisme, les problèmes environnementaux et l’intérêt de notre course au progrès. Il y a à la fois des référence à la colonisation africaine (Nous les colonisons car ils ont ce qu’on veut et ils ne veulent pas ce qu’on a. Il faut les convertir à notre mode de pensée et créer chez eux par la force les besoins qui nous permettra de commercer et de nous enrichir) et des références à la colonisation de l’Amérique et à l’extermination des amérindiens (Il y a de l’argent à gagner, on ne fait que notre travail donc nous sommes obligé de nous défendre face à ceux qui ne veulent pas et nous agressent).

    La technologie utilisée est stupéfiante! J’avais vu la bande annonce et je suis choqué en m’apercevant que la qualité de cette dernière est catastrophique comparé au film! Sur la bande annonce on a l’impression de voir un pauvre film 3D grossier, quelle mauvaise communication! La réalité est tout autre, d’un point de vue graphique le film est exceptionnel!!!

    En tout cas les 2h40, on ne les voit pas passer, je suis resté scotché sur mon siège du début à la fin! C’est un film à voir absolument pour s’en faire une idée pas soi-même. Il fera partie des classiques!

  12. Et bien un gros budget, de bons effets, mais niveau 3D bon ben si on veut vraiment du fun et s’amuser go le futuroscope quoi ça sera bien mieux.
    Mais après ça, il faut eviter les films en 3D ça nous semblera ridicule (en tout cas pour moi).

  13. Alors ce film est vraiment mauvais.

    Si les effets spéciaux sont extrêmement bien faits, le scénario est simpliste (le seul point étonnant, c’est justement qu’il n’y a RIEN qui nous suprenne dans l’histoire), les personnages sans caractère et clichés, la morale enfantine (détruire la nature pour de l’argent c’est nul, c’est tellement mieux de la respecter), la durée trop longue, le look vu et revu (oh les rochers volants ! oh les créatures bleues avec des arcs et des grandes oreilles ! oh les exosquelettes !…), l’idéologie limite (combattez le monde des hommes imbéciles, pour rejoindre le monde du rêve virtuel), la beauté sans saveur et digérée, et la location des lunettes trop chère (3 euros !!!)

  14. Le film AVATAR est tout simplement fantastique en tout point de vue. Ne pas l’aimer c’est être réfractaire aux films de Science-fictions. Tout est bon dans ce film : de la romance, de l’action, du suspense, des décors extraordinaires.
    On ne met que quelques minutes pour s’intégrer aux personnages du film. C’est l’un des plus grands films que j’ai pu voir de ma vie.

  15. Ne pas l’aimer c’est être réfractaire aux films de Science-fictions

    LOL, Best. Post. Ever.

    Ce film est une chiée scénaristique, tout tient en 4 lignes. Ok si science fiction = matrix, c’est du même niveau, mais va pas me sortir que ça arrive à l’orteil (cheville étant bien trop haut) d’un K.Dick ou d’un Asimov. N’importe lequel.

    C’est un film esthétiquement magnifique, un bond en avant technique, mais ça reste un divertissement haut de gamme, pas un bon film.
    Et oui, j’ai aimé ce film pour ce qu’il est, pas pour ce qu’il n’est pas.

  16. Mais arrêtez avec vos références aux films cultes.
    Avatar ne deviendra pas un film culte parceque vous le voulez hein ….
    Matrix, Star Wars étaient révolutionnaires à leur époque et ils ont des choses très surprenantes l’un et l’autre.
    Avatar n’a rien de révolutionnaire, il fait juste très bien ce pour quoi il a été fait : en foutre plein les yeux. Il n’a rien de surprenant, aucune surprise de grande taille, rien pour se dire « mais mince quoi, pourquoi personne n’y avait pensé avant ? »

    A le voir, je n’ai pas l’impression que ce film a été fait par passion, juste pour être vu.

  17. T’inquiète Lyz, ceux qui font ces comparaisons n’avaient que 4 ans quand Matrix est sorti, et n’ont connu de Star Wars que la nouvelle trilogie. Autant dire qu’ils n’ont jamais vu 2001 et que pour eux c’est Burton le créateur de la planète des singes.

  18. Le problème c’est qu’il n’y a plus de film révolutionnaire depuis un petit moment =/
    Quelques surprises mais rien de vraiment saisissant et c’est bien dommage …

  19. Avatar ou la daube de l’année jusqu’au moindre détail.

    Ce que je préfère c’est quand on entend « Cameron a inventé tout un monde ». AHAH! Alors on prend une forêt, on la rend tuning à base de néons sur des saules pleureurs, on y met des îles flottantes (du JAMAIS VU!) et ensuite on prend des animaux existants qu’on va pimper. Des chiens, des singes, des dragons, chevaux… Cameron a 8 ans, et il « invente » il « crée ». Tiens un rhinocéros! Bon je vais lui foutre une tête de requin marteau dessus, un peu de vomi fluo, et HOP, j’ai conçu mon propre univers, yeah!! Et puis les tribales primitifs qui dansent à la rave party dans la grotte de matrix… pitié.

    Ensuite je trouve quand même génial que ceux qui ont adoré le film se retrouvent tous sur le point que l’histoire est naze, déjà vue un milliers de fois… Content qu’on soit d’accord là dessus, mais on peut ajouter le héros si con qu’il est décrié par les autres personnages! et puis le manichéisme, les trucs tellement gros qu’on est obligé de pouffer…

    Ah et puis la 3D. Très honnêtement le meilleur moment 3D, et là je m’incline, c’est quand les haribo flottent vers nous.. Ah nan… pardon c’est la pub juste avant le film.. Bah j’ai rien dit, la 3D n’a rien d’extraordinaire. J’ai d’ailleurs plusieurs fois retiré mes lunettes pour y voir plus clair dans tout ce bordel.

    C’est tellement naze que même la musique a l’air d’être composée par un alcoolique. Et vas y, balance ta chanson de générique à la My heart will go on.. I see youuuuuu… J’avais l’impression de sortir du prince d’Egypte, mais même ça c’est mieux qu’Avatar en fait.

    Ah et les vortex has been à la Sliders!

    Et la durée tout simplement.. J’ai cru mourir.

    Si vous voulez voir de la bonne SF, passez votre chemin, et si vous voulez voir un bon pocahontas, faites confiance à Terrence Malick.

  20. C’est peut être le syndrome du c’était mieux avant, mais pour moi Wall-e est bien enchanteur mais pas exceptionnel =/ la première partie est bien rafraichissante mais la seconde un peu trop … trop

  21. Franchement je ne comprends pas pourquoi vous y êtes allez, on a l’impression que c’était uniquement pour pouvoir médire dessus ensuite.
    Que ce film ne soit pas du tout votre genre je peux comprendre mais votre façon de réagir c’est halluciant. Vous êtes vraiment pas capable de comprendre que certaine personne puisse le trouvez GENIAL? Non? C’est vraiment impensable?

    On va pas faire un discours sur les goût les couleurs mais bon…

    Enfin bref, perso j’étais pendant tout le film complètement ébahi, je me suis retrouvé plusieurs fois la machoire pendante ^^
    C’est un univers complètement féérique. Le seul point noir que j’ai pu constater ce sont les gens à la fin du film qui s’acharnais à voir les mauvais coté du film. Et oui malheureusement il est pas parfait zut de zut, c’est dingue ça de pas faire des film parfait, ça me débecte…

  22. je sens que je vais imiter certains…

    J’ai vraiment beaucoup aimé le film dans son ensemble.
    La foret et le monde absolument superbe, les images de synthèses quasiment indissociables des prises de vues réelles, les animaux et es Na’vi très bien animés…

    Par contre, le scénario est, effectivement, risible.
    Les méchants GI capitalistes attaquant les pauvres bisounours bleu…
    Tout était prévisible de A à Z, a partir du moment ou il voit le crane du truc volant, je connaissais déjà la totalité du scénario…
    Les personnages sont (presque) tous caricaturaux.

    La morale aussi: sus au progrès, protégeons la nature, est un poil simpliste (et hypocrite…)

    Quand a la faune et la flore…
    C’est vrai qu’on l’annonçait comme un gros morceaux du film, et pour ce que j’en ai vu, c’est plutôt mitigé.
    Certes, il n’était pas possible de tout montrer, même en 2h45, mais pour quelque chose soit-disant pensée et réfléchie depuis des années, ca me paraissait un peu maigre.
    Ayant tout de même adoré cette partie (et étant étudiant en Biologie…) j’espère qu’ils vont publier des livres ou des jeux permettant de plonger plus profondément dans le Background de Pandora.

    Comme l’a dit je ne sais plus qui ici, l’impression qu’il m’a laissé et que ce film a été fait par ce que le type rêvait de le faire, pour faire découvrir la planète et le scenario qu’il imaginait depuis des années.

    J’espère que les 2 suites prévues (il a signé pou 3 films) auront un meilleur scenario, et iront plus profondément dans l’écosystème

  23. J’y suis aller le voir hier. Techniquement c’est impressionnant, la 3D, les décors sont vraiment magnifique. La 3D renforce réellement l’immersion dans le film (l’effet de profondeur, toussa). Niveau scénario, je dirais assez moyen. Trop manichéen quoi. Le truc relou, c’est que je me suis farci un mal de crâne pour le reste de la journée… D’ailleurs c’est pas pour rien qu’il y a une entracte de 10 minutes au milieu du film…

  24. pour moi ce film est un manga version americain ^^
    ( il y a plein d’éléments similaire )

    à croire qu’il s’est inspiré des mangas …..

    Navis pour la bd francaise,
    Jyu Oh Sei pour le coté foret sauvage, etc …
    eureka seven pour les airs ( peut etre, je m’en rappel pas assez )

    et j’ai oublié le reste ….

  25. Qui a dit qu’il n’aimait pas la SF ?
    J’adore la SF, ce n’est pas parce que c’est un film SF qu’il se doit d’avoir un scénario trop simple et aucune surprise, d’être fait (je me répète) pour être vu et non par passion du réalisateur (c’est là où on voit la différence entre les films qu’on voit et les film qu’on vit)

  26. J’a vu le film aujourd’hui et j’ai été plus que surpris par la qualité des effets numériques. La 3D est tout simplement bluffante. Pour le scénario un petit bémol mais je pose une simple question à ceux qui pensent que justement la caricature est trop présente :

    - L’HOMME N’A T’IL PAS TENDANCE PAR NATURE A DÉTRUIRE PLUS QU’A PRÉSERVER ! !!!! (ex : fôret amazonienne, disparition massive de biodiversité, dérèglements climatiques, Tchernobyl, marées noires …..)

    - L’HISTOIRE DE L’HUMANITÉ N’EST ELLE PAS UN ÉTERNEL RECOMMENCEMENT ? LES DÉSASTRES ÉCOLOGIQUES SE SUIVENT ET SE RESSEMBLENT (ex : le smog Londoniens dû à l’utilisation d’un charbon de mauvaise qualité 1952, empoisonnement au mercure de la baie Minamata au Japon 1950, scandale de l’amiante ……..)

    Et ce n’est jamais pour l’argent ou le pouvoir !!!! Je me marre. Alors je pose la question :

    QU’EST CE QUI EST LA PLUS CARICATURAL, LA RÉALITÉ OU LA FICTION ?

    Malheureusement je connais la réponse et pas besoin d’aller Avatar pour deviner, non
    Alors il s’agit juste d’un film pour nous divertir et nous sensibiliser à l’écologie et alors je le prends comme tel et je ne lui donne pas plus d’importance qu’un film doit avoir.

  27. @ Thibault : Tu sors.
    Avoir son opinion est une chose, considérer que les autres n’ont pas le droit d’en avoir une différente, même et surtout entre passionnés, c’en est une autre, et autrement plus grave.
    Tu n’es manifestement pas encore capable d’écouter, de « voir » vraiment, comme dit dans Avatar. Mais ça s’apprend, tu sais…

    Je reviens sur le film :! j’avoue, je suis beaucoup plus partagé. D’abord parce que je l’ai vraiment apprécié en tant que divertissement, ensuite parce que tous ses prétendus « points forts » m’ont laissé un peu sur ma faim.

    Explication de texte.

    -> La 3D
    Ce n’est pas de la provoc’ pour le plaisir, mais je n’ai pas trouvé que ça apportait un plus incontournable.
    Certes, certaines scènes sont un peu plus impressionnantes mais finalement, ils en ont assez peu joué, ou alors par touches tellement légères qu’elles n’apportent pas assez à mon goût, au final.

    Bref, pas convaincu, et pas certain que beaucoup de films y gagneraient plus pour le moment. Sauf peut-être un Matrix, qui sait.
    En attente d’en voir de nouvelles applications pour être vraiment convaincu.
    Le Futuroscope m’avait plus bluffé que ça, et c’était il y a 15 ans (sur les effets 3D, pas sur les graphismes, évidemment).

    -> Le scénario
    Bien sans plus. C’est assez cynique, un peu « cul-cul », bref ça fait très Cowboys et Indiens sur une planète lointaine.
    Le scénario est très convenu, très attendu, les surprises sont finalement rares, et selon de quel point de vue on observe, le résultat est déprimant au possible ou au contraire très positif.
    A prendre uniquement au 1er degré, comme tout bon divertissement, mais surtout pas plus.

    -> Le message
    Alors là… de l’écolo, du méchant capitalisme, de la ré-éducation pour les nuls, des hommes balourds et bornés, sauf quelques éclairés sensibles (même un Marines, si si, je vous jure, ils en ont !!), et tout à apprendre des autres civilisations, à commencer par… Gaïa !
    Le principe est éculé, le message rabâché sous toutes ses formes, Peace and Love en version extraterrestre, et le héro est (forcément) un super-héro dans son genre, handicapé dans une réalité, guerrier « super-fort » dans une autre…
    A nouveau à prendre au 1er degré uniquement, pour réellement l’apprécier.

    -> L’esthétique, les effets spéciaux
    A part quelques saccades, c’est franchement joli.
    Les lunettes font que ça manque parfois de luminosité, mais dans l’ensemble, c’est plutôt du bien bel ouvrage.
    Il a bien fait d’attendre, le résultat est beau, les émotions transparaissent plutôt bien, tout comme le jeu d’acteur, et certaines scènes sont même franchement touchantes, de part leur esthétisme.

    -> L’impression générale
    Dès lors qu’on le prend purement au 1er degré, c’est du vrai bon divertissement.
    Personnellement, je n’ai pas vu passer les 2h41 du film, et ce n’est pas parce que je m’étais endormi ;-)
    Donc, à voir, et en famille, c’est « tout mignon ».
    Au second degré, c’est plus « gnan-gnan », mais comme souvent avec les films américains à gros budget et grosse cible, il faut faire dans la morale attendue, sinon ça ne rapporte pas (assez).
    Un peu déçu par le second niveau de lecture, donc.

    J’avoue, « Rencontre du 3ième Type », pourtant très convenu, ou « Blade Runner », moins consensuel, ou encore « 2001, l’Odyssée de l’Espace », totalement « barré », me manquent en matière de « vraie » SF.
    (je mets des guillemets, après-tout, ce n’est que mon avis, et il est forcément subjectif)

    Les livres sont tellement plus variés, tellement plus surprenants, et dans une telle proportion qu’il vaut mieux garder cette forme de cinéma pour ce qu’elle est : du divertissement vers le plus grand nombre.
    Et Avatar atteint merveilleusement cet objectif. (à part l’obligation de porter des lunettes. Ça, c’est une horreur pour la 3D en général)

  28. Comme dit plus haut, ce film c’est le scénario de Pocahontas, donc bof.

    Faut être clair, un bon film n’est pas une succession d’images extraordinaires ou d’effets spéciaux, même si en effet ceux-ci sont hallucinants. C’est le scénario qui fait la qualité du film.

    Moi non plus je ne suis réfractaire à la SF, ni à Cameron. Simplement je le préfère en réalisateur de Terminator plus que de Titanic.

  29. Je pense que le point qui divise tout le monde c’est l’histoire, parce que ce qui considère qu’elle est merdique auront du mal à apprécier le reste. C’est vrai que l’histoire, c’est du vu, revu et rerevu ,y’a pas photo .
    Après pour l’univers, c’est vrai que c’est melting pot de plein de chose qui existent ou qui ont existé mais ce pas qui fait partir son charme ? Parce que sinon, c’est sur que là, le film n’a vraiment plus d’intérêt, même la 3D parce qu’elle est la juste pour mieu se plonger dans le film.
    La 3D, parlons en, parce que dans le film elle sert pas juste à faire sortir des trucs de l’écran et a en foutre plein les yeux mais à permettre de se plonger dans le film, d’où le fait que c’est pas spécialement bluffant au premier abord.
    Et puis au pire avatar c’est juste une vulgaire adaptation de « Dances with the Smufs » donc normal que ca plaise pas à tout le monde ^^ ( cf épisode 13×13 de South Park) .

  30. Mise a part la 3D stereoscopique, les effets visuels, les jeux de couleurs et de lumieres, ce film au niveau de l’histoire n’est pas une innovation majeure et c’est dommage. On se rejouit au debut du realisme des images. L’histoire est une adaptation avec des etres bleus de Pocahontas et une grand mere feuillage planetaire. Autant dire, c’est hillarant.

    C’est un peu dommage d’avoir gaspille un univers aussi creatif avec une histoire aussi plate, tres americaine et forcement avec un happy ending.

    http://silent-strength.com/carnet/472-Avatar

    @xethorn (blog, flickr)

  31. Honnêtement, si c’est une trilogie, dans le premier épisode il faut bien poser l’histoire…
    Vous vous placez dans la peau d’une personne qui s’est déjà bien renseigné avant d’aller le voir… mais une personne qui découvre l’histoire devant son écran il faut bien qu’elle digère le contexte… Rappelez-vous des critiques à l’encontre d’autres films dont le premier épisode avait un scénario trop compliqué? Commercialement il y a des pertes de spectateurs entre le 1 et le 2. C’est d’ailleurs souvent le problème avec les trilogies. Je ne voyais pas autrement l’entrée en matière. Le problème c’est que parmi les personnes qui critiques le plus négativement le scénario, beaucoup étaient déjà dans l’après épisode 1, elles connaissaient déjà le contexte de ce dernier, l’avaient déjà intégré et en attendaient plus. Ils en attendaient trop pour un premier épisode, il y a un manque d’objectivité.

    C’est un film sur la colonisation, un Pocahontas futuriste. C’est un western futuriste et ça ne me dérange pas qu’il pose l’histoire de cette manière. C’est vrai qu’il y avait matière a entrer plus en profondeur pour enrichir le scénario (le handicap, le choc culturel…). Qu’il soit un peu moralisateur ne me dérange pas du tout, je ne suis pas réfractaire à une forme d’engagement aussi simpliste soit-elle, toutes les opinion peuvent-être émises.
    Le scénario est simple, oui, mais pas moins que toutes les adaptations de BD, romans, légendes, biographies ou films de guerre dont on connait déjà la fin… mais justement là on ne connait que le début, la fin c’est dans deux épisodes… Moi j’ai vu un Pocahontas futuriste, avec une qualité technique remarquable et où on ne s’emmerde pas. La fin, ça me fait penser aux photos de Dien Bien Phu dans les livres d’histoire. Un scénario simple qui pose l’histoire, qu’on oubliera pas avant le prochain épisode… maintenant je reste ouvert et j’attends le numéro 2.

    Le numéro 1 m’a permis de me familiariser avec l’histoire, les personnages, la morale sous-tendue, le contexte, la technologie employée, on aurait difficilement pu mettre beaucoup plus pour un premier épisode et commercialement ça n’aurait pas été souhaitable, là en étant simple ça ratisse large et ça permet d’assurer la suite. A coup de grand renfort de pub vous irez voir le suivant qui finira sans doute mal pour les indigènes et qui permettra d’enchaîner avec le troisième. Je vois bien un des épisodes se dérouler partiellement sur Terre…

  32. James Cameron : «C’était d’ailleurs notre intention dès le départ: de créer les fondations d’un univers durable», «Je leur ai dit: Nous allons dépenser du temps et de l’argent à créer la technologie et le visuel, autant penser à Avatar comme au premier volet d’une franchise»

    Voilà donc qui est clair et qui explique le scénario, il faut poser l’histoire et ratisser large. C’est James Cameron lui même qui le dit.

  33. Que ce soit le premier film d’une franchise n’excuse en rien tout cela …
    Pourquoi ne pas faire bien dès le premier film ?

    Avec ces détracteurs sur le scénario et les autres points faibles du film, Cameron se met un public à dos (ce n’était surement pas son intention d’ailleurs, pour moi il veut juste faire du chiffre avec des effets qui poutre) qui n’ira peut être plus voir les épisodes suivants (même si la curiosité et les effets visuels sont vraiment des arguments attractifs)

    Après ce que tu dis, j’espère franchement qu’il fera mieux ensuite car ce serait gâché un beau paquet d’argent …

  34. @ lyz « que ce soit le premier film d’une franchise n’excuse en rien tout cela »
    il a a s’excuser maintenant? Tu crois pas que t’as vus des daubes bien pires qu’avatar (qui est un très bon film), surtout en cette période de fête?

    « Cameron se met un public a dos » heureusement que t’as pas aimé le film, sinon je te dirais que t’as l’amour vache. Au vu de l’ambiance générale des critiques, je me contenterais de rigoler a ta remarque.

    Quand a ceux qui compare avatar a pocahontas, on peut déjà mesurer l’étendue de leur culture cinématographique et leur faculté a éviter les daubes et a ne pas en voir… ^^
    Le scénario m’a plus fait penser a danse avec les loups moi mais bon chacun ses références hein..

  35. J’ai adoré !!! Ce film bastonne ! Et si le scénario est simple , l’histoire est superbe , beaucoup d’emotions , de + c’est un film qui se voit en 3D c’est un ensemble .
    Je n’ai pas vu passé les 2h40 , je n’ai jamais vu un film comme ca , une 3D aussi belle …
    Dès que les vacances scolaires se terminent et que ça désempli un peu j’y retourne

  36. j’ai vu, et je vais redire probablement un peu comme tout les autres.

    au point de vue image c’est excellent, j’ai vraiment retrouvé des sensations de gosse avec la 3D. l’univers est beau meme si il n’est pas franchement nouveau (les terres volantes etaient beraucoup mieux dans chasseurs de dragons). a mon avis il n’est qu’effleuré (une possible version longue un de ces jours ? avec le cout des images de synthèse, ce n’est pas évident mais bon…). il respecte assez bien les grands « standards » de la SF. meme si des auteurs ont été beaucoup plus loin et bien mieux mais par écrit et pas en images (jose farmer et ses relations étranges, dan simmons et ses arbres vaisseaux templiers. etc….)

    passons a ce qui fache : le scénario est catastrophique, du point de vue ethnologique il a tout les défauts, bon sauvage bleus contre méchants colonisateurs blancs. politiquement les n’avi sont des enfants réveillé par un handicapé (le fait qu’ils l’éduquent pour devenir un n’avi n’est pas assez mis en avant je trouve). on ne sait pas grand chose de la « gestalt » qui unis tous les pandoriens, sauf que ca sert d’arme a la fin. etc … etc …. la musique titanicesque m’a gonflé, l’histoire d’amour est du niveau d’un sitcom, et malgré tout, la synthèse c’est pas le mieux pour faire passer une émotion sur un visage et cameron aime les gros plans.

    mais j’irais quand même le revoir ! parce que j’ai pris une baffe en allant le voir, la dernière datait du duel de vaisseaux dans un tourbillon de pirates des caraibes. parce que il n’y a quand même pas beaucoup de films de SF a grand spectacle et gros budget (c’est quand meme risqué comme pari). et que finalement j’ai passé un bon moment. je le conseillerais pour les mêmes raisons.

  37. Je l’ai vu cet apm, je retournerai sans doute le voir.
    L’histoire est simpliste, certes, son déroulé prévisible et convenu, c’est indiscutable. Mais c’est une critique facile. Nous savions tous à quoi nous attendre de ce point de vue.
    Ce n’est donc pas pour ça que nous sommes allé voir le film.
    je dirai toutefois qu’elle est plaisante, et qu’elle présente une certaine cohérence.
    Pourquoi aller voir ce film alors ?
    Pour sa réalisation, ses effets spéciaux, son univers, son message.
    La réalisation est impeccable.
    Les effets spéciaux sont époustouflants (et vous pourrez toujours chipoter sur un aspect ou un autre, ils sont totalement inédit et jamais vus.
    Son univers est séduisant, même si il est par certains aspects enfantin. C’est quelque part l’Eden auquel nous avons renoncé par notre mode de vie. c’est un univers de pureté originel.
    Le message est dans l’air du temps, et il est plus fort que les daubes que nous ressassent Nicolas Hulot et consort.
    Je trouve pour ma part qu’il y a une certaine magie dans ce film. Ce n’est pas un chef d’œuvre mais c’est un film à voir absolument.

  38. Moi aussi je vous recommande aussi d’aller voir Max et les Maximonstres en lieu et place de cette boursouflure d’Avatar.

    Un Cameron lourd, ennuyeux, bécassou. Un scénar misérable de plagiat qui tient sur un ticket de bus, des créatures môches et stupides, des humains crétins qu’ils soient dans le camp des bons comme des méchants. Une armada de clichés usés jusqu’à la trame. Ce film est vilain, long (car mauvais), très très peu inspiré. Rien d’étonnant, rien de surprenant, rien de suspects… Cameron, tu faiblis, tu vieillis…???

    Pour le coup je vais me refaire Danse avec les loups, Little Big Man, Un homme nommé cheval, et pour finir de vraies batailles avec Apocalypse Now…

    Et pour compléter, j’adore Peter Jackson mais je déteste son King Kong ridicule et son Seigneur des Anneaux bien trop appliqué!!! Il est bien plus inspiré en tant que producteur – cf. District 9 – un vrai bon film de SF pour les grands garçons et les grandes filles.

  39. bande de con qui critiquer le film avatard sa fais longtemps que l’on a pa vu un film aussi bien!!!
    pouvez vous au moin me sité un film aussi bien réussi graphiquement epuis l’an 2000?

  40. Bon, je suis allez voir le film une deuxieme fois, cette fois dans une petite salle du sud et pas en 3D, et bien c’est toujours aussi bien, l’imerssion est franchement moindre qu’en 3D mais c’est toujours aussi bon.

    Pour les kekes avec leurs opinions tranchées à deux balles, essayez de moins faire les malins parce que que ce soit Asimov ou K.Dick c’est pareil, c’est aussi toujours la meme histoire, c’est ce que l’ont appel le schema des arquants, ah et est ce que vous avez deja lu un de leurs livres avant de l’ouvrir?

    Mouais… Bref les histoires sont toutes pareils, c’est normal, ont prend toujours quelque chose qu’on connais en reference.

    manichéisme!! manichéisme!! vous voulez pas arretez un peu de jouer aux critiques de cinema bobo a deux balles?!

    Soyez un peu intelligents essayés de regarder un peu ce qui c’est fait avant!!
    Je suis assez agé pour avoir vue les premiers star wars (456 hein! pas les autres) et un grand fan de plusieurs genre litteraire, SF, Roman, Policier etc.
    Pourtant je dirais que Avatar est un tres tres bon film, niveau technique c’est le meilleur vue que c’est le plus recent, que le budget le permet ET que les artistes ont vraiment fait un bon travaille.

    L’histoire est banale, Bah oui comme pour TOUS les films/livres, essayez de me trouver un seul livre ou film qui n’utilise pas ces ficelles??

    Bref comme d’habitude, dans tous les domaines ont s’aperçoit que tous les extrêmes sont inutiles, ridicules et néfastes!

    Bon je m’arrête la car après tous ce n’est qu’un film chacun à son opinion et je respect ça tant que les gens restes modérés dans leurs propos.

  41. @ DR I : je ne sais pas, moi, au pif et pour tous les goûts :
    - « La Horde du Contrevent », d’Alain Damasio
    - « 2001, l’odyssée de l’Espace » de Stanley Kubrik (et d’abord « La sentinelle » d’Arthur C Clarke, la nouvelle qui l’a inspiré)
    - « Le monde des Ā », de Van Vogt
    - « Solaris », de Stanislas Lem
    - « Blade Runner », de Philip K. Dick
    - Les Cantos d’hypérion dans leur globalité, de Dan Simmons
    - et même « Le Guide Galactique », de Douglas Adams ! (si si, j’ose !)

    Et encore, là, je prends le temps d’en citer quelques uns de mémoire, mais il y en a tellement d’autres…

    Sinon, relis ma critique, elle est aussi valable pour toi, visiblement… parce que pour ce qui est de la modération, tu as encore pas mal de progrès à faire, il me semble.

    Comme tu le dis si bien : « dans tous les domaines ont s’aperçoit que tous les extrêmes sont inutiles, ridicules et néfastes! »
    Tu dois connaitre le proverbe : Charité bien ordonnée…

  42. @ Thibault, DR I, David :

    C’est quoi cette manie d’insulter les gens ? Vous vous croyez où, au juste ?

    Parce que vous penser qu’en traitant ceux qui ne pensent pas comme vous de « bande de cons », de « keke avec leurs opinions à 2 balles », et en leur proposant d’ « aller se faire foutre », votre avis aura plus de valeur, ou plus d’importance, et que vous passerez pour plus intelligent ?

    Il doit manifestement y avoir quelques pages de savoir-vivre que vous avez dû sauter, dans votre éducation.
    Avant d’insulter les autres, commencez par réapprendre le respect.

    Et ça tombe bien, c’est un des messages forts du film Avatar que vous avez tant aimé.
    tout comme un second message force, qui est « on apprend de nos différences ». Ça aussi vous avez dû le rater, mais ça viendra forcément un jour.
    Avec votre intelligence, peut-être qu’au cinquième visionnage, vous commencerez à comprendre ce point là aussi…

  43. Tous les films que tu as cités sont eux aussi soumis au mêmes règles dans une moindre mesure je te l’accorde mais tout de même.
    Après je suis d’accord avec toi ils ont quelque chose d’originale mais pas complètement la preuve ils appartiennent a un genre définie.
    j’en ai vue qulques uns que j’aime bien Solaris, 2001, Dune etc mais pour moi comme avatar ainsi que tout le reste ils ne révolutionne rien, ils apportent leur pierre a l’édifice.
    Si mes propos ont étés trop extrémistes je m’en excuse.
    Cependant certaines personnes le sont encore moins dans leurs propos.
    Je sais que tout le monde a le droit de s’exprimer mais j’estime que lorsque l’ont critique de manière aussi virulente. Il faut au moins dire pourquoi comme l’ont fait certains d’ailleurs.

    Bref tous les goûts sont dans la nature et je pense que la question est trop subjective.

    sur ce joyeux Noël a tous.

  44. Je n’ai nullement insulté TOUTES les personnes qui n’ont pas aimé le film, seulement, et je pèse mes mots, les petits cons blasés (16-19 ans), (que j’ai d’ailleurs retrouvé dans la salle du ciné.), et qui sous prétexte de ramener leur science viennent piétiner le travail de quelqu’un à grand renfort de vocabulaire bien mal employé (manichéen etc.) sans pour autant être capable de fournir ne serais ce que 10% de celui-ci.

    Ont dirait des clients d’un restaurant voulant ce faire mousser auprès de leurs amis car le plat manque d’un degré de cuisson, ou de sel.

    Certes on a bien une opposition de BIEN et de MAL (Encore que c’est discutable), mais tous les films basés sur ce genre de trame narrative sont sujets à cet aspect.

    Je sais reconnaitre quand je faute ou bien quand j’ai tord, pour mon ton, j’en conviens il peut être tranchant mais pas irrespectueux dans la mesure ou je ne vise personne en particulier. (Je n’ai cité personne.)

    Certaines personnes ont quand à eux tres bien demontré leur point de vue et ce de maniere correct sans faire le keke de base kikoolol, je pense nottament à « yovoa » « greensource » « alemps » et toi d’ailleurs, pour autant vous n’avez pas dit: « C’est de la merde n’y allez pas c’est naze bouuuhhouuu à mort cameron et ces millions ».

    Ce seras donc mon dernier commentaire à ce sujet qui tourne en rond.
    Tant qu’à y être sur les proverbes: « Qui est le plus sage? Celui-qui guide »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Publicité