Une Chine, trois images

La Chine a célébré en grande pompe les 60 ans de son unification à l'initiative de Mao. Le pays a énormément évolué et est aujourd'hui une superpuissance techonomique de premier plan sur la planète.

Mais certaines choses changent visiblement moins vite.

La première image vous montre un homme humble essayant tant bien que mal de recevoir un signal net sur un petit téléviseur bas de gamme.

Ci dessous vous pouvez voir le contraste: pas celui du téléviseur, mais le résultat de la prouesse industrielle et technologique chinoise: un magasin de téléviseurs —dans lequel la majeure partie de la population ne peut rien acheter.

Cette autre photo montre une image géante de la parade que la population chinoise était invitée à regarder à la télévision.

The Big Picture a résumé l’événement en 39 photos plus impressionnantes et éloquentes les unes que les autres. [Big Picture]

  1.  » dans lequel la majeure partie de la population ne peut rien acheter »
    Soit vous n’etes jamais allés en Chine, soit vous avez quelques trains de retard.
    Ces equipements sont tres courant.

  2. j’étais en chine cet été , et je confirme jean-Nouille.

    la chine est pauvre. Sauf certains quartiers refaits de Beijing.

    en tout cas l’écran de 300m de long, j’étais dessous, et il était impressionnant.

    mais c’est une oeuvre d’art, je vois pas ce qu’il fait comparé avec les deux autre images, c’est comme si vous compariez la tour eiffel avec un pylone de GSM.

  3. Oui mais n’oublions pas quand même les talents cachés des paysans chinois… ils peuvent construire des sous marins alors un écran plat, trop facile ! ;)

  4. La chine est passée de dictature communiste à dictature capitaliste avec la bénédiction des pays occidentaux qui y ont vu un énorme marché. Et tout ça va nous revenir dans les dents comme un boomerang… D’ailleurs, ça à commencé.

  5. Des millions de gens travaillant dans des conditions inhumaines pour qu’une minorité se goinfre, tel est le principe du capitalisme…

  6. Michel, les millions de chinois qui travaillent durement aujourd’hui « à cause » du capitalisme ont fait un choix : soit ils venaient en ville, soit ils restaient à la campagne dans leurs fermes. S’ils ont bougé, c’est parce qu’à la campagne chinoise, ils survivaient, tout au mieux. Ils n’avaient pas forcément l’électricité, pas de médecin, etc.
    Grâce au vilain capitalisme, ils peuvent avoir ça aujourd’hui, ils peuvent soigner leurs enfants quand ils sont malades.
    Alors certes ce n’est pas encore l’idéal, mais c’est déjà une grosse amélioration.
    Si tu as mieux à proposer, on t’écoute. Je suis sûr que tes idées pourraient intéresser un milliard de chinois.

  7. moi je pense seulement que trop de socialisme est néfaste mais trop de capitalisme aussi il faut seulement un juste milieu :)

    a méditer ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Publicité