L’invicible Raptor dominé par un modeste avion d’entraînement

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=UXmDj3mFrXQ&feature=player_embedded[/youtube]

Stephen Trimble —grand maître de tout ce qui vole— a trouvé cette vidéo qui montrerait un avion d’entraînement T-38 réussissant à descendre le théoriquement invicible F-22 Raptor lors d’un exercice de combat aérien.

Dans un exercice précédent, un EA-18G —un F/A-18 F Super Hornet Block II modifié— avait « eu de la chance » et abattu un F-22 avec un missile AIM-120 AMRAAM lors d’un combat simulé au dessus de Nellis.

Mais cette fois-ci, au lieu d’un EA-18G high tech, l’avion tueur était ce modèle:

Un modeste T-38 d’entraînement, piloté par un instructeur lors d’un exercice de combat aérien dans un espace aérien non identifié. Et il a réussi à prendre le dessus là-dessus:

Un F-22 Raptor, l’avion de chasse le plus avancé du moment. Stephen affirme que le pilote du T-38 (si c’en était bien un) était « soit incroyablement chanceux soit exceptionnellement doué ». [Flight Global]

  1. je crois qu’il vaut mieux que vous continuiez a parler uniquement d’apple chez gizmodo. Ou alors d’arrêter de parler de ce que vous ne connaissez pas… Car vous devenez ridicules la.

  2. Oui moi aussi je pense que le pilote du F22 etait sans doute moins bon c’est comme mettre un mec qui vient juste d’avoir son permis dans une Ferrari ça ne sert a rien.

  3. Oui à la différence que conduire une ferrari avec un permis est possible alors que un f22 ne se conduit qu’avec des brevet et formation approprié ;)

    JB si t’es pas content ===>[]

  4. c’est surtout qu’il se casserait pas les c***** a faire un furtif de combat à haute énergie pour du dogfight… bon par exemple faire un créneau en enzo est plus dur qu’en clio rs (quoi que !!!)

  5. Si le T-38 était piloté par un instructeur (lors d’un exercice), le F-22 était piloté par un apprenti, normal quoi ! Quant à l’exploit, c’est comme si un professeur de mathématiques faisait ses calculs mentaux plus vite que son élève avec sa calculatrice !

  6. Des cas très concrets d’appareils « inférieurs » prenant le dessus sur des avions théoriquement plus performants, il y en a de nombreux exemples (au hasard, la Guerre des Malouines, où les Harriers britanniques ont pris le dessus sur des Mirage 3 plus performants, mais aux mains d’argentins moins aguerris et peu au fait des tactiques aériennes).

    Ici, rappelons que l’exercice a lieu dans un cadre contraint : un combat rapproché.
    Qui dit combat rapproché dit « La vitesse plein badin ne sert à rien », « La Force brute est souvent un handicap », « Les tactiques et vecteurs Long Range sont inopérants », « L’agilité prime » et « La finesse de pilotage et les connaissances tactiques font la différence entre celui qui gagne et celui qui tombe ».

    Depuis Top Gun, tout le monde pense qu’un F14 est comme un F16, qu’il tourne dans un mouchoir de poche et se débarrasse des T38 en faisant le Cobra.
    C’est bien… mais ça reste du cinéma.
    Vouloir faire d’un intercepteur ou d’un vecteur de supériorité aérienne un as du combat tournoyant, on s’en rapproche peut-être un peu avec la poussée vectorielle, mais il y reste quelques limites tout de même.

    Le F22, c’est aussi massif qu’un F14, et s’il se retrouve en combat tournoyant dans l’enveloppe de vol d’un T38 (je rappelle qu’ici il s’agit d’un exercice, donc le domaine de vol est nécessairement contraint), il n’y a pas besoin d’un miracle mais simplement d’un instructeur chevronné pour donner du fil à retordre au pilote du F22.

    Et s’il l’abat, c’est soit qu’il connait mieux ses tactiques et les forces et faiblesses de chacun des appareils, soit il pilote simplement mieux, au feeling, soit l’autre n’a pas encore bien en main son engin, soit il n’était pas réveillé.

  7. Durant des combats entre les pays arabe, l’un d’entre eux avait massacré les avions ennemis qui étaient beaucoup plus avancés et plus nombreux, simplement parce qu’ils avaient des pilotes exceptionnels.

    Je ne saurai plus dire quels pays, mais il me semble que cela a un rapport avec Israel ou l’Iran.

  8. A mon avis le F22 s’est fait approcher dans un contexte non belliqueux pour se faire prendre en photo et avoir de la publicité. Si ça avait été dans un véritable conflit les moustiques volant dans le coin auraient été soit évité soit pulvérisé sans qu’il aient eu le temps d’appeler leur maman.
    Perso j’ai un F22 que j’utilise le dimanche et je gratte tout le monde, et les potes qui ont des F16 ou même des sukoï 27 se contentent de pleurer de jalousie quand je prends mon envol. Un de ces jours je ferais une lotterie sur Gizmodo avec un tour d’avion à gagner.
    Alors stay tuned!

  9. dit donc Alex t’es milliardaire ? c’est combien l’heure de vol d’un F 22 déjà ? ou alors tu fais du modélisme …

  10. @ Gasp.
    Des mirages III au bout de leur rayon d’action et équipé de Matra 530 contre des sea harrier dotés des tous derniers sidewinder AIM 9L gracieusement offert par les états uniens, la partie était déséquilibrée, pour le moins…

  11. We are a gaggle of volunteers and starting a brand new scheme in our community. Your site offered us with helpful info to paintings on. You’ve performed a formidable process and our entire group will likely be grateful to you.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Publicité